Pause de fin d’année !

imag0795

Et voilà, 2016 s’achève, une belle année de merde globalement, et je ne pense pas seulement à  ma petite personne,  j’englobe le pays, le monde et je serais pas étonné de savoir que c’est pas joli joli non plus  dans toute la galaxie.

Comme chaque année à l’époque de Noël, je ferme le bar quelques jours, ça sert à rien de rester ouvert, tout le monde se gave et picole  !

Rendez-vous donc en 2017 pour la suite des aventures du blog de Mind The Gap. Pas pour fêter la bonne année…faut pas déconner non plus hein, vous me connaissez… mais avec un premier article très  « Brontitude » , puis mon bilan littéraire 2016, puis mon bilan sanguin 2016,  puis je vous révélerai le secret de la jeunesse éternelle, les numéros qui vous feront gagner à l’euro-million avant la fin du monde,  et justement  en avant première , la date de la prochaine fin du monde…aucun blog ne pourra en faire autant en 2017…

Donc soyez-là !!

D’ici là, portez-vous bien, plein de cadeaux, des bûches et des bonnes choses à boire…

Et je vous laisse avec un morceau que j’adore, découvert pour moi par La Douce ! L’artiste s’appelle Owlle .

See you !

Jeu de Noël du blog 2016 : Le tirage au sort et les gagnantes…

Jeu de Noël 3

Hey ! C’est le moment de vous dévoiler qui a remporté la tombola du jeu de Noël !

Merci aux 9 participantes et plus particulièrement à toutes celles qui en ont profité pour rajouter des petites attentions pour moi dans leur envoi !

Tout d’abord, voici les petits papiers qui ont servi à établir le tirage au sort, j’ai bien vérifié de n’avoir oublié personne!

photo-jeu-2

Ensuite, j’ai eu besoin d’une main innocente pour faire le tirage au sort, j’ai donc demandé à La Douce de s’y coller…et je le prouve !

photo-jeu-1

Et puis finalement, je me suis dit que 16 cadeaux, on pouvait aller jusqu’à 3 gagnantes alors j’ai tiré au sort moi-même un troisième papier.

photo-jeu

Et donc, les 3 gagnantes du jeu de Noël 2016 sont :

Valentyne

Manou dans la forêt

Emilie Berd ( hey, gros bisous et bon anniversaire ma jumelle astrale)

J’ai préparé 3 colis en répartissant de manière aléatoire les cadeaux, j’ai simplement fait en sorte que les gagnantes ne récupèrent pas leur propres cadeaux !  Je précise que la moitié des cadeaux étant emballés, j’aurai aussi des surprises !

Les 3 colis partiront demain normalement, donc si tout va bien, les heureuses élues devraient les recevoir rapidement, même si je crois qu’on a quelques grèves de la poste dans notre coin. Patience !

Bravo et merci à vous toutes de votre participation !

 

Aurélien, d’ Aragon (1944)

aurelien

Un grand merci à Monesille qui m’a offert ce livre ! Et une pensée pour Galéa qui est un peu aux origines de cette lecture. Enfin un coucou à Valentyne et Soène qui en ont fait une lecture commune

Aurélien est un jeune rentier oisif qui enchaîne les aventures amoureuses dans le Paris mondain des années 1920. Revenu de la grande guerre, il déborde d’une énergie dont il ne sait que faire, et il traîne son ennui sur les quais de la seine, entre réceptions, dîners mondains,  affaires et ateliers d’artistes. Chez son ami Edmond Barbentane, avec qui il a fait la guerre, il rencontre un jour Bérénice Morel,  cousine d’Edmond et épouse d’un pharmacien de province, venue prendre du repos et du bon temps dans la capitale. D’abord insensible à la jeune femme, Aurélien va en tomber fou amoureux. Les deux jeunes gens vont partager un amour passionné, une quête d’absolu , mais leur passion s’avère être impossible…

Je dois dire que j’ai failli abandonner ce livre dans les cinquante premières pages, je ne connaissais pas Aragon , je m’attendais à un récit poétique et pas du tout, du moins au début : des descriptions longues dans un style daté et poussiéreux, presque aussi insupportable que chez Hugo et Balzac que je n’ai jamais réussi à lire.

Seulement, le personnage d’Aurélien est intriguant et assez fouillé dès le début alors j’ai décidé de m’accrocher. Et j’ai bien fait, au final Aurélien est un vrai coup de coeur, quelle histoire et quel pavé (700 pages en petits caractères).

Ah, s’il avait pu douter de lui-même, il ne doutait plus de son amour pour Bérénice ! On ne doute pas d’une plaie vive. L’horrible, le casse-tête, c’était ce comportement… Aurélien croyait se calmer, rendre tout plus tolérable, en cherchant à comprendre, en comprenant. Alors il fouillait les ténèbres récentes de ces quelques semaines extraordinaires, de ce qu’il appelait déjà son bonheur, comme si… A quoi cela se réduisait-il pourtant ? A se martyriser la mémoire, à se déchirer le cœur, Leurtillois reconstituait minute à minute cette période déjà close, cette aventure de la brièveté de laquelle il se surprenait toujours émerveillé.

Vraiment, Aragon construit au fil des pages un personnage complexe, vivant, introspectif, qui traîne son ennui de vivre comme les prisonniers traînaient un boulet à la cheville . Cet Aurélien , mélange de lui-même et de son ancien ami Drieu La Rochelle est un grand personnage de Roman. Bérénice, son amour impossible aussi, même si elle revient mois souvent dans l’histoire.

Aurélien connaissait en lui ce défaut, ce trait de caractère au moins, qui faisait qu’il n’achevait rien, ni une pensée ni une aventure. Le monde était pour lui plein de digressions qui le menaient sans cesse à la dérive. Les volontés les mieux formées, les décisions échouaient là devant. Ce n’était pas de l’irrésolution. Mais sollicité par tout, à quoi se serait-il borné?
Il ne s’était pas plus tôt formulé une vérité certaine, que l’incertain lui en paraissait, qu’il était prêt à parier contre lui-même, à épouser la certitude inverse.

Et puis, c’est une peinture littéraire des années vingt à Paris, des artistes de l’époque, surtout les peintres, de la mode, de la Seine et de la Scène…

C’est également une histoire romanesque sur fond historique, puisque Aragon parle par petites touches de la première guerre, de la victoire, de l’ après guerre et que l’histoire se termine ensuite au moment de la débâcle de 1942. (le roman fut publié en 1944).

Mais enfin et surtout, c’est l’une des plus grandes histoires de passion amoureuse qu’il me soit arrivé de lire. On y retrouve le message et la trame de Belle du Seigneur ou de Madame Bovary, on sait dès le début que la passion va détruire Aurélien et Bérénice et que c’est l’impossibilité de l’amour qui rend l’existence pitoyable.

Il devinait confusément un piège. Une femme pour un homme, c’est d’abord un miroir, ensuite un piège… Un monde de complications. Un monde. Non. Mille fois non. Se reprendre avant d’être dans l’engrenage. D’ailleurs quelle futilité, cette femme !

Il y a une passion si dévorante qu’elle ne peut se décrire. Elle mange qui la contemple. Tous ceux qui s’en sont pris à elle s’y sont pris. On ne peut l’essayer, et se reprendre. On frémit de la nommer : c’est le goût de l’absolu. On dira que c’est une passion rare, et même les amateurs frénétiques de la grandeur humaine ajouteront : malheureusement. Il faut s’en détromper.

Ceci-dit, les histoires et surtout le style n’ont rien à voir ni avec Flaubert ni avec Cohen, même si l’on retrouve des longueurs inutiles et des morceaux de haute volée. Aragon arrive à faire vivre tous les personnages secondaires, et ils sont légion, sans trop perdre le lecteur. Et il savait déjà en 1944 utiliser ce qu’on appelle aujourd’hui le teasing, c’est à dire introduire un évènement qui fait palpiter le coeur du lecteur qui devra attendre deux ou trois chapitres pour y accéder. Par contre, je trouve le dernier rebondissement, donc la dernière page de trop…

En résumé, cette lecture m’a vraiment enthousiasmée, ce personnage d‘Aurélien est l’un de ceux qui m’auront le plus touché dans la littérature romanesque et amoureuse, j’avais souvent l’impression de le voir, de le comprendre, du moins en partie, de partager certains ressentis avec lui. Il est touchant, vraiment.

Au fond, le siècle d’Aurélien s’écrit en deux mots : il y avait eu la guerre, et il y avait Bérénice.

Je sais que cette histoire est l’une des quatre écrites par Louis Aragon dans la série  » La vie réelle ». Est-ce que je tenterai un autre de ses romans ? L’avenir le dira.

logo coup de couer

Jeu de Noël 2016 : La liste des participantes…

Jeu de Noël 2

Comme promis, voici la liste des participantes à la tombola 2016 du blog de Mind The Gap. Qui est qualifié pour le tirage au sort ? C’est simple, toutes les personnes qui ont envoyé un ou 2 cadeaux pour préparer 2 jolis colis de Noël  à celles qui seront tirées au sort.

J’ai mis moi aussi 2 cadeaux surprise dans  hotte du Père Noël, du coup, presque je m’inclurais dans le tirage au sort, ben oui, il y a plein de cadeaux …mais ça va faire arnaque si c’est moi qui gagne…Warf !

Alors voici la liste officielle des participantes avec par ordre d’arrivée:

  • Asphodèle
  • Valentyne
  • Pativore
  • Soène
  • Syl
  • Manou dans la forêt
  • Emilie
  • Estelle
  • Monesille

En tout , il y aura, je crois, 16 cadeaux à gagner, merci vraiment pour votre participation. Et un énoooorme merci à toutes celles qui m’ont gâté au passage !

Les voici, ça donne envie non ??

jeu

Il y aura 2 gagnantes. Il reste à faire un tirage au sort avec des petits papiers comme il se doit et une main innocente, comme il se doit aussi. Enfin, je répartirai au hasard les cadeaux (qui de toute manière arrivent emballés pour la plupart) entre les 2 heureuses élues.  je préparerai les colis et les posterai au plus tard le 10 décembre.

Et justement, rendez- vous ici  le lundi 12 décembre pour les résultats du tirage au sort. Merci encore de votre participation !

Classement des commentatrices du blog : dernier trimestre 2016 et top annuel !

gazette-sexy-5

Oui, voici du glamour, du sexy et aussi du très bon goût, vous me connaissez non ?

Voici le classement trimestriel des top commentatrices du blog, arrêté au 01 décembre 2016. Pas de gif sexy pour ce premier classement, vous allez voir pourquoi ensuite.

Il y a ce trimestre, très peu de changements par rapport au précédent classement:

  • Sixième : Célestine qui conserve sa place
  • Cinquième : Soène, qui perd 2 places
  • Quatrième, Estelle Calim qui ne bouge pas
  • Troisième : Lydia B qui gagne  les 2 places perdues par Soène
  • Seconde : Asphodèle, toujours à la deuxième marche du podium
  • Première : Emilie...toujours médaillée d’or des commentatrices du blog pour ce dernier trimestre 2016.

Merci à tous et toutes…c’est les commentaires qui font vivre un blog comme le mien, pas le nombre de visites et de visiteurs, on n’est pas dans une  agence de pub ici sacrebleu ! Même si c’est un équilibre fragile que de faire vivre un blog avec une moyenne de 20 visiteurs uniques par jour, mais je suis un équilibriste par nature…

Oui mais voilà, WP tient à jour le top des commentaires pour les 6 premières personnes seulement, c’est ce que je vous livre  4 fois par an !

Mais  comme on est à la fin de l’année, j’ai décidé d’établir moi même le top annuel des commentatrices en reprenant les 4 classements trimestriels …et cela permet de citer 10 personnes et non 6. Et comme c’est la fin de l’année, c’est le retour des gifs sexy qui représentent parfaitement mes top commentatrices.

C’est parti pour le top 10 annuel  de l’année 2016. Eloignez les enfants et les grenouilles de bénitier , va y avoir du sexy hot, c’est le top annuel…le réchauffement climatique est une réalité. Bref on éloigne les âmes sensibles.

10) Louise :  elle a complètement disparu des écrans radars…elle se serait reconvertie en serveuse fleurie…mais elle était là au début de l’année 2016.

gazette-sexy-6

9) Syl : La comtesse perd de plus en plus de terrain…le déclin de noblesse, c’est triste, les bourgeois ont gagné…et elle passe ses journées à s’hydrater le corps maintenant…gazette-sexy-10

8) Célestine : La fée (selon Emilie) montre le bout de sa baguette magique de plus en plus souvent…et elle prend soin de son corps au bord de l’océan…gazette-sexy-8

7) Philisine : Le lama de la blogosphère est encore dans ce classement , mais elle avait dit qu’elle serait en tête en 2016…ben loupé…chuuuuuuttt je ne le dis pas trop fort, car  » quand lama fâché, lui cracher » selon les aventures de Tintin. Ceci dit elle a l’air zen, elle joue au sablier humain… gazette-sexy-3

5 ex aequo) : Monesille : Ha, on a retrouvé un signal dans le triangle des Bermudes, elle pourrait revenir, finalement sa boite noire est intacte…et elle a l’air ravie de savoir qu’elle est dans ce classement annuel.

gazette-sexy-14

5 ex aequo ) Lydia B : C’est la première petite nouvelle de cette année 2016 au niveau des commentatrices les plus assidues …bienvenue dans le monde du glamour

gazette-sexy-4

4) Estelle Calim  :  C’est la seconde petite nouvelle de 2016,  et déjà aux portes du podium…hou apparemment , elle est sportive et active sur les plages du pays basque 😀

gazette-sexy-12

3) Soène : Oui elle est sur le podium, ouf, sans cela elle nous aurait fait un coup de surchauffe…n’empêche quelle régularité l’air de rien…elle venait même avant que le blog existe, juste pour être là…mais là je trouve qu’elle vie de plus en plus dangereusement, tout ça pour éviter son voisin de pallier…hum hum !

gazette-sexy-15

2) Asphodèle : Hé oui la grande prêtresse est number one depuis que le blog existe sur W,P mais pour 2016, elle  n’ est  que la Raymonde Poulidore du classement, et comme lui, elle ne se dope pas…enfin ça dépend. Par contre, elle est retournée au goulag et cette année, c’est option plongée…gazette-sexy16

1) Emilie : Ma jumelle astrale est sans contrefaçon la top commentatrice de 2016, et classée 4 fois première depuis que je fais ce petit jeu…et on la voit ici au milieu de ses montagnes, s’adonner au hula hoop…que voulez-vous, pas facile d’être au top des commentatrices, c’est sportif ! Tiens, elle n’est pas vraiment blonde ? On nous aurait menti ? Par contre elle est tête en l’air , elle a oublié…ses écouteurs pour bouger en rythme !

gazette-sexy-17

Bon , tout le monde est en vie?? Allez ça fera  3 Pater et 2 Je vous salue Marie…

Merci à toutes et je n’oublie pas aussi ce qui n’apparaissent pas dans ce top 10 mais qui viennent régulièrement ici, je pense plus particulièrement à Valentyne, Sharon, Caroline, Valérie,  Antiblues,  et encore Pativore,  Séia, Manou, Eléa, Marie, Sido, Maryline,  Sandrion, Céline, Martine…

Mais mais…il faut quand même que je finisse par dire que la vrai top commentatrice de ce blog selon WP, est un top commentateur : Mind The Gap.

Hé oui, je ne fais que répondre à vos commentaires, ce qui est bien le minimum, mais WP m’englobe dans le palmarès. Alors…je dois me sacrifier au rituel du gif sexy…non ne me remerciez pas, c’est le jeu voilà tout, et d’ailleurs un jour je finirai bien par montrer mes fesses ici même…quand le blog sera vraiment au bord du gouffre…c’est pas encore mais sait-on jamais…

Allez cadeau les filles…me voici en train de me laver… oui j’ai une installation douche cascade parce que je le vaux bien : qui vient m’aider à me frotter le dos ???

gazette-sexy-18