J’ai renoncé à renoncer de ne pas renoncer !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je publiais cet article le 30 décembre 2011, il y a 6 ans donc ! Mon blog n’était pas vieux…quelques mois seulement !  Oui il y a 6 ans j’avais encore des choses à écrire , Yellow Warf ! Je me prenais la tête, mais je ne proposais pas que du culturel et des vannes !  Lisez donc , c’est juste un mauvais moment à passer !

Le renoncement fait partie intégrante de la vie et si l’on y regarde de plus près, il suit l’individu  ou le menace tout au long de son existence. Faut-il faire du renoncement un allié pour avancer ou un ennemi qui empêche l’épanouissement?

Déjà la naissance est le renoncement par excellence : renoncer au ventre de sa mère, à ce nid douillet et arriver dans le plus grand des chaos  dans un monde de brute pour lequel on n’est pas préparé. Tout cela sans rien avoir demandé à personne . Ce premier renoncement se passe plus ou moins bien suivant les êtres mais on n’ a pas le choix même si l’on doit nous sortir avec les ventouses ou la pelle mécanique!

Après on est gamins et là il faut  parfois renoncer à avoir une vie normale : problèmes familiaux, divorces, disputes , rejet de ses camarades de classe, maladie et que sais-je encore.

Renoncer à une enfance structurante et positive…puis renoncer à sa famille, cela va prendre du temps dans la vie d’adulte mais sera peut être salutaire au final.

Ensuite si l’on veut être mécanicien et mettre les doigts dans la graisse toute la journée mais que l’on est doué à l’école, on va nous  dire «  quoi ? mais tu vas passer un bac scientifique avec tes capacités…tu vas pas faire mécano !!! » . Ou si l’enfant prodige trouve une passion dans le dessin ou le théâtre, il va s’entendre dire qu’il ferait mieux de faire fonctionnaire plutôt que qu’artiste potentiellement intermittent du spectacle.

On n’ a pas 20 ans  et déjà on  peut avoir encaissé 3 renoncements, et pas des moindres.

A l’âge plus ou moins adulte, on va parfois renoncer encore, à ses rêves d’enfant, à l’amour, aux repas trop arrosés, et que sais-je encore ! Et puis ras-le bol de renoncer, pourquoi ne pas s’exiler dans une maison sur la falaise en bordure de l’océan ou carrément se faire moine ?

Je suis fasciné par la vie dans les monastères : comment peut ou choisir une vie faite de renoncements à ce qui est l’essence même de l’existence ??

Et si on  ne fait rien, on renoncera toute notre  vie durant. Un jour à 79 ans et 2 mois on mourra alors qu’à 79 ans et un mois, on allait très bien, seulement l’usure du temps, pas la moindre maladie.

Sûrement alors  qu’on  aura renoncé à vivre tout simplement, on n’aura plus trouvé aucun sens à notre existence alors qu’on aurait peut être pu atteindre 100 ans, allez savoir.

Alors moi je crois que plus on renonce et moins on est vivant. On existe mais on n’est pas vivant. Ne pas renoncer à ses rêves, à ceux qu’on aime, aux valeurs et à ce que l’on est vraiment, c’est rester vivant.  Cela veut dire ne pas se simplifier les choses mais être en paix avec soi même.  Cela veut dire n’accepter de renoncer qu’en dernier recours, le renoncement donnant  juste l’illusion de la liberté.

Bon c’est mal écrit, je m’en rends compte, mais c’était écrit d’un trait !

6 ans plus tard, j’ai vieilli ma parole, j’ai renoncé à renoncer de ne jamais renoncer. C’est plus facile de vivre ainsi, accepter le loser que l’on est . Du coup, l’embêtant , c’est que je ne sais plus quoi écrire sur ce blog (en dehors, des livres, jeux, musiques, vannes etc) puisque j’ai renoncé ! WTF ?? Avant mes sponsors étaient Kleenex et Lexomil, aujourd’hui c’est WTF productions  !!  Bref je commence à m’auto-lasser de ce blog et comme c’est avant tout égocentrique un blog et que ce n’est pas un blog littéraire,  c’est pas bon signe … j’espère ne pas renoncer car par quoi remplacer un blog ?

J’espère que vous n’avez pas renoncé à comprendre et que vous allez commenter cet article quand même , et vogue la galère ! Pour le moment le bar est ouvert (ou tout vert, c’est comme on veut !).

 

Publicités

48 réflexions sur “J’ai renoncé à renoncer de ne pas renoncer !

  1. Je connais bien ce texte mais parce que nous avons aussi beaucoup parlé du sujet et même si je ne suis pas tout à fait d’accord sur tout, il n’y a pas de vérité universelle là-dessus, chacun choisit donc renonce parfois en pleine conscience et en étant persuadé que c’est ce qu’il y a de meilleur pour lui/elle ! Donc je ne juge pas les gens qui « renoncent » mais j’inciterais ceux qui sont doués en quelque domaine que ce soit à aller au bout de leur rêve même s’ils se brûlent les ailes, ils auront essayé et n’auront aucun regrets, hormis celui de ne pas y être arrivé mais qui n’en a pas ? La vie n’est pas une ligne droite, une théorie que l’on range dans des cases, on fait ce que l’on peut avec notre sensibilité qui nous est propre et unique car chaque être humain a cette particularité d’être unique et ce qui va te sembler un renoncement à tôa ne le sera pas pour elle/lui…mais on pourrait disserter des heures sur le sujet !!! 😀 Bises Poussin, je vais essayer de dormir… 😉

    1. Oui, 1h11…c’est pas sérieux !
      Je suis d’accord avec tout ce que dis dans ce commentaire. Le souci c’est quand tu n’es pas doué en quelque domaine que ce soit et là encore c’est relatif car doué ne veut pas dire la même chose pour tous.
      Mais je crois qu’avec l’âge on renonce bien plus facilrment, c’est triste et tragique mais on vit plus facilement aussi…
      A suivre donc !
      Gros bisous, tu dois être réveillée, il est 16h18 😀

                    1. Je crois, si on est honnête, après c’est quand même mieux que de ne rien faire du tout car ça aide ceux qui agissent vraiment, enfin en partie…ceci dit si tu me fais un don, je m’engage à l’utiliser pour mes bonnes oeuvres personnelles 😀

  2. estellecalim

    Et si ton blog n’était pas un blog mais un espace de discussion ? 😉
    Le renoncement n’en est pas toujours un. Parfois, on fait des choix, on ne renonce pas, on choisit autre chose. C’est une distinction subtile mais psychologiquement, je trouve qu’elle a son importance. Et puis ma devise à moi, c’est « ne rien regretter ». Je n’y arrive pas toujours, soyons clair, mais de toute façon, dans la vie, on doit faire des choix, c’est indispensable. Alors autant faire ceux qui ne nous donne pas de regret, ou au moins qui nous permettent de savoir qu’on a au moins essayé. On n’a pas prise sur tout, mais certaines choses ne dépendent que de nous, surtout la façon de les vivre.
    Enfin bref, tout ça pour dire que tu peux aussi transformer ton blog en carnet de lecture et y poser de temps en temps tes mots sur les livres lus si le reste ne te motive plus. Quand la motivation reviendra, tu reprendras. J’ai eu plusieurs fois l’envie de laisser tomber. Mes blogs sont silencieux depuis le 1er janvier, mais je sais que j’y reviens en général avec plaisir, même après une petite pause ou un rythme plus ralenti.

    1. C’est sur que je m’interroge sur la suite, l’espace de discussion je crois voir ce que tu veux dire, ça m’irait peut être. Après, je n’aime pastrop pauser, sauf pour les vacances bien entendu, mais bon on verra bien.
      Renoncer c’est faire un choix…c’est vrai aussi!
      Tu n’as pas de regrets ou peu ? Ben c’est une vraie bonne chose…mais tu ne regrettes pas de ne pas être fan de Maître Gims ?? 😀

      1. estellecalim

        Je t’avoue qu’entre Benjamin Biolay et Maitre Gims, j’ai eu beaucoup de mal à faire un choix 😉
        Mais si bien sûr, j’ai quelques regrets, on ne peut pas vivre sans j’imagine. C’est ce qui fait apprécier les bons choix, J’essaie d’en avoir le moins possible. Je regrette notamment de ne pas être partie travailler à l’étranger. Au moment où j’ai dû faire ce choix, ça a été très très dur. Ma vie aurait été toute autre, mais je suis contente de celle que j’ai et je sais que je n’aurais pas pu avoir ce que j’ai en ayant fait un séjour plus ou moins long là où il fait chaud. Et puis il y a aussi les choses qui ne dépendent pas de soi évidemment, celle pour lesquelles il faut accepter et passer à autre chose, ce qui n’est pas simple.

        1. Oui, c’est logique , vrai et rassurant ce que tu dis,pourquoi te demander si ta vie serait meilleure si tu étais partie 5 ans ou plus dans un pays chaud pour travailler, ça ne sert à rien puisque de toute manière tu ne l’as pas fait. Mais au moins, à l’époque, tu as fais un choix entre 2 possibilités, 2 projets…tu n’as pas subi par manque de projet qui te motivait.
          Par contre, tu vois, si ça se trouve, en allant dans un pays chaud, tu aurais peut être été ce celles qui se deshabillent le plus possible dans leur vie… alors toujours pas de regrets??? 😀

          1. estellecalim

            Hahaha !!! En fait, je crois bien que non 😀 Je deviens très vite rouge écrevisse et je veille toujours à ne pas trop cuire, même si je reste longtemps (quand je te dis que je suis une indécrottable « textile » 😉 )

        1. Dis donc Emilie, si tu t’y mets aussi…:roll: OK, je me suis fait avoir une fois mais je peux vous dire que depuis j’en descends deux sans problème et je me retiens pour le troisième, alors j’attends le poussin qui tombe raide après un Kir !!! 😀 😀 et on en reparlera !!! 😆 Ha mé !!! 🙄

      1. Oui alors là espèce de mauvaise langue, si tu continues, je sors les dossiers (photos à l’appui) et là le Limoncello m’a eue en traître mais toi…un kir, ça va, deux c’est vol plané jusqu’au lit direct et il me semble, enfin il paraît que tu es légèrement plus jeune que moi !!! Pfff, je vais te laminer si tu continues à médire !!! 😀 🙄 😆

  3. « Ou si l’enfant prodige trouve une passion dans le dessin ou le théâtre, il va s’entendre dire qu’il ferait mieux de faire fonctionnaire plutôt que qu’artiste potentiellement intermittent du spectacle. »
    Si tu enlèves « prodige », c’est toute ma vie. Enfin, ma vie d’il y a 20 ans…
    La vie, c’est une succession de renoncements. On renonce à certains plaisirs ou conforts pour d’autres. Le sein de la mère pour le biberon puis la fourchette…Le giron familial (que l’on ne choisit pas) pour le club de copains (que l’on peut choisir). Le renoncement c’est aussi la vie. Renoncer à ses rêves d’enfant, c’est devenir grand et se nourrir. Renoncer aux repas arrosés c’est possiblement (et sans garantie) gagner quelques années…On ne renonce jamais sans contrepartie (consciente ou non), Enfin il me semble… D’ailleurs, « par quoi remplacer un blog »?😉
    Et puis, est-ce que nous, tes lectrices assidues, fans de ton blog, sommes-nous prêtes à renoncer à tes billets?😜 Y a tu penser?

        1. Tsss commence pas à nous préparer à cet ultime renoncement absolument injustifié ! Tout est bon dans le cochon, tout est bon sur ton blog et on s’y amuse, alors t’as pas intérêt à renoncer mais à faire des choses qui évolueront avec toi (l’âge mon cher) et te correspondront davantage ! 😉 Est-ce que j’ai renoncé moi malgré tous les motifs que j’aurais pour le faire ? Non ! Pas encore, je mourrai sur scène !!! Rien que pour vous embêter, arf !!! 😀 😀

          1. Ben oui, tu as tout dis, il faudra des évolutions pour continuer durablement !
            Tu veux mourir sur scène…ca y est tu te prends pour Dalida ?? Elle est top à la mode avec le film qui vient de sortir sur sa vie ceci dit !!!

    1. Hi hi, pour ta dernière question, la réponse est oui ! Tu sais, le blog, si tu lié des amitiés solides hors blog, elles continuent sans problème une fois le blog arrêté ! Je ne suis pas inquiet pour ça, par contre, tous les autres liens, mêmes agréable et amicaux, disparaitront en même temps que le blog ! Un mois après, tout le monde oublira qu’il y avait un blog intitulé MTG !! C’est pour ça, j’assure des arrières hors blog 😀
      Pour le reste, oui, je te rejoins suis d’accord avec toi sur tout ce que tu dis !
      Par quoi remplacer un blog ?? Par des repas bien arrosés ou par de l’arrosage sans repas ??Hips gloups…bref une addiction pour remplacer une addiction !!
      Bisous !

  4. soene

    Si je comprends bien, tu ne renonces pas, Mindounet, tout simplement 😉
    Faut dire qu’à 2 h du mat’ Célestine n’a plus trop les idées claires 🙄
    En effet, il ne faut jamais renoncer dans la vie, sinon ça voudrait dire qu’on est mort 😆
    Enfin, si, moi, j’ai renoncé d’être jeune, belle, riche et célèbre, c’est de l’ambition ! Et je ne renonce pas à devenir vieille, je m’y prépare et je prend ça avec fatalité…
    Bon dimanche et gros bisous
    Tiens, tiens, il me semble bien que j’ai vu passer un flocon 😉

Exprimez-vous ici, MTG vous remercie

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s