Vertige de blogueur…

ecriture

Les dates sont parfois étranges, cela fait 5 mois que les plumes n’ont pas eu lieu et ma dernière participation remonte au 25 octobre 2014, soit un an jour pour jour.

Sur le thème du manque , la Grande Prêtresse  a collecté 25 mots que voici : Frissonner, vide, humeur, plume, embellir, enfin, sommeil, drogué, impasse, poésie, torture, plénitude, trop-plein, youpi, énergie, absence, temps, dénuement, bol, idée, déchirement, bus, besoin, rationner, abandonné.

Voici donc ma participation aux plumes du mois d’octobre 2015 !

PS: Il y a 25 mots, on peut donc en laisser deux  de côté j’ai décidé de louper le bus ! Youpi !

 

 

Pour ceux qui auraient fait l’impasse sur certains articles ou ne le sauraient pas, je me prénomme Pat et j’ai créé ce blog le 5 juillet 2011. Ce jour, là, je m’en souviens très bien, j’étais d’humeur triste, il faisait très chaud dans mon bureau  et je comatais dans un demi sommeil  malsain, aussi décevant que peut l’être un passage de satellite  dans l’infinité étoilée du ciel.

Quelle drôle d’idée me direz-vous, comme si un blog suffisait à combler le vide existentiel. Si un trop plein de richesse comblait  le dénuement , ça se saurait depuis le temps.

Mais je sens que je m’éloigne de ce que je voudrais essayer de vous raconter aujourd’hui.

Avec le temps, l’énergie, la fantaisie et surtout grâce à vous, lectrices de la première heure, ma petite  auto-entreprise n’a pas vraiment connu la crise et s’est installée peu à peu  sur la toile, petite araignée de fortune.  Quoi que…

Vers l’automne 2012, j’ai reçu sur ma boite mail (indiquée sur la zone de contact du blog) un message d’une certaine Anna, empreint de poésie et de grâce dont la fin me fit frissonner. Il s’agissait ni plus ni moins d’une déclaration d’amour, platonique mais néanmoins troublante.  Puis d’autres messages arrivèrent. A chaque fois, Anna réagissait sur mes propos et finissait toujours par me dire à quel point je comblais ses attentes et embellissait son quotidien. Elle s’estimait   être droguée par mes mots et  ne voulait en aucun cas se désintoxiquer. Elle atteignait selon elle, la plénitude de l’esprit en lisant mes textes et mes billets d’humeur.  En somme, je comblais sa solitude affective et sa vie monotone…rien de moins et je n’exagère pas mes propos, je ne fais pas le malin pour une fois .

Certes, ce genre de révélation fait chaud au coeur, surtout  lorsqu’on on fait partie des losers depuis toujours, et  je puis vous assurer que les méninges se trouvent alors bousculés, torturés, agités,méningités…

Avant l’été 2013, nous en étions toujours au même fonctionnement. Je recevais des mails d’Anna, assez régulièrement, j’imagine  en fonction de ses besoins ou de ses envies, il ne s’agissait en rien d’un harcèlement et elle ne me demandait rien en échange. Surpris au début, j’avais fini par m’habituer , me disant qu’au final j’avais à la fois du bol d’être à ce point apprécié de cette inconnue, sans être tombé sur une psychopathe que j’aurais alors dû rationner voire affamer pour échapper à son émoi cannibale.

La vie réelle n’est pas comme dans les romans et heureusement, je n’ai jamais eu à répondre à aucune de ses missives qui d’ailleurs ne me posaient jamais de  questions  . Jamais eu non plus à la traiter comme indésirable. Et jamais eu non plus de grande déstabilisation au final.

Un jour, j’ai parlé dans l’une de mes chroniques de  l’envie  réelle d’arrêter le blog. Peut être vous vous en souvenez, en 2013 j’étais en pleine crise de milieu de vie, une torture que l’on s’inflige  parfois bien malgré nous en voyant qu’on a déjà bu plus de la moitié du verre de vie .  Et là,  figurez-vous que c’est elle qui m’a aidé à franchir le cap et à continuer le blog. A cette époque, je participais régulièrement  aux plumes de miss Aspho et je ne voulais pas arrêter. Mais je n’arrivais plus à faire mes petits textes sans prétention. Aussi incroyable que ça puisse paraître,  Anna a écrit deux textes à ma place, sans que je le lui demande, juste en collectant les mots et en m’envoyant le résultat par mail.  Personne ne s’en est rendu compte, pas même Asphodèle ! Il faut dire que les idées  d’Anna étaient pour ainsi dire les mêmes que les miennes. Je l’ai remerciée alors, sans plus de fioritures et sans savoir comment elle s’était rendu compte de mon manque d’inspiration.

Enfin, peut-être vous souvenez-vous  que juste avant l’été 2014, j’ai à nouveau voulu stopper le blog et dix  d’entre-vous m’avez envoyé livres et bonbons pour que je ne laisse pas tomber. Les messages d’Anna étaient plus rares à cette époque là, de plus en plus épars et c’est bien grâce à cette attention et à tous vos commentaires que je n’ai pas abandonné.

Et, puis, à la rentrée 2014, je n’ai plus jamais reçu de messages d’ Anna.  Jamais.   Aucun. Terminé. Son absence ne fut ni un soulagement ni un déchirement, juste un état de fait.

Depuis lors , j’ai retrouvé l’envie de bloguer, j’espère que vous vous en étiez rendu compte et je renoue aujourd’hui avec l’envie d’écrire des petits textes, même si hélas je ne parviens plus à raconter les histoires d’amours contrariées de l’époque et à faire vibrer la corde sensible du lecteur, comme j’y parvenais quelquefois  sur certains textes, rarement mais quand même de temps en temps.

J’ai jeté les mails d’Anna pour faire de la place dans ma messagerie mais j’ai l’intuition  qu’elle me lit toujours.  Je  ne peux pas  le prouver.

J’ai aujourd’hui 60 personnes qui sont abonnées à ce blog dont seulement 35 environ  que je connais, la fameuse majorité silencieuse des blogs, celle qui reste un mystère et donne le vertige à  une certaine blogueuse qui peut-être se reconnaîtra.   Comme vous, j’ai les adresses mail des abonnés à mon blog, et  bien entendu, l’ancien pseudo d’ Anna n’y figure pas, mais beaucoup de ces pseudos pourraient être elle, l’un en particulier. Mais cela n’a finalement pas d’importance. Pas plus d’importance que notre existence qui ne sera jamais qu’un brouillon raturé en marge de la vie…

logo-plumes-aspho-4-

 

 

 

Publicités

57 réflexions sur “Vertige de blogueur…

  1. sous les galets

    Rho qu’il est beau ce texte, mais qu’il soit peu crédible, car comment une lectrice, toute Anna soit-elle, puisse être toujours de ton avis. j’adore cette idée qu’on nous lit en silence et en anonyme, on sait tous qu’au fond, il y a ce vertige là chez tout blogueur. Et je reconnais bien là tes fantasmes hein ?!!
    Tu nous tiendras au courant si Anna refait surface, je le verrais bien être un personnage récurrent des plumes…

    1. C’est à toi que je faisais allusion pour ce vertige puisque tu en a parlé plusieurs fois.
      Bah tu me connais plus que la moyenne des lectrices ici…mais je suis heureux car beaucoup ont douté et certaines vraiment. Après, c’est aussi un gros clin d’oeil à DVD…j’avais mis en titre  » inspiré d’une histoire vraie » au début !
      J’espère continuer surtout pour les plumes, c’est déjà bien si j’y arrive à nouveau, au début du blog, je faisais toujours les plumes.
      gros bisous !

      1. Je me permets d’intervenir dans votre échange pour dire que j’avais bien reconnu Galéa dans cette histoire de vertige… 😉 Et que tu as bien fait de t’abstenir d’appeler ce très (très très) beau texte « d’après une histoire vraie » 🙂 🙂 🙂
        J’ai quand même un peu de mal à croire qu’Anna ait disparu ainsi et que ça ne t’ait pas créé de manque… mais bon… 😉

        1. Hé hé oui, forcément il y a des choses pas crédibles 😀 😀 et c’est pour ça aussi que je n’ai pas repris « inspiré d’une histoire vraie  » comme titre, on aurait plus vite compris enfin ceux qui ont lu le livre de Delphine de Vigan ! Merci de ton passage ici !!

  2. J’adore, mais voilà tu m’as énervée, car tu nous manipules. Elle existe, elle existe pas!!!! Evidemment je veux savoir (non pas peu importe!) Est-ce que ton histoire est 100°/ bidon? J’aimerai bien qu’elle existe cette Anna. Chanceux!
    Sur mon ancien blog j’avais posé cette annonce: «  » Jeune femme, intelligente, drôle et jolie
    sachant épargner ses défauts, mais lucide sur ceux des autres,
    ayant du temps, mais cruellement feignante
    recherche personne susceptible d’écrire des petits articles littéraires
    pour PAL en souffrance.
    Merci de faire acte de candidature ( tous détails++++++ bienvenue)

    Et bien moi personne m’a répondu!!! crotte!

    1. Tu as fait l’erreur de ne pas mettre la photo qui allait avec le description et là, tu aurais eu des propositions…plus ou non honnêtes !
      Evidemment qu Anna existe, puisque je l’ai inventée…:D 😀 😀

  3. Je reviendrai te lire plus tard car c’est le boulot de maman qui m’appelle, et le début de ton texte me plait beaucoup. Alors il me faut un peu plus de temps 🙂 donc à bientôt.

  4. soene

    Ta vie n’est pas un brouillon, Mindounet, mais un petit chef d’oeuvre comme ta petite auto entreprise bloguesque 😉
    Allez, So’N, ne fais pas dans la guimauve même si tu adores ça, enfin, les nounours de chez JdB 😆
    Qu’elle est belle cette histoire, vraie j’espère. Si tu l’as inventée, elle est criante de vérité.
    La Bloguo nous apporte tellement de joies, de réconfort, surtout dans les moments où le coeur n’y est pas. Virtuels ou réels, les aminautes sont là 😆
    Anna sera émue de lire ton billet et je suis sûre qu’elle va se re manifester… peut-être le 12/12 😉
    Belle semaine et gros bisous

    1. Ben Soène, ton commentaire était dans les indésirables, va savoir pourquoi !
      En fait, Anna n’existe pas en vrai…c’est de la fiction mais je suis ravi que tu aies cru à cette petite histoire, toi et quelques autres…ça fait plaisir et j’espère ainsi renouer pour de bon avec les plumes !
      Mais tu es trop gentille là…enfin ça fait du bien !
      Bisous et bonne fin de dimanche !

  5. Anna dans les coulisses, Anna l’espionne qui venait…d’où ? va-t-en savoir ? Anna en filigrane, puisqu’elle n’a pas d’intentions malignes, c’est bon qu’elle soit là. Imagine qu’un jour, l’envie d’arrêter ce blog te reprenait ? Hou hou Anna !
    Ravie d’avoir pu te lire, et merci à Asphodèle pour avoir mis le lien qui conduit à tous les textes que je lis cet après-midi.
    Je m’appelle Marie-Jo et n’en fais pas mystère. 😉
    Jusqu’à ce jour, aucun de mes « secteurs » ne s’est montré désagréable. Ceci dans le cas où ! Non, je rigole ! 😀

    1. bah je verrai bien si l’envie de stopper revenait ! Tu as du courage pour lire tous les textes, j’avoue que je ne le fais pas. C’est rare des lecteurs désagréables et de toute manière sur WP, c’est facile et vite fait pour les mettre à la porte ! Merci de ton passage ici !

  6. martine27

    Vraie ou pas vraie ton histoire, très bien vu en tout cas, particulièrement le dernier paragraphe, qui se cache derrière certaines adresses d’abonnés ???

  7. Cool. Moi aussi, j’aimerai trouver quelqu’un qui puisse écrire mes textes en cas de panne. J’envisage de demander à Chablis (mon mari) mais euh… je ne le sens pas très partant. Quoique…. je me vois bien lui laisser le clavier.
    Note : certains blogueurs trouvent bien que j’écris nettement mieux que Sharon, alors…..

  8. Une bien belle histoire que celle-là.
    Tu m’as bien fait sourire en lisant les mots. Ton histoire vraie ou pas, peu importe, ressemble bien à ce qui peut se passer dans « nos vies secrètes » d’internet 🙂
    Quoi que une femme silencieuse, cela m’étonnerait 😀
    Bon je blague là et j’ai vraiment beaucoup aimé. J’ai ainsi appris tes nombreux revirements d’écritures et je dois dire que je suis pareille bien souvent. Vais-je continuer ou pas ? Et bien souvent envie de tout envoyer promener. Ces derniers temps à cause de la technologie qui me « pompe » l’air très sincèrement.
    Ravie de t’avoir lu(e) j’ai beaucoup apprécié.
    Geneviève
    Ps : Ne serait-ce pas Anna du film : Anna et le roi ? 😉

    1. Non Brindille, je ne crois pas avoir vu ce film. Mais pour moi, Anna est le prénom le plus usité par les cinéastes et les romanciers…peut être à cause d’Anna Karénine !
      Merci de ton passage et de tes encouragements, 2 envies d’arrêter en 4 ans et demi, ça reste correct et normal !
      Pour la femme non bavarde…Warf ! Je ne dis rien…il y a que des femmes ici ou presque !!

      1. Mdr !!! Quant à Anna et le roi de Siam, le film original c’était avec Yul Brynner et Deborah Kerr – 1956, ensuite il y eut la reprise avec Jodie Foster qui est d’un romantisme à souhait 🙂 Quant à Anna Karénine, tu as raison et je l’avais oubliée dans la liste de mes souvenirs 🙂

  9. Qui lit qui sur la blogo… C’est un grand mystère…
    Il y a quelques années j’avais un widget qui me donnais les villes ou villages précis des gens qui se connectaient sur mon blog… Je l’ai supprimé assez vite car ça devenait obsessionnel de vérifier qui passaient par là.
    Chouette billet.

    1. Je ne savais pas que c’était possible ce genre de widget et en effet, je trouve pas ça trop bien !
      Je n’ai pas beaucoup de lecteurs et lectrices mais j’en ai une partie dont je ne sais rien et qui ne se manifestent pas…sauf Anna.

    1. Ha ça c’est vraiment gentil, et c’est aussi grâce à toi qui était du complot de l’été 2014 ! Et c’est vrai que je sais pas ce qui m’a pris , je suis trop content d’être ici et encore là !! Et tu es aussi encore là, la plus vieille de mes commentatrices historiquement…(pas en âge mais tu avais compris ) !

  10. Un texte qui tient de l’autofiction, Anna, un blog, un blogueur, et le lien entre eux…mais je ne crois pas que l’on puisse écrire à ta place sans que personne ne s’en rende compte, tu as style bien personnel !
    Il m’est arrivé par jeu d’écrire quelque chose à la place de Chéri-chéri et ceux qui le connaissaient s’en sont immédiatement rendu compte. Mais ta façon d’intégrer les mots est parfaite !
    Bises !

    1. je n’écris pas Monesille, en dehors de cet atelier que je n’ai pas fait depuis un an ! Les articles du blog hors Atelier ne sont pas de l’écriture (pas au sens premier bien entendu).
      J’aime l’autofiction de mon côté, et de toute façon, cette histoire est vraie puisque je l’ai imaginée, qu’Anna existe ou non… 😀 😀
      Bises dame Monesille !

  11. Marlaguette

    J’aime beaucoup ce côté mystérieux de la blogosphère… Et ton texte relate tout à fait le « trouble » de certain et le non « moins trouble » d’autres… Ça me parle !

  12. Hé ben dis donc ! Tu t’es « abandonné » sur ce coup-anniversaire ! J’aime beaucoup ! Alors, au cas où tu me prendrais pour une taupe totale, il y a effectivement deux textes pour lesquels j’avais fait « ho », où je t’avais fait remarquer qu’il y avait un « petit quelque chose » supplémentaire mais jamais je n’aurais pensé que tu trichasses ainsi !!! 🙄 Sacrilège !!! 😆 Peu importe, je sais de quoi tu es capable, j’aime tes billets et ton blog, tel que tu es TOI (sans Anna pour te tenir la plume) et j’espère que tu vas continuer ainsi ! Et faute avouée étant à moitié pardonnée, merci pour ce texte qui te va bien ! Pour moi un blog correspond à un « temps mort » de notre vie, de notre journée ou plusieurs et écrire en partageant avec des connus ou des « sous-marins » est une façon de réanimer ces temps-là mais je suis aussi d’accord avec tes motivations même si ce ne sont pas les miennes !!! Allez gros bisous sacripant et belle journée !!! 😀

    1. Merci de tous ces compliments. Je me souviens que tu trouvais sur le texte en question que c’était un bon texte…pas comme toujours…GRRRR ! Je rigolais sous cape !! Bon pour le blog, on en a souvent parlé ensemble, mais finalement on revient quand même sur une forme de manque, donc sur ton thème !
      Je n’ai pas regardé le compteur de mots, je n’avais pas lu les modifs du rêglement !!
      Bisous !

        1. Oui bien entendu, mais juste ici. Il faut un vrai style littéraire pour bien écrire je crois. On a tous un style pour raconter, une manière de faire, mais après. Quoi de plus banal et rabaché que la femme mariée qui s’ennuie avec mari et enfants et qui va vivre une folle passion amoureuse…ben quand c’est par Véronique Olmi qui raconte cette histoire, (le dernier livre que j’ai lu) il n’y a plus rien de banal et fade…c’est ça que je veux dire sur le style littéraire…n’est pas écrivain qui veut 😀

    1. Comme je l’ai dit à Emilie, le réel ne l’es jamais dans les livres et la fiction est toujours du réel remanié pour l’écriture !
      Je suis ravi qu’il t’ai plu, c’est pas simple de plaire même sur ces petits textes sans prétention !
      Gros bisous comtesse ! 😀

  13. celestine

    Génial Mind ! j’ai tellement été prise par l’histoire que j’ai à peine vu les mots…
    Ta dernière phrase me fait penser à une phrase culte d’un de mes films cultes:
    « Sans toi, les émotions d’aujourd’hui ne seraient que la peau morte des émotions d’autrefois… »
    Au nom d’Anna, merci pour ce texte.Du grand toi.
    ¸¸.•*¨*• ☆

    1. Merci Célestine, je connais ta citation…et je sais d’où elle vient, de l’écrivain maudit d’Amélie…j’ai rajouté cette phrase en dernière minute car le texte s’arrêtait net !
      Anna te lira peut-être ou pas…
      Gros bisous et merci de ton passage tardif…OMG 2h47 !! 😀

    1. Oui la blogo est sûrement plus dingue que toi !! Tu dois avoir aussi des abonnés qui te suivent et te lisent et dont tu ne sais rien…
      Le réel est toujours modifié et la fiction part toujours d’éléments réels…alors comment séparer le vrai du faux…:D 😀
      Bisous Miss !

      1. Pour les abonnés, mon blog est (très) confidentiel. Ce qui ne me déplaît pas pour autant😀
        Pour le mélange entre le réel et la fiction, je suis d’accord si l’on admet que le réel n’est pas forcément le vécu de celui qui écrit la fiction.
        C’est une belle histoire romantique! Tu es un vrai romantique, sous tes airs violets et verts😂
        Bisous et bonne soirée à vous

        1. Rhooo merci Emilie ! Bon dimanche et gros bisous. Mais tu sais ici aussi c’est très confidentiel même si parfois ça n’a pas l’air…dis-toi que j’ai 30 visiteurs par jour en moyenne sur un mois…pas plus !
          Ma belle histoire romantique était un écho à  » D’après une histoire vraie  » De Delphine De Vigan…:D 😀

Exprimez-vous ici, MTG vous remercie

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s