Désenchantée…

corde

Tout est chaos
A côté
Tous mes idéaux : des mots
Abimés…
Je cherche une âme, qui
Pourra m’aider
Je suis
D’une génération désenchantée
Désenchantée

Ce refrain, connu de tous, est celui de Désenchantée, le plus gros succès de Mylène Farmer, composé par Laurent Boutonnat et écrit par elle-même. Ce tube a eu 25 ans l’année dernière, il est en effet sorti en 1991.

A cette époque là, c’était le début du retour de manivelle, la fin des années 80, des années d’insouciance, le Sida, la crise économique, les diplômés au chômage, la fin des premières années Mitterrand…

Cette chanson était un peu le constat d’un changement, d’une prise de conscience, d’une fin pour de nouveaux  débuts plus compliqués.  A cette époque, Mylène Farmer lisait beaucoup Cioran, l’un de ses maîtres et de ses inspirateurs (que je n’ai encore jamais lu mais qui me plairait sûrement étant donné son niveau global  d’optimisme …) , certains disent que cela aurait pu faire un déclic pour écrire ce texte.

Une génération désenchantée…ma génération en somme, et ça ne s’est pas vraiment arrangé depuis.

Alors je me pose une question con : si aujourd’hui on devait rajouter un adjectif à la génération suivante, celle qui a 20 ans aujourd’hui, que pourrait-on utiliser?

J’ai repris sur le net , tous les synonymes , enfin les plus courants, pour le mot  » désenchanté » : on pourrait parler de génération:

  • Aigrie
  • Désabusée
  • Blasée
  • Désillusionnée
  • Lasse
  • Déçue
  • Mélancolique
  • Dégoûtée
  • Revenue
  • désappointée.

Hélas, en 2017, beaucoup de ses mots conviennent à ceux qui ont 20 ans.

Et pour  la génération future, ceux qui viennent de naître? Qui pourrait trouver des adjectifs positifs à accoler au mot « génération » ?? Faisons un effort, essayons de positiver sans tomber dans le bisounoursage béat.

C’est une génération en chantier , qui aura besoin de construire tout ce que nos grands parents, parents et nous-mêmes avons contribué à détruire, bien souvent sans s’en rendre compte, sans intention de nuire…

Oui, voilà mon mot à moi, une génération de bâtisseurs…ils n’ auront pas le choix, construire pour ne plus vaciller. Péter le mur c’est bien, il faut  probablement commencer par là, mais après faudra bâtir.

Et vous? Comment vous la voyez la génération future, ce sera une génération….

Publicités

43 réflexions sur “Désenchantée…

  1. Alors là, ton billet est top mais bien trop noir ! Il y en a eu des « fins de monde », des fins de « race et de civilisation » depuis que le monde est monde …. Et que font les hommes, comme les animaux d’ailleurs ? Hé bien ils s’adaptent avec les armes qu’on leur a données, la culture aussi qu’ils ont eue (ou pas), leur volonté ou leur inertie, leurs rêves ou leur spleen ! Il y aura toujours des mélancoliques, des taiseux, des ennuyeux, des réacs, des bourrins et …les autres ! Alors certes, ce changement de société qui approche à grands pas, qui est là déjà ne fait pas rêver, ne nous fait pas rêver, nous, les anciens, les nostalgiques du « c’était mieux avant » mais non ce n’était pas toujours mieux avant quand il fallait aller laver le linge au lavoir en plein hiver sous les bombes de la guerre quand son homme était parti soldat et ne reviendrait peut-être pas… Cette génération devra être créative et je le redis « adaptable », donc pas sur-protégée, juste ce qu’il faut… Et elle ne sera pas plus désenchantée que les autres ! Il y en aura toujours des pleureurs, mais ils ne représentent pas le majorité ! Ils devront aussi réinventer la politique, l’écologie et avec le réchauffement climatique, il y aura de plus en plus de « décroissants » (quand il n’y aura plus de pétrole faudra bien ressortir la charriotte 😆 ) ! Mais ils sont jeunes et la jeunesse a de la ressource ! Quand elle n’est pas dépravée ou foutue à 30 ans… Bises Poussin de printemps !!! 😀

    1. Créative et adaptable, jolis qualificatifs je trouve !
      Je ne dis pas que c’était mieux avant, je suis bien plus heureux aujourd’hui que dans les années 80, mais c’est à titre personnel. Globalement, on va vers le chaos, il est très proche…qui sait peut être une Révolution s’approche en France…attendons le mois de juin, que les élections soient finies.
       » Le renoncement est une forme de mélancolie aigüe « … alors pas fini de pleure, c’est moi qui te le dis !!
      Bises ô grande prêtresse !!
      PS: que fais-tu là à 2 h du mat au lieu de dormir ????

  2. soene

    Alors là j’suis pas d’accord, Mindounet, tu vois la vie trop tout en noir.
    Chaque génération a connu des difficultés et les a surmontés.
    Si les jeunes se secouaient un peu plus, ça irait mieux 🙄
    Il y a des opportunités à saisir, et beaucoup de jeunes, Dieu merci, s’en sortent plutôt bien. Pour cela, il faut juste, du courage, de la détermination et y croire…
    Tu m’en veux pas trop ?
    Gros bisous

  3. Ce sera la génération de mes petits-neveux (les petits-enfants de mes cousins, qui ont entre 7 et 3 ans actuellement). Ce n’est pas un adjectif qui me vient à l’esprit mais un mot « pression ». A trois ans, ma nièce a déjà été « évaluée », devrait subir des tests afin de passer dans la classe supérieure, ce que sa mère refuse, voulant que sa fille profite de sa jeunesse.

  4. Je ne peux parler que pour mes propres jeunes, je les trouve disons optimistes mais lucides. Mais surtout, je les trouve … jeunes ! C’est à dire encore un peu espérants, fougueux et enthousiastes. N’oublions pas quand même qu’à chaque époque, les « vieux » se font du souci pour l’avenir. Déjà au temps de Platon, les vieux parlaient du chaos dans lequel allait le monde…
    Le mieux que nous puissions transmettre à la jeunesse, ce sont les valeurs qui permettront de sortir de cet engrenage de la consommation. : apprendre à économiser, à se contenter, à manger sainement, à être plutôt qu’avoir, à être solidaires, à s’investir dans l’environnement, à arrêter de tout miser sur le superficiel et le clinquant. Et il n’est pas trop tard.
    Je ne me vois pas dire à un gosse (genre mes futurs petits enfants si un jour j’ai ce bonheur) : t’es foutu, on va tous crever.
    Super ton billet Mind !
    Merci pour ce sujet qui me tient à coeur.
    Bisous
    ¸¸.•*¨*• ☆

    1. Il y a quand même des choses étranges qui se passent…Aujourd’hui la Mairie a placardé sur les boîtes aux lettres de ceux n’ayant pas répondu au recensement des convocations…Pas glissé dans la boîte aux lettres mais placardé bien droit bien en vue au scotch sur les boîtes aux lettres, comme une croix rouge…Ce n’est pas mon premier recensement et Je n’ai jamais vu ca!

    2. Sauf qu’on est foutus et qu’on va tous crever…dès le premier jour de notre vie, mais on l’oublie, sans cela on ne pourrait pas vivre…quoi que, si on l’oubliait moins, on vivrait peut être vraiment!
      Bisoooouuuuuusssssss !

      1. C’est un joli mix je trouve tous les qualificatifs que tu donnes.
        Ne pas les charger de la misère du monde, oui, mais elle est là…et eux sont là (nous aussi, pas question de refiler le bébé sans rien faire nous-mêmes !!! ) donc faudra bien faire quelques chose. Je crois qu’on est à la fin d’un cycle, on a franchi un cap ou on est en train de le franchir. Pour aller vers quoi? Je ne le sais pas plus que toi !! En pensant à l’un de tes fils, pour être nostalgique, je me souviens quand il avait appelé Mister B au téléphone parce qu’il n’arrivait pas à diriger Api en laisse…tu te souviens aussi ?? 😀 😀

        1. Oui ! Aujourd’hui il a 20 ans et parfois il a ce côté petit garçon qui téléphone pour dire « Que dois-je faire ? »… « J’ai un bouton sur le pied. Je t’envoie la photo. »… « Le basilic, il se cuit ou on le mange cru ? »… « Il fait chaud dans mon appart, tu crois que je dois baisser le thermostat ? »… C’est idiot, mais j’aime quand il me téléphone pour des bêtises !!!
          JB a toujours voulu avoir un chien. Avec Api, il a dû être heureux le temps de la promenade !

  5. Une question qui dérange : ce sera la génération de mes petits enfants.
    Et deux qualificatifs me viennent immédiatement à l’esprit : courage et lucidité.
    Ils leur en faudra beaucoup !
    Il faut lire absolument le livre de Paul Jorion
    « Le dernier qui s’en va éteint la lumière.  »
    Un essai sur l’extinction très prochaine de l’humanité. A méditer …

    1. Mais l’extinction au sens premier, la disparition des hommes , ou la fin de toute humanité au sens que la vie deviendra une jungle inhumaine?
      Déjà, tu partages pas mal de choses avec ton petit fils, et je crois vraiment qu’il ne faut pas trop mentir ni cacher les choses horribles (enfin en tenant compte de l’âge bien entendu) mais d’un autre côté, montrer le beau, montrer que c’est possible si on s’en donne les moyens.

  6. Le clip était sublime.
    Pour côtoyer quotidiennement la nouvelle génération et en avoir un assez large échantillon, je les trouve dans l’ensemble plutôt réacs’ et pas très funs (qu’est-ce que je peux les choquer avec certains trucs). Après c’est un effet d’ensemble, certains ne le sont pas, mais j’ai quand même l’impression d’un mouvement de fond…

    1. C’est intéressant de confronter les avis d’enseignantes…sur ce sujet. La société dans son ensemble va vers ce mouvement de fond, et même le monde en général enfin je le crois, alors c’est pas si étonnant. Après, peut-être qu’ils sont aussi encore très gamins dans leur tête 😀

  7. Marie

    Si je considère ma fille de 23 ans, je trouve quand même que beaucoup des adjectifs peuvent lui correspondre…. alors pour la génération future je dirai aussi créative, revenue et désabusée.
    Bonne journée!

  8. Je ne suis pas d’accord avec toi 😉
    Je les vois tous les jours et j’ai l’impression qu’on pourrait plutôt dire d’eux qu’ils sont cools, insouciants et préoccupés, conscients et désinvoltes. C’est d’ailleurs sans doute ce dernier mot qui leur va le mieux 😀

    1. Donc, si je résume sans me tromper, tu veux dire qu’ils sont bien conscients de la catastrophe mais qu’ils ne font rien, ils se laissent aller…si c’est vrai, alors ils sont comme nous finalement ou disons la génération ou les 2 générations précédentes. Mais c’est vrai que tu fréquentes tous les jours ceux qui ont 20 ans aujourd’hui !
      Bises et belle journée Estelle !

    1. Voilà, plein de mots positifs ! Rancunière, oui, peut-être…il aurait de quoi, même si je crois que tout se détériore petit à petit , sans intention de nuire ou de détruire, juste par bêtise , lâcheté et soif de pouvoir.
      Bisous et encore tous mes voeux pour 2017 😀

        1. Faut pas, je crois qu’il ne faut pas se voiler la face mais ne pas être non plus défaitiste. Si j’avais des enfants, je crois que j’essayerais d’éviter de les sur protéger, de les faire vivre dans un univers bisounours où tout est rose, mais d’un autre côté, je crois que j’essayerais de leur montrer toutes les initiatives des personnes qui sont encore humaines, qui font de belles choses, sans compter la beauté des arts, de la nature, des animaux. Mais tout en restant lucide sur le monde actuel. Je ne les connais pas les mambos ni finalement ton cher et tendre et toi, mais je vous ressens comme assez complémentaires, pour trouver un équilibre entre le tout joli tout beau et le tout pourri tout moche !

          1. Protection, surprotection :la frontière est mince et mobile 😄Mais, à l’ambiance qui s’esquisse, mes enfants ne sont pas préparés à vivre dans le Nouveau Monde…On essaie (consciemment) de leur donner les armes qui nous semblent importantes :recul et esprit critique (par pas mal de lectures😉)… Mais parfois, je me demande si ce ne sont pas déjà des armes dépassés…
            De toute façon, il en est ainsi, donc (et c’est le truc à la fois magique et monstrueux), il faut aussi leur faire confiance…
            Après, je n’ai que mes Mambos pour observatoire…De loin, c’est vrai que ça laisse une impression étrange qui rejoint ce qu’écrit L’Irreguliere…

Exprimez-vous ici, MTG vous remercie

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s