Loin des yeux, loin du coeur…

distance

On connait tous ce proverbe ou plutôt cet adage (ou cet aphorisme, cette locution): « Loin des yeux , loin du coeur ».

J’aime bien les pensées qui en quelques mots qui claquent, doivent avoir une signification forte . Aujourd’hui on parle de « Punch Line »  dans les médias.

Celui-ci, qui est d’origine latine (un obscur auteur dénommé Properce que personne ne connaît mis à part Martine et peut-être Aspho l’aurait écrit dans l’un de ses poèmes), ne me plaît guère, ni sur la forme ni sur le fond, mais hélas je crois qu’il n’y a rien de plus vrai.

L’éloignement géographique de deux personnes affaiblit l’affection qu’elles se portent, quelle que soit la nature de cette affection : estime, copinage, amitié, amour, passion…

Bien entendu, la locution latine en question utilise le mot coeur…c’est très interprétable: est-ce un sentiment superficiel ou bien un sentiment profond et durable dont il est question ?

Regardez au travail, des personnes sont là pendant des années, puis changent de région, d’employeur, partent à la retraite, on fait un hypocrite pot de départ et hop, un mois après, on ne se souvient même plus de la personne.

Regardez sur les blogs et sur FB, on est très proches de certains ou certaines et puis hop, bye bye le blog ou Bye Bye les réseaux sociaux et on n’a plus de nouvelles.

Vous allez me dire, oui mais là, c’est du  superficiel, c’est comme pour des voisins ou des cousins éloignés, on n’est pas dans un sentiment réel d’amour ou d’amitié.

Soit !

Alors regardons plus loin : Votre premier amour, vous êtes toujours en contact avec ou pas du tout ? Pourtant un premier amour, c’est important non ?  Les ami(e)s dans la vraie vie:  Ne vous êtes  jamais vous jamais éloignés de personnes avec qui vous partagiez votre intimité ?  C’est étonnant non, on se voit moins, officiellement on n’a pas le temps, trop de contraintes, trop de distances géographiques…on s’éloigne et un jour on ne  se voit plus du tout. Mais c’est à cause du manque de temps, pas du tout du manque d’envie, bien entendu…

Encore plus loin : L’amour , le vrai , le beau, le passionnel et son corollaire le chagrin d’amour, la rupture, le divorce, que sais-je encore. Prenons juste le cas d’un chagrin d’amour, disons l’un qui aime l’autre et qui se fait larguer ou parlons juste de  la passion qui s’arrête (c’est le propre de la passion, citez-moi une histoire d’amour passionnelle qui finit bien pour voir ! ) . Waouh, c’est atroce…sur le moment, puis la distance joue son rôle de sape et le tas de sublimes  lettres d’amours qu’on pensait garder avec soi toute sa vie, il part à la cheminée…sans jamais être relu ! WTF ??

Donc, l’amour, l’amitié, les liens sentimentaux en général, ils s’entretiennent, faute de quoi ils se brisent avec le temps. Oui mais alors, s’il faut les entretenir, c’est des sentiments contraints ? Or la contrainte est opposée au sentiment non ?? Vous me suivez ? Vous voulez une Aspirine ??

Moralité:  « le bonheur est impossible, l’amour n’existe pas, rien n’est grave » ! Autre aphorisme d’un poète des temps modernes,  Frédéric Beigbeder, le  La Rochefoucault du pauvre…ben oui le père François qui a pondu ceci, beaucoup plus optimiste pour terminer ce billet : « L’absence diminue les médiocres passions, et augmente les grandes, comme le vent éteint les bougies, et allume le feu. »

 

 

 

Publicités

35 réflexions sur “Loin des yeux, loin du coeur…

  1. Loin des yeux loin du coeur, c’est vrai .. sauf si tu sais communiquer 😉
    si tu donnes régulièrement des nouvelles (et avec les nouvelles technologies c’est facile !) et que tu fais partager à ton chéri ou des amis tes aventures, le lien reste 😉
    Et puis, comme le disais un autre comm il y a le plaisir des retrouvailles 😉

  2. Loin des yeux, loin du coeur, je suis bien placée pour trouver cet adage ridicule. S’éloigner permet de prendre davantage de plaisir à se retrouver. Par contre, là où je rejoins ce titre de post, c’est qu’il faut effectivement penser à se retrouver pour vivre et construire ensemble des aventures et donc des souvenirs communs.

    1. Ha oui, la première année d’une relation à distance est géniale malgrès les séparations douloureuses. J’ai connu ça aussi, c’est après que ça se gâte parfois, on peut en avoir marre de vivre loin de celle qu’on aime.
      Puis l’amour ne dure que 3 ans, c’est scientifiquement prouvé…et j’y crois ferme, mais ça fait 15 ans que je suis avec La Douce et ça ma va toujours… 😀

  3. l’amour et l’amitié… n’est-ce pas le propre de l’Homme ( avec un grand H) de vouloir aimer, conquérir, désirer…. je pense que lorsque nous perdons notre capacité d’aimer, nous perdons notre capacité d’être en liens et donc d’être dans une humanité qui nous rassemble. Toute notre vie, nous cherchons à aimer et à être aimer. l’amitié est pour moi une forme d’amour, la plus intransigeante est l’amour filial là il y a des enjeux affectif  » du sang et de la chair » qui nous donne une grande capacité de tolérance…après le lien et le rapport au temps est différent pour chacun d’entre nous, basé sans doute sur notre besoin ou pas d’affectivité immédiate ou subliminale, tout est relatif et sans doute lié à notre propre histoire d’amour avec nos parents et notre insertion ou pas dans un réseau social…

    1. Rhoooo le beau commentaire que voilà, il faut que je refasse des articles philo 😀 . La fin est très vraie je pense. He oui, l’amitié la vraie est une forme d’amour, donc elle est très rare ! Bisous !

  4. Absolument d’accord !
    Une amitié comme un amour il faut les faire vivre, partager des instants… C’est des principes de base de la communication. Et un constat permanent.
    Sinon forcément, ça s’étiole, forcément !

    1. Oui Anne, cette chronique a déclenché des commentaires vrais et pensés…cela fait du bien aussi parfois, il y a un peu de tout sur ce blog, des livres, de la musiques, des bêtises, beaucoup de bêtises, et parfois des choses plus tristes…

  5. soene

    J’ai pour habitude de dire à ceux que j’aime ou que j’apprécie beaucoup « silence ne signifie pas absence ou indifférence » Mindounet
    Un billet perso et bien mindthegapien, hein 😉
    L’usure est partout, on y peut rien, et puis on évolue au long de la vie, il y a aussi les modes, etc.
    Par exemple, je refuse d’aller sur FB et je manque plein de choses 😆
    Mais la vraie Amitié est solide et résiste à tout, je pense.
    Loin des yeux mais dans nos coeurs et nos pensées, c’est vrai aussi.
    On ne prend jamais assez de temps pour dire aux gens qu’on les aime, et un petit signe vaut souvent une grande joie…
    Merci pour ce billet qui fait du bien. Il n’y a pas que moi qui se pose un tas de questions à ce sujet 😉
    Belle semaine sainte et gros bisous
    PS j’attends le 24 avec beaucoup d’impatience pour découvrir les révélations de Miss Aspho 😆

    1. C’est vrai qu’on ne prend pas assez de temps pour dire aux autres qu’on les aime, et c’est vrai qu’il n’est pas utile de faire une grande déclaration pour ça.
      Comme je l’ai dit plus bas, l’amitié vraie est pour moi de l’amour, pas de différence de fond, donc c’est très rare, le reste n’est que vie sociale et la vie sociale m’emmerde le plus souvent…
      Bisous Soène !

  6. Houlala heureusement que je ne suis pas venue ce matin ! Tu te reconvertis à la psy ? C’est une nouvelle rubrique « vis ma vie de torturé » ? 😆 J’ai envie de dire oui et non… Parce que j’ai des exemples si tu veux… mais tu le sais ! Et puis ceux qui restent, qui survivent aux séparations, aux déménagements, c’est du solide ! Mais on peut aussi prendre les choses comme vient de le démontrer brillamment Célestine, en allant sans cesse brouter ailleurs de l’herbe plus verte, seulement là des fois, on perd le sens de l’orientation (et les amis que l’on avait déjà) ! 😉 Les blogs et les réseaux sociaux ne sont pas vraiment un bon exemple pour l’amour et l’amitié (tels que je les conçois et pratique), on sait bien que c’est souvent éphémère mais ça peut déboucher sur de vraies amitiés ! A notre plus grande surprise, car parfois dans la vraie vie on ne se serait pas choisis comme amis ! 😆 De toutes façons, tout nous ramène au réel à un moment ou un autre, l’absence, la présence, les liens et on sait très bien au fond de nous qui est là pour longtemps ou pas… Allez, va boire un coup ça te remontera le moral ! 😀 Bises

    1. Hi hi oui.
      Ben les amitiés virtuelles peuvent donner en effet des amitiés réelles et fortes, à ma grande surprise d’ailleurs. Mais il faut, pour moi, passer le cap du réel, de la rencontre physique…sans cela…rien n’est clairement établi.
      Bien sur aussi qu’il y en a qui restent…mais je me souviens d’une phrase de Blondel dans Et rester vivant, qui disait  » on survit si bien aux morts »…à ne pas prendre au premier degré, mais de fait, la plupart du temps, c’est heureusement ce qui arrive.
      Bisous.

      1. Ha mais je suis tout à fait d’accord avec Blondel (et heureusement pour nous d’ailleurs) (parfois malheureusement) mais si on suit le raisonnement jusqu’au bout, on ne crée plus de lien puisque tout est « mortel », comme nous d’ailleurs et on ne vit plus, on attend la mort ! 😆 La philosophie a aussi ses limites même si « raisonner » est nécessaire à notre santé mentale, parfois il faut arrêter de penser et vivre, c’est plus sain ! 😉 Et puis l’amitié c’est un peu comme l’amour, je ne réfléchis pas au fait « est-ce que ça va durer? ? », je prends les choses comme elles viennent, souvent notre instinct nous guide là où il faut et contourner ce qui nous est toxique ! Ce n’est pas plus mal ! 😀 Bises

        1. Tu es vraiment la grande prêtresse. la voix de la sagesse…
          Par contre, l’amour est toxique en soi…le plus souvent…alors comme tu dis, on va pas arrêter de ramasser des framboises parce que ça pique pour y arriver hein??
          😀 😀

    1. Forcément, ma bisounourse préférée, chef des bisounourses de la galaxie…
      Ce qui est génial et là je suis sérieux, c’est que 2 personnes aussi opposées sue toi et moi en ce qui concerne la famille soient amies…
      Bisous !

  7. Et ben dites donc mon brave Môssieur… pas gai tout ça mais tellement vrai ! Crois en celle qui a habité aux 4 coins de la France, qui vit loin de sa famille (dont un frère en Australie), qui vient de faire un pot de départ(après 9 ans dans le même service) et divorcé d’une amie qu’elle croyait vraie.
    Mais je suis toujours mariée au même homme (plus assez de doigts pour compter le nombre d’années) et mon fils qui doit remplir « post bac » pour ce soir a décidé que finalement, rester près de sa mère, c’est pas un si mauvais choix.
    Alors oui, y’a du boulot quand la distance s’en mêle, mais rien n’est perdu. En Mai, nous traversons la France (quand on habite dans l’Est, de toutes façons, y’a pas le choix) pour retrouver des amis avec qui on a vécu en Afrique il y a 10 ans…qui dit mieux ?

    1. Haa…l’Est, m’en parle pas !
      Tu as l’essentiel, un homme que tu aimes et un fils qui se prénomme Tangui 😀 😀 😀
      Mais je vois que tu as constaté la même chose que moi, qui suis assez sédentaire…
      Bisous.

  8. L’amour et l’amitié, selon moi, sont autant aussi une volonté, volonté d’aimer. En ce sens les entretenir n’est pas une contrainte, elle en est la preuve et l’essence même. Il reste que ces deux sentiments sont exceptionnels dans une vie, à ne pas confondre selon moi avec les relations amicales, et plus encore avec les relations virtuelles des réseaux sociaux, agréables, enrichissants, qui peuvent même déboucher sur une amitié.

    1. J’aime ton commentaire, en fait, c’était aussi le sens de ma chronique, mais je dis cela de manière pessimiste alors que toi tu le fais apparaître plus positivement.
      Je ne distingue pas vraiment l’amour de l’amitié, la vraie. Les doigts d’une seule main suffisent pour compter ces personnes là…

  9. La moyenne des gens peut-être, et puis il y a les autres, les inaltérables puis-je dire les indécrottables qui adhèrent comme l’huître à son rocher malgré les marées montantes ou descendantes 😀

  10. Triste car vrai.
    J’ai passé mon temps à l’expérimenter. « Les voyages forment la jeunesse », mais ils éloignent aussi, puis avec l’éloignement viens l’indifférence.
    Bon dimanche, je te laisse l’aspirine et je vais me consoler avec mes petits gâteaux.

    1. hélas, on le constate souvent s’il on est honnête. Mais aussi souvent, une amour morte permet à une autre, un jour, de prendre la relève. Faut être patient(e).
      En plus, la cuisine et les petits gâteaux , c’est un piège à homme… 😀
      Gros bisous Louise.

  11. Whaouh! L’ambiance du dimanche matin😄😄😄
    Perso, j’aime les gens lorsqu’ils sont loin…C’est là qu’on apprécie vraiment la valeur de la relation 😂 Si l’on aime (amitié, amour) on s’organise…au grand bonheur des sociétés de moyen de transport et de télécommunication 😄
    Pour l’amour, lorsqu’il est rompu, il me semble que c’est encore autre chose…L’affect n’est pas dénué de rancœurs, de frustration…Et la passion! J’ai envie de dire « heureusement »…ça s’enflamme direct, ça part dans tous les sens! Alors le temps et l’espace…
    Et pour les « amitiés » de bureau, les vrais, pas les relations hypocrites voire toxiques sous couvert de bienveillance, elles sont rares, je pense…
    Bref, selon moi, » Loin des yeux, loin du cœur » ne se vérifie pas, si les cœurs en présence sont sincères…Et la distance est le test le plus probant😄
    Bisous ensoleillés

    1. Donc tu es un peu de l’avis de La Rochefoucault dans la maxime que j’ai citée.
      Et je suis d’accord, l’espace, l’éloignement entre 2 personnes permet de voir l’intensité de la relation. Mais justement, la plupart du temps, la relation s’estompe et disparait…c’est peut-être mieux ainsi, ça fait un tri naturel qui au final est positif pour tous !
      A propos de l’amitié, la vraie, comme je l’entends, je suis persuadé qu’il s’agit d’une forme d’amour. Et c’est pour cela qu’elle est rare, très rare. Et très difficile aussi dans les amitiés homme femme.
      Bisous du mardi !

      1. La Rochefoucault…Tiens, tiens! Encore un chanteur que je ne connais pas 😄😄😄
        Un tri naturel, c’est exactement, ça!
        L’amitié homme-femme, réalité ou dilemme? Question éternelle…Et si un jour, elle voit une réponse certaine, je veux dire une réponse morale, conventionnelle, ce serait si triste…
        Bisous

        1. Oui, c’est vrai…
          Et pour l’amitié homme femme ou l’amour homme femme, je pense à Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre…amis, amants, amours ?? ??
          Je t’expliquerai pour le chanteur…ha la la, y a du boulot avec toi !! 😀

  12. celestine

    J’aime bien quand tu philosophes…
    Il y a aussi l’inénarrable « tout passe tout lasse (sauf les glaces) ou le « tout nouveau tout beau » de nos grand-mères…Bref, la vieille idée comme quoi la vie c’est le changement, et le changement c’est maintenant, autre aphorisme qui nous a brisé les noix pendant quelque temps…et puis on est passé à autre chose. Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme, on va voir ailleurs si on y est, si l’herbe est plus verte, mais elle est de la même couleur, juste elle gratte moins, ou bien il y a plus de pissenlits dedans. Ça tombe bien, parce que les pissenlits on sait qu’on les bouffera tôt ou tard par la racine, alors autant profiter de la vie. Changer son herbage réjouit le veau comme dit le grand poète Ardéchois Jean Ferrat…On n’attrape pas les mouches avec du vinaigre et tant va la cruche à l’eau qu’à la fin…elle s’emplit selon Musset qui ne badinait pas avec l’amour, fût-il le premier. Un de perdu, un de perdu, ça c’est de Bigard, le premier chagrin d’amour…Celui qu’on est censé n’oublier jamais… mais finalement on l’oublie. Finalement je veux bien ton aspirine, ça flanque la migraine la philosophie…
    Kiss Mindounet
    ¸¸.•*¨*• ☆

Exprimez-vous ici, MTG vous remercie

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s