Le passé n’est jamais simple, le futur est conditionnel et le présent est imparfait…

ours polaire

Bon ben voilà, le sapin est mort et jeté lamentablement dans une poubelle , quelle tristesse d’abattre un végétal vivant alors que des plastiques réutilisables existent, ce n’est pas le sujet mais j’ai vraiment les boules chaque année avec cette histoire . La bûche et le les huîtres sont digérées (ou vomies suivant les cas, finalement  c’était pas forcément une bonne idée de tester la bûche aux huîtres) bref tout va bien , on est au taquet pour ce mois de janvier qui s’annonce festif dans notre beau pays…

Le France est vraiment un beau pays, du point de vue de la nature et du patrimoine, nous sommes toujours le premier pays en terme de tourisme mondial, et à juste titre,  mais depuis 2 ans, Londres est plus visité que Paris…de quoi réfléchir…et j’ai réfléchis !

Vous me voyez venir…nous sommes le 6 janvier 2016 et forcément, il y a un an, enfin  le 7 janvier 2015…alors zou, regardez le nombre d’émissions spéciales , reportages prévus à la télé cette semaine , et je ne  parle pas des JT et des talk show. Bien sur , ce n’est pas pour faire de l’audimat et vendre des pubs, c’est  seulement pour le recueillement, les explications détaillées du pourquoi et du comment…c’est pas pour faire frémir la ménagère de plus ou moins 50 ans et son mari voire plus si affinités, pas pour se complaire dans la peur et le malheur…

Allez admettons  que je sois de mauvaise foi, que ce soit logique et inévitable étant donné la hauteur de cet évènement . Mais il n’y a pas que ça, je trouve que nous avons une mentalité mortifère et de plus en plus.

En France on est en permanence  tourné vers le passé, l’histoire, la poussière, les morts. Et j’ai du mal à comprendre pourquoi.  Regardez à la télé en  ce mois de janvier, le nombre d’émissions qui fêtent ou plutôt célèbrent la mort…je ne parle pas que de Charlie Hebdo, je pense aux 3o ans de la disparition de Balavoine (j’en reparlerai peut être, c’est un type que j’aime, je ne suis pas à un paradoxe près), aux 20 ans de la disparition de Miterrand et même aux 20 ans de la mort de Léon Zitrone !

Mais quand même, il n’y a pas mieux à faire que célébrer les morts, les victimes ? On ne pourrait pas essayer de s’intéresser un peu aux vivants pour changer ? C’est pareil dans les autres pays ou c’est juste nous  qui sommes fascinés par le morbide ? C’est normal de passer des heures à retrouver ses ancêtres au lieu de s’occuper de ses proches, même si l’un n’empêche pas l’autre et heureusement !  C’est important de savoir qu’une arrière tri aïeule était pute sous Napoléon pour être heureux en 2016  ?  C’est plus important de s’ébaudir devant des fossiles de prouts de mammouths que d’essayer pour de bon de sauver les ours polaires et les abeilles, car s’ils meurent on mourra derrière eux, ce n’est qu’une question d’échelle temporelle, c’est inéluctable, mais on se fout du vivant, on préfère s’occuper des morts, c’est plus facile.

Je ne comprends pas pourquoi on se complaît dans le malheur. Pourquoi à Paris les gens sont tristes et gris, le métro atroce et pourquoi à Londres les gens sont enjoués, colorés, vivants. Dans le métro ils font aussi la gueule bien souvent mais il n’y a pas cette pesanteur, cette odeur de cadavre en décomposition made in France. Et ne parle pas de novembre 2013, j’ai remarqué ça bien avant ces horribles affaires.

J’ai entendu une chose très simple il y a pas longtemps, une métaphore basée sur la conduite automobile. Pour atteindre son but en voiture et éviter les accidents, il faut surtout regarder droit devant et avoir un regard circulaire  en permanence, pour s’adapter. Il faut aussi regarder de temps en temps et même  régulièrement dans le rétroviseur, mais c’est au niveau du pare-brise que l’essentiel se joue : voir  loin devant en ayant un regard circulaire…

Alors, ok, les vieux livres c’est beau mais si on les manipule trop, ils tombent en lambeaux. Et si on ne peut manipuler un livre, à quoi sert-il ? Ce n’est qu’un repère qui existe mais qui n’aide pas à lire donc à vivre.

Il y a matière à débat , je sais que beaucoup ne seront pas d’accord avec cette chronique et heureusement !

vieux livre

 

Publicités

54 réflexions sur “Le passé n’est jamais simple, le futur est conditionnel et le présent est imparfait…

  1. estellecalim

    Tu sais que j’ai pensé à toi hier matin en allant bosser. Les gens étaient plutôt souriants, ou en tout cas ne faisaient pas la tronche. Il faisait gris et froid, mais tout le monde regardait droit devant, allait de l’avant, il y avait des mini jupes et des pardessus, des chiens et des parapluies, mais aucune agressivité ou morosité. Il est vrai aussi que mon trajet ne passe par par les faubourgs mal famés (St Lazare –> St Germain des près en passant par l’opéra, le Louvre et le Palais Royal) mais j’ai trouvé que ce n’était pas si triste 😉

  2. C’est un long débat, comment ne pas oublier le passé (« Celui qui oublie le passé est condamné à le revivre ») tout en allant de l’avant ! Mais je suis d’accord avec toi, un peu d’optimisme ne ferait pas de mal à l’ambiance générale 🙂

  3. Mais pourquoi allumer sa télé aussi quand on a le programme et qu’on sait qu’on va se faire ch**r ??? Je ne comprends pas cette habitude tout aussi mortifère à se faire du mal quand on peut aller lire ou faire autre chose ! Perso, je sélectionne mes programmes de la semaine (deux !) et basta. Juste les infos le matin au petit déj’ ça me suffit amplement et des articles dans la presse mais que je sélectionne. Tu penses bien que les commémorations et autres nécrologies, même si les évènements m’ont touchée, même si j’aimais la personne disparue, tout ça me gonfle, je préfère ne pas regarder ! C’est aussi et surtout de la récupération pour faire de l’Audimat et ça je ne supporte pas !
    Sinon, je ne suis pas d’accord avec toi sur l’importance de l’Histoire dans notre présent, en sachant que si nous en sommes là aujourd’hui, si tu peux lire certains livres justement (qui seraient tombés en poussière bien avant ta naissance) c’est grâce à ce qu’ont fait certains dans le passé. Mais bon… 😉 Sinon j’aime quand tu regardes droit devant et circulairement quand tu conduis, continue hein !!! 😆

    P.S. : moi je recycle mes sapins ! d’ailleurs mon sapin (le haut du sapin qui est dans le jardin) ne perd toujours pas ses aiguilles ! Et finalement un haut de sapin fait exactement le même effet quant on le « cale », sans qu’il ne soit besoin de déraciner ! Il faudrait suggérer ‘idée ! 😆 Mais j’ai eu un sapin artificiel pendant 20 ans alors maintenant j’aime les vrais sapins, mais j’en prends soin ! Bisous et merci pour ce billet de mauvaise humeur très saisonnier !!! Comme la dépression du même nom ! 😆

    1. Je suis assez d’accord sur ce que tu dis, je ne pense pas qu’il faille occulter l’histoire enfin la grande histoire. les histoires familiales, c’est différent, il faut tourner la page à un moment donné, question de vie ou de survie.
      Je lis des vieux livres et des tous nouveaux, j’alterne en somme !
      Pour le sapin , je n’ai pas compris toute ta technique (tu me connais) la technique et moi c’est un peu comme la politique et l’élégance…mais si ça permet au sapin de vivre sa vie de sapin alors bravo !
      Bon je crois que personne est mort aujourd’hui enfin je veux dire de connu…pas d’hommage ce soir en perspective !
      Bisous grande prêtresse !

      1. Ha mais je parlais de la grande Histoire ! Les histoires avec des secrets de famille me fatiguent tu le sais bien ! 😉 Moi aussi je lis de tout, sur d’anciens livres comme sur des nouveaux, c’est ce qu’il y a dedans qui compte (aussi un peu^^)…. Pour le sapin, je t’expliquerai, ou je te ferai un tuto ! C’est tout bête, c’est Marcel qui y a pensé ! Non, pas d’hommages ce soir ! Il y a un attentat en Turquie, ça les occupe… De toute façon, je ne regarde pas ce soir… 😉 Bisous Poussin !

  4. Je suis enrhumée, mes parents viennent de partir, alors je ne suis pas très en état pour commenter ce billet. Le sapin… Ça fait 3 ans que j’ai relégué le synthétique pour du frais. Plus authentique. Je le prends avec des racines en essayant de les voir pousser dans le champ. Les 2 n’ont pas tenu. Je garde espoir pour ce troisième en me disant que c’est la dernière fois. Car j’ai mal aussi pour eux.
    Kiss

  5. Je suis assez d’accord avec toi, tout à fait même (sauf pour les sapins qui aident les agriculteurs à vivre,mais c’est un autre débat) ! La mémoire est importante mais ce battage médiatique autour de ces pauvres gens me hérissent, ne peut-on laisser ces familles tranquilles ! Il faut dire que fêter les anniversaires des morts célèbres c’est plus aisé que d’annoncer leur naissance. Bon c’était l’humour noir du jour, mais je constate avec plaisir que tu as délaissé ton fond noir pour un bleu nuit du plus bel effet ! Reste cette diablesse d’araignée que je n’arrive pas à encaper.

    1. Ha mais j’aime ton humour noir ! On fête aussi les naissances des morts célèbres mais pour annoncer avant qu’ils seront célèbres…sauf bien entendu les enfants de la famille royale d’ Angleterre 😀 :D.
      Je ne peux pas enlever la toile mais je peux enlever la petite araignée en haut du dernier article ! Parce que c’est toi (et que tu dois être la seule qui s’intéresse au décor du blog 😀 :D), je vais changer de type de petit monstre.
      Continue de boire du canada dry en alternance avec ta camomille… 😀 😀 ça donne des top commentaires ! 😀

  6. Cher grincheux de la blogo,
    Juste un mot pour dire qu’on ne se construit pas sans savoir d’où on vient, les racines, c’est donc essentiel. A condition qu’elles n’empêchent pas de grandir et d’aller voir ailleurs. 😉
    Quant à ta remarque sur les vieux livres, elle m’a fait rire. Tu sais , je connais un gars qui s’est amouraché des romans et de la vie des soeurs Brontë, mais il a dû les lire dans des éditions récentes 😉
    bisous à toi mon grincheux préféré

    1. Quand les racines n’empêchent pas de s’envoler, je suis d’accord sinon il faut s’en arracher ou les dissoudre.
      j’adore tes commentaires et sans rire, je suis heureux que tu continues de suivre ce blog, vraiment ça me fait plaisir.
      Ho oui j’aimerais avoir de vieilles éditions en français des soeurs Brontë…il doit y en avoir à acheter sur le net, je ne suis pas collectionneur ni bibliophile mais j’aimerais ! De Londres, je me suis ramené une jolie édition des Hauts de Hurlevent (que je ne lirai sans doute jamais en anglais) de chez Pinguoins, qui propose toujours de beaux livres, même modernes…tu vois…et il ne faut pas trop le dire mais je suis très désuet par certains côtés…chut !! 😀

  7. soene

    On est d’accord pour les sapins Mindounet 😉
    C’est désolant, ces cimetières éphémères à sapins, partout en ville.
    On sait bien que ces sapins de Noël sont élevés en pépinières pour être coupés à Noël, mais quand même, ça me fait mal.

    Pour le reste, j’suis aussi d’accord. Et un coup de gueule de temps en temps ça fait du bien.
    Y paraît qu’y faut se modérer quand même 🙄
    Dire ce que l’on pense sur la bloguo fâche nos lecteurs…
    Mais ici c’est un espace privé, ton espace, tu peux dire ce que tu veux.

    On est triste, on fait la gueule, on a peur même si on prétend le contraire…
    J’ai tremblé en sachant que ma fille allait à Bruxelles pour la fin de l’année, je regarde les gens et les paquets dans le métro, je pense aux attentats à Paris en passant devant une église ou autre lieu religieux, bref, on est en état de guerre, faut pas l’oublier 😥

    Il faut arrêter d’être bisounours et agir pour que tout redevienne « normal » si c’est possible.
    Et c’est vrai aussi qu’en France, on fait l’éloge des gens quand ils sont morts. Le début de l’année 2016 est déjà riche en commémorations 😉

    Mais alors, que proposes-tu Mindounet ?
    C’est quoi ton programme ? 😆
    Faut pas faire comme les politiques, critiquer et rien proposer de meilleur en retour 🙄

    Bon we et gros bisous

    1. Tu as raison…imagine que Drucker trépasse ( l’année est dure pour les Michel :D), ce serait le drame…
      Sinon je ne propose absolument rien, c’était juste une réflexion…où disons que je citerais ce grand penseur qu’est François Valéry :  » Aimons-nous vivants, n’attendons pas que la mort nous trouve du talent « .
      Bisous lyonnaise râleuse… 😀

  8. Pour les sapins, je suis bien d’accord avec toi !!
    On a beau me dire que ça fait marcher le commerce, que ce sont souvent des sapins français, j’ai du mal et j’ai acheté du plastique moi cette année ! 😀 (et chez ma maman, on mettait les guirlandes sur les grandes plantes vertes).
    Pour le reste, tu sais que les gens étaient beaucoup plus souriants, aimables, courtois après le 13 novembre ? Certes, nous avions peur, mais chacun faisait attention à son prochain et même si on sentait que ce n’était pas normal, ça faisait un bien fou. Hélas ou pas, ça n’a duré que 3 semaines et tout est redevenu normal !! J’ai essayé d’échapper à toutes ses émissions, j’ai besoin d’aller bosser en paix, mais je n’y suis pas arrivée.

    1. Tu n’es pas arrivé à échapper aux émissions en novembre dernier ou à celles de cette semaine ?
      Le prise de conscience est souvent éphémère, tout va tellement vite et il y a tant de drames à l’échelle de la planète que l’on passe vite à autre chose, sauf si bien entendu on a été personnellement touché par l’évènement.
      Espérons que 2016 soit plus positive…qui sait !

  9. Le coup de la voiture j’aime bien 🙂 je regarde le plus loin possible, la tête presque collée au pare brise!!!
    C’est sûr que avant de pleurer les morts c’est mieux de s’occuper des vivants; et ça c’est valable pour tout le monde.

  10. sous les galets

    Punaise, dis donc ce n’est pas la forme toi !!! Bon je ne suis pas d’accord sur tout, mais tu t’en doutais hein….
    Pour le sapin, ça part aux déchets verts pas à la poubelle, c’est recyclé évidemment, et théoriquement, ceux qu’on met dans nos salons ont été plantés et entretenus juste pour Noël, on ne déforeste plus (théoriquement) pour faire plaisir aux bourgeois.
    POur la mentalité française mon MTG il y a la mélancolie, le regard en arrière bien sûr, mais également la grogne, l’amertume et le fait que rien ne convienne jamais. Et alors là, tu es au top 😉
    Je vais te dire franchement, nous on dégage tout ce qui est commémoratif, je trouve ça indigne, voyeur, mercantiliste et sans aucun intérêt, même pour Charlie alors c’est dire….
    Pour le regard dans le rétro, j’ai fait histoire, alors je suis une fervente défenseuse de tout ça mais tu le sais.
    Bon janvier c’est le cafard, tu le sais bien, allez hauts les coeurs, ça ira mieux plus tard.

    1. Pour l’histoire je pensais à toi en écrivant l’article 😀 mais tu sais, je crois vraiment que dans on parle des racines et des ailes pour un individu, le plus souvent les racines empêchent de déployer ses ailes…mais là sûrement qu’on sera pas du même avis.
      Pour le reste oui mais tu vois pour les sapins, l’idée même qu’on plante exprès des sapins pour les tuer pour mettre dans les maisons à Noël me choque…tu diras que je ne suis pas normal mais un sapin c’est fait pour être dans la nature et vivre sa vie de sapin, avec la nature et les animaux je suis sans concessions…
      Mois râler et grogner ?? Ha mince alors, tu dépendrais un peu sur moi Galinette adorée ?? 😀 😀 😀

  11. Mais, en même temps, il y a une mémoire à graver…D’autant plus importante je pense que l’esprit critique a fait Pschitt pour la génération connectée (ben ouaih, j’ai 40 ans, j’peux donner des leçons 😀 😀 :D)
    Bon, je commence à partir dans tous les sens!
    Lire ce billet m’a donné une impression d’air frais! Alors Merci!!! Et j’ai bien aimé l’analogie automobile!
    Gros bisous et merci pour l’alerte!

  12. Ho Ho Ho! Effectivement cela aurait été dommage de le rater celui là 😀 😀 😀
    De manière, la TV, c’est nulle! Bon, ça m’empêche pas de la regarder! Tu me répondra (et tu auras raison) que ce n’est pas le seul média (ou medium, pour les puristes) qui joue du violon. En ce moment, la regarder pousse plus à rajouter quelques doses de whisky dans son coca que le boire nature (le coca, hein!? Rapport au « temps de cerveau disponible! »).
    Ce qui m’a surprise, c’est que ça a commencé très tôt et de quelque anniversaire que ce soit, il ne faut PAS le fêter avant la date d’anniversaire! C’est peut-être que pure superstition de ma part, mais ça porte malheur…Et il peut arriver bien pire…
    Donc, les émissions et commémorations ont commencé plusieurs jours avant la date anniversaire et c’est vrai que certaines émissions versaient vraiment dans le pathos (une émission sur A***E, avant hier soir, beurk!) et jouent sur la corde sensible (celle sur Balavoine m’a laissé une impression « moitié-moitié »). Il y a pourtant des émissions sur des sujets périphériques que j’ai trouvé pas mal (hier soir sur la C***Q).
    OK! Là, déjà, on peut en conclure que je regarde trop la tv! Et j’envoie le comme même si je ne l’ai pas terminé pour qu’il passe et je finis!

    1. J’ai regardé l’émission sur Balavoine parce que j’aime le bonhomme, j’ai appris quelques choses…mais ce sera la seule que je regarderai. Par contre, je ne regarderai aucune émission sur Charlie. J’en sais assez.
      Pour les anniversaires, je ne les souhaite jamais avant la date par respect pour cette superstition, beaucoup y sont sensibles en effet.

  13. Philisine Cave

    J’aime beaucoup le ton de ta chronique, je la comprends même si je ne la partage pas complètement. Sur notre côté mélancolique national, il est fort possible que tu vois juste. Pour les commémorations, elles ne me dérangent pas parce qu’entre autres, elles permettent de se poser un moment. Après, tu es courageux de l’avoir écrit et on sent que tu en as gros sur le patate : tu as laissé parler ton cœur et cela, c’est chouette. J’ai plus envie de me fâcher sur autre chose que sur cela. Je t’embrasse.

    1. J’ai vu aussi que ne mâchais pas tes mots parfois. On en à viens à fêter les anniversaires de la naissance , de la mort…on s’en sort plus à force !
      Mais tu verras que cet article aura peu de commentaires…
      Gros bisous miss Phili !:D

      1. Philisine Cave

        oui, comme toi, je suis une grande sensible et quelqu’un qui ne se tait plus (sauf dans le cadre de ma fonction, où je suis dans l’obligation du devoir de réserve). Si ton billet a peu de coms, cela ne signifie pas qu’il n’est pas lu. Pour moi, les attentats de 2015 (ceux de Charlie, du 8 et du 9 janvier puis ceux du 13 novembre) sont encore frais et je ne peux pas y penser sans un pincement au cœur. Hier j’ai vu sur TMC, avec mon cher et tendre, un reportage sur la chronologie des événements et les commentaires des forces de l’ordre. Je ne suis pas encore capable de vivre comme si cela ne s’était pas passé. Et ce ne sont pas les commémorations qui sont en cause, ce sont juste mon cœur et ma conscience qui n’ont pas refermé la plaie, parce que trop de symboles, trop de valeurs que je porte et en lesquelles je crois, ont été touchées à travers les trop nombreuses victimes. Bisous bien forts.

        1. Je comprends bien ce que tu dis. Je n’ai pas la même sensibilité…mais je ne développe pas ici car ce n’est pas l’objet du blog…mais si tu regardes en janvier sur toutes les chaînes de la TNT le nombre d’émissions sur ces attentats , c’est trop. Rien que Balavoine, amuse-toi à compter le nombre d’émissions sur lui ce mois-ci…
          Moi aussi, je suis soumis au devoir de réserve…hé hé hé et je le respecte même ici puisque je ne parle pas de sujets politiques ou sociaux sauf exception ! Re bises ! 😀

Exprimez-vous ici, MTG vous remercie

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s