Les femmes qui…lisent.

femmes qui lisent 7

J’inaugure aujourd’hui un article « peinture »  qui  deviendra peut-être une catégorie récurrente sur ce blog.

Je suis tombé par hasard sur FB sur le tableau représenté ci dessous   et je l’ai trouvé magnifique. Et le même jour, j’ai vu un post qui disait  » les femmes qui lisent sont dangereuses  » , en référence à un livre qui vient d’être publié. Il ne m’en fallait pas davantage pour associer tout ça dans ma tête, et en déduire que les femmes étaient dangereuses bien plus  en raison de leur beauté et de leur sensualité. La lecture rend-elle dangereuse ??

Par avance, je précise qu’il est possible qu’un bout de sein ou de fesse apparaisse dans les tableaux que je présenterai sur le blog , si cela vous gène ou vous choque, ce que je peux comprendre, passez votre chemin ! Pour moi la nudité n’est ni vulgaire ni choquante, on n’est pas ici  dans un film porno et encore il y a bien plus vulgaire que le porno dans la vie réelle  mais ce n’est pas le sujet.

Voici  donc ce tableau.

liseuse
« Dans le boudoir » de Władysław Bakałowicz.

Je précise que je ne connais rien à la peinture, je plus souvent je ne ressens rien mais parfois je flashe sur certains tableaux, voici pourquoi sur ce boudoir doré…

Cette jeune femme a un  sourire éclatant:  mais que peut-elle bien lire qui la rend tellement heureuse? C’est cela qui domine dans cette représentation.

J’aime cette position sensuelle, avec cette nuisette pour seul habit, qui laisse apparaître ce qui fascine et attire l’homme (et la femme aussi d’ailleurs) depuis toujours…

J’aime la couleur jaune façon lune rousse qui baldaquine cette alcôve intime…

J’aime cette jeune femme aux pieds nus et aux formes romanesques…

Bref j’aime ce tableau.

PS : sur le peintre, très peu d’informations en français sur le net. C’est un artiste polonais de la fin du dix neuvième siècle / début du vingtième siècle qui a surtout peint des personnages.

A bientôt pour une autre peinture …

Publicités

38 réflexions sur “Les femmes qui…lisent.

  1. « Les femmes qui lisent sont dangereuses » est très intéressant et il en existe un autre, « Les femmes qui lisent sont de plus en plus dangereuses ». Méfie-toi ! 😉
    Il y a un historien de l’art passionnant qui m’a fait découvrir un peu la peinture, grâce à des chroniques qu’on peut trouver en poche. C’est Daniel Arasse et les chroniques sont titrées « Histoires de peintures ».
    J’aime bien cette nouvelle chronique, j’espère que tu vas la continuer. Et le tableau choisi est magnifique. J’aime beaucoup le jeu d’ombres et la volupté qui en ressort. Bisous

    1. Merci…je vais en effet continuer même si je ne connais rien à la peinture mais ce qui compte c’est de ressentir avant tout ! Pourquoi pas les chroniques sur la peinture mais si c’est trop  » histoire de l’art appliqué  » ça risque de me barber 😀 😀

      1. Pfff ! c’est pas pire que certaines choses que tu lis ! 😉
        En fait c’est la retranscription de chroniques qu’il faisait à la radio. C’était très vivant et pas prise de tête du tout? ça m’a donné envie de retourner voir tous les tableaux dont il parlait pour mieux les apprécier.
        Mais tu as raison, avant tout il faut laisser parler ses émotions et son ressenti devant un tableau. Quant on connait l’histoire des arts de l’époque et la technique, c’est intéressant mais c’est autre chose.

  2. estellecalim

    Je crois que le jaune doré comme celui-là a une signification en peinture. Il me semble qu’il s’agit d’un signe de luxure (on aurait pu s’en douter remarque 😉 ). Et c’est vrai qu’elle a l’air de lire un truc qui lui plait beaucoup !

  3. Ho mais que voilà une nouvelle chronique intéressante ! (Je suis à la traîne pour commenter, t’as vu ?) ! Moi non plus je n’y connais rien en détails techniques en peinture, et comme toi je préfère l’émotion que suscite un tableau aux longs discours académiques et potentiellement « rasoirs » ! Cette jeune femme voluptueuse (vive les formes) est touchante car elle semble abandonnée totalement à son bon plaisir (de lecture et plus, va savoir ! 😆 ) ! Quant au livre « Les femmes qui lisent sont dangereuses », il date de 2006 (tu dates Poussin !!!) et il est de Laure Adler, une auteur que tu aimes bien (Virginia et Vita) ! 😉 J’ai toujours voulu le lire mais à chaque fois que j’allais en librairie (et c’est pas souvent) il était en rupture, j’essaierai d’occasion…

    1. Ravi que la rubrique te plaise, c’est sur, elle va revenir très vite. Oui j’avais vu que c’était Laure Adler l’auteur mais je ne sais pas de quoi il s’agit exactement comme type de livre.
      La jeune femme est abandonnée et heureuse, ça c’est certain et cela rend ce tableau voluptueux !
      Bises !

  4. celestine

    Je crois que les hommes qui lisent sont dangereux aussi.

    La lecture, c’est la liberté, et un peuple qui lit est libre, et donc dangereux pour le pouvoir. C’est pourquoi l’on cherche à abrutir les masses avec des émissions de TV ne faisant pas réfléchir. Mais il paraît que la lecture se porte plutôt bien en France. Enfin une bonne nouvelle !
    Le tableau est magnifique, je le mets dans mes papiers chiffonnants…
    Gros bisous, monsieur le chroniqueur d’art. 😉
    ¸¸.•*¨*• ☆

  5. Je vais en apprendre des choses, alors! Je ne connais pas grand chose voire rien du tout à la peinture…
    Tu ressens rien mais parfois tu flashes? Il y a un truc qui m’échappe, là😄😄
    La femme sur le tableau a des airs sereins et gourmands! Il est tres beau!
    Bisous

    1. Oui, radieuse et gourmande, exactement.
      Non tu n’apprendras rien sur la peinture avec moi, c’est un univers totalement étranger pour moi mais parfois, un tableau me charme, comme ça…
      Du coup j’ai hâte de refaire cette rubrique, tout le monde m’encourage, c’est chouette !!

  6. sous les galets

    Il est super beau ce tableau….bon heureusement que j’ai un homme pas trop fascinée par les formes romanesques parce que malheureusement, la nature a été assez radine avec moi de ce point de vue…
    J’adore cette nouvelle rubrique, je ne suis pas très calée non plus en peinture, mais je ne pense pas qu’il soit nécessaire de l’être pour l’apprécier.
    je pense qu’elle lit un truc coquin en attendant quelqu’un ta femme du boudoir …

    1. Tu as peut être raison, ça expliquerait ce sourire radieux !
      Finalement, tout le monde a l’air d’aimer cette rubrique alors je vais poursuivre. C’est vrai que ça peut être sympa juste de dire en quelques mots simples pourquoi on aime un tableau, sans analyser ou décortiquer et sans avoir aucune notion d’histoire de l’art ou de la peinture.
      J’avoue aimer les formes romanesques comme tu le dis joliment mais je n’ai pas d’idées arrêtées là dessus, c’est tellement inexplicable le charme et la sensualité dégagées par une femme (ou un homme d’ailleurs) qu’on a tort de faire des typologies. 😀

  7. soene

    Une belle nouvelle rubrique, Mindounet, une idée géniale qui me plaît.
    Il me semble que le livre les femmes qui lisent sont dangereuses est déjà ancien…
    J’avais un jour photographié et mis d’ailleurs sur mon blog « les Lyonnaises qui lisent sont dangereuses » 😆
    J’aime ces peintures où les femmes sont dodues. Ca nous change des minettes maigres qui circulent partout. Ca doit être plus facile et plus érotique ce « dodu » que le « maigre » à la mode 😆
    Les nus artistiques ne choquent pas, du moins pas moi.
    Dans le tableau, le sein est à peine dévoilé, ni le reste. Il invite juste à la rêverie, pour vous, Messieurs !

    Youpi 😆 c’est jeudi 😆
    Excellente fin de semaine
    Grrros bisous

  8. Coucou Mind
    A moi aussi, ce tableau rappelle certains Fragonards.
    Bien sur que la lecture est dangereuse… et l’utilisation de livres comme projectiles aussi. Heureusement, la jeune femme sur le tableau en fait un usage tout ce qu’il y a de plus pacifique.

    1. Rhooo mais quand même, ne me dis pas que tu pratiques le lancer de livres contre tes ennemis 😀
      Faut que je regarde un peu ce Fragonard puisque tout le monde est d’accord pour dire qu’il y a des points communs avec ce tableau ci .
      Bises et belle fin de semaine.

        1. Ben parfois j’aimerais être un peu initié en peinture. Je sais que les peintures classiques et vieilles comme on voit à Venise par exemple ne me touchent pas et me barbent totalement. Mais sur d’autres tableaux…promis j’irai au moins voir sur le net les photos des oeuvres de Fragonard !:D

  9. Et dire qu’il neige sur ton blog, elle va se cailler les…restons poli(es) !
    C’est sûr qu’elle est plus dodue que les mannequins d’aujourd’hui, ça doit lui tenir chaud, et il y a une jolie lumière dans ce tableau.

  10. Bonne idée Mind, et si c’est intéressant d’écouter ou lire quelqu’un d’érudit dans l’art ça peut -être aussi bien barbant. J’aime bien quand les gens partagent leurs émotions. Oui ce tableau est très beau. Et je suis émerveillée par la précision des détails, la dentelle de l’oreiller. Mais je ne suis pas certaine que ton regard se soit beaucoup attardé sur la taie de l’oreiller!! 🙂

    1. Erudit dans l’art et la peinture, ce n’est pas moi Warf ! Certains tableaux me parlent, je ne peux que dire ce qui me plait et voilà !
      Tssss, j’ai remarqué le doré de la couverture quand même et aussi qu la jeune femme ne portait pas de dentelle…tu vois, le souci du détail me connait 😀 😀

  11. J’ai moi aussi des lacunes en Art mais c’est vrai que ce tableau est magnifique 🙂
    En ce qui concerne ce peintre polonais, que je ne connaissais pas, les articles WKP en polonais, russe et anglais sont effectivement très peu fournis… Et les liens vers les pages « Bakalowicz at the Kosciuszko Foundation » et « Bakalowicz at Art Renewal Center » sont HS…

  12. Belle idée que celle de partager ces émotions artistiques !
    C’est vrai que cette oeuvre évoque certains Fragonard, comme le souligne Syl (à laquelle je voudrais quand même dire que certaines pages des missel étaient illustrées d’images saintes. Mais où donc a-t-elle la tête, la coquine !)
    Et à propos de ces diablesses qui osent se plonger avec volupté dans un livre, je viens de lire : »Les sociétés humaines s’accommodent mal du plaisir, de celui des femmes, notamment. Si la connaissance est dangereuse, le plaisir est plus menaçant encore ».

    1. Bah, il y a plus menaçant que le plaisir féminin quand même 😀 😀
      Syl n’est pas si sage qu’elle a l’air, tu devrais te méfier …Warf 😀 😀 😀
      Hé oui, pourquoi pas un tableau de temps en temps même si je ne peux rien expliquer ni qualifier en matière de peinture, je ne connais rien de rien ! 😀

  13. J’aime beaucoup le « bonne santé » de Valentyne !
    Ça me rappelle certains Fragonard. Qu’est-ce qu’elle lit ? A mon avis, ce n’est pas le missel. Son livre est illustré. Si tu fais au gros plan peut-être que tu verrais quelque chose.
    Bonne journée Mind !

    1. Je ne connais pas Fragonard , enfin très peu, je viens d’apprendre que la parfumerie de Grasse porte son nom car il était originaire de là-bas…
      Oui j’avais vu des gros caractères donc tu as sans doutes raison…Dieu Merci elle ne lit pas le missel !
      Bisous ! 😀

Exprimez-vous ici, MTG vous remercie

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s