Les heures souterraines de Delphine de Vigan.

heures

Je viens de relire  » Les heures souterraines  » suite à l’adaptation télé, très fidèle au roman, diffusée sur Arté il y a quelques jours. C’est avec ce roman que j’ai découvert Delphine, qui est je crois l’auteur de ma génération qui me parle le plus. Voici la première chronique publiée en 2012 sur Over-blog.

Je précise que c’était alors ma découverte de l’auteur.

 

Ce roman raconte l’itinéraire de deux  êtres humains, enfermés dans leur solitude et leur manque d’amour.

D’un coté il y a Mathilde, cadre commercial dans une entreprise, victime d’une mise sur la touche ou plutôt d’un véritable harcèlement moral de son supérieur hiérarchique.

Mathilde vit seule avec ses  trois enfants, elle est veuve.

De l’autre il y a Thibault, médecin de 40 ans, sillonnant Paris dans sa voiture pour se rendre auprès des patients dont les coordonnées s’affichent sur son portable. Il  aime follement Lila sans parvenir à se faire aimer d’elle, et ne parvient pas à vivre sans elle.

Les deux personnages créés par Delphine De Vigan arpentent  Paris, la ville étant le troisième personnage de l’histoire.

 

«  Les heures souterraines »  dépeint le quotidien parfois sordide de Mathilde et   Thibault, en lutte avec cette ville à la fois inhumaine et pourtant repère indispensable  pour camoufler leur solitude et leur mal être. C’est un roman très noir sur la vacuité de l’existence, sur la lutte à mener pour ne pas se laisser happer par sa propre vie , sur la violence souterraine et sournoise car non exprimée..

C’est aussi une réflexion sur la difficulté d’aimer ou d’être aimé.

« il faut retirer la perfusion…cette sensation d’étreindre quelque chose de soluble, de pulvérulent , cette sensation de refermer ses bras sur le vide : un geste mort »

Delphine De Vigan a une style d’écriture extrêmement percutant, sobre, très épuré mais redoutablement efficace. Elle utilise des phrases  courtes, sèches et une alternance de mots simples et recherchés  qui dépeignent une vie de tous les jours, morne et  sans aucun  espoir.

J’aime beaucoup de passage là  qui concerne Thibault.

«  Sa vie est diffractée, de loin elle semble posséder une unité, une direction, on peut la raconter…mais de près sa vie se brouille, se divise en fragments, il manque des pièces . De près, il n’est qu’un Playmobil encastré dans sa voiture, les mains accrochées au volant, un petit être en plastique qui a perdu son rêve »

C’est un roman très fort sur la vérité propre de l’individu face aux mensonges nécessaires vis à vis des autres,  un livre sans concessions…amateurs de happy –  end  et de romans à l’eau de rose, abstenez vous, vous serez déçus!

En conclusion,  j’ai beaucoup aimé « Les heures souterraines », ce roman se lit très vite et malgré quelques longueurs sur la vie en  entreprise , j’ai vraiment découvert une auteur magnifique.

Pour terminer une définition possible de l’amour : Aimer c’est…

« quand on est capable d’aimer l’autre tel qu’il est, quand on est seul à voir ce qu’il peut devenir, quand on a envie de partager l’essentiel, de le projeter sur une surface nouvelle, inventée… »

logo coup de couer

Publicités

34 réflexions sur “Les heures souterraines de Delphine de Vigan.

  1. Encore j’avais trouvé « No et moi » légèrement sentimental, encore « Les heures souterraines » m’ont convaincue que Delphine de Vigan était une grande auteur ! Il me reste son dernier à découvrir.

  2. Je n’ai lu que Rien ne s’oppose à la nuit et j’avais beaucoup beaucoup aimé; et c’est idiot je ne pense jamais à découvrir un autre roman d’elle. Cette fois je le note en caractères gras; il a tout ce qu’il faut normalement pour me plaire, j’aime pas quand c’est gnanan, eau de rose. Apparemment je vais être servie.

    1. Elle ne fait pas dans l’eau de rose et le gnangnan même si dans certains de ses livres, il y a des histoires d’amour et des intrigues sentimentales. C’est différent, elle a un style particulier et ce livre là est vraiment vraiment bien ! Bisous ! 😀

    1. On est 2 alors, j’aime vraiment beaucoup Delphine aussi, elle me parle depuis le tout début, c’est à dire depuis que j’ai lu ce livre ci ! Le téléfilm est pas mal du tout, le jeu des acteurs est très réussi !

  3. soene

    J’avais bien aimé le livre aussi. Mais je n’ai pas été au bout du film à la télé, j’ai trouvé que c’était trop mou 🙄
    Gros bisous pour ton m’ècredi, dans la neige ?

  4. celestine

    Ma pile atteint le plafond, mais ça ne fait rien, je note toujours…
    Il est en tête des ventes chez mon libraire, c’est peut-être un signe ?
    Bisous célestes Mindounet
    ¸¸.•*¨*• ☆

    1. Pas bête de le faire dans ce sens et je pense qu’en effet tu pourrais te réconcilier avec elle. C’est une belle histoire, simple et tu trouves de l’humanité à chaque page ou presque mais tu sais que je l’aime beaucoup…

  5. Comme j’ai le livre qui m’attend et je ne devrais pas tarder à le lire, j’ai préféré ne pas regarder l’adaptation, même fidèle car justement après j’ai moins envie de lire le livre ! C’est bien de changer de plate-forme ça permet de recycler ses billets ! Un vrai écolo notre Poussin !!! 😆

      1. Oui il faut…et y’en a plein comme ça… mais j’ai quelqu’un qui me harcèle pour écrire et j’ai du mal à me concentrer sur lecture et écriture en même temps, j’ai peur que cette fin d’année (comme d’hab) soit néfaste aux lectures) mais je me rattrape souvent en janvier-février ! 🙂

        1. Bah on ne peut pas être partout, je crois qu’il faut faire comme on envie pour les loisirs…si tu ne fais pas le concours tant pis, tu en feras d’autres, si tu le fait ben tu liras plus après … il y a assez d’occasions pour se prendre la tête dans la vraie vie enfin je veux dire au niveau des contraintes et des soucis !! Fais toi plaisir. De mon côté je suis à mon quota habituel, autour de 40 livres lus en 2015…Bisous !

  6. L’adaptation télé de Philippe Harel (une référence !) est superbe et les deux acteur MS Ferdane et M Nebbou sont parfaits d’intensité et de justesse.
    Je vais lire le livre, ta chronique et le film m’ont donné envie!!

    1. Voilà une bonne nouvelle, ça me fait plaisir ! L’adaptation télé comme je le dis je crois est hyper fidèle au livre, il y a même des dialogues qui sont exacts ! En plus, Delphine de Vigan est une auteur qui vraiment se lit bien et facilement…à suivre !

Exprimez-vous ici, MTG vous remercie

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s