Comment j’ai raté ma vie professionnelle – Episode 6 (dernier épisode)

Episode 1

Episode 2 

Episode 3

Episode 4

Episode 5

Me voici donc fonctionnaire territorial, le 9 août 2009…donc le 01 août 2017 cela fera 8 ans que je suis en Ariège sur ce même travail.  Et c’est la fin de la true story de ma vie professionnelle.

Mais faut que je vous raconte un peu mon job…vous allez voir, bon bien sûr je ne donne qu’une partie de mon travail, pour faire marrer. En fait, je travaille dans un établissement qui est un centre de ressources pour assister les collectivités ( mairies, syndicats, communautés de communes…) dans la gestion de leur personnel, en gros c’est de la gestion des ressources humaines ! Sauf qu’on est dans l’administration ! Dans le privé, il y a un gros pavé qui passe pour être compliqué et imbuvable : Le Code du travail. Mais chez nous, cela n’existe pas, pas de code du travail pour les fonctionnaires territoriaux ! Chez nous il y a le fameux  » Statut » des agents. Et aucun livre n’existe…le statut c’est des milliers de textes juridiques flous et énigmatiques :

  • Les lois : elles fixent les grands principes RH qui vont s’appliquer aux agents
  • Les décrets : ils fixent les modalités d’application des grands principes de la loi
  • Les circulaires : Elles expliquent comment il faut comprendre les décrets
  • Les Foires aux Questions  analyses et avis  des spécialistes qui expliquent ce qu’on voulu dire les circulaires pour aider à comprendre comment appliquer les décrets qui précisent ce qu’a instauré la loi.

Et moi j’interviens , un peu comme le phare dans la nuit pour éclairer les employeurs territoriaux vis à vis des problèmes qui se posent dans la gestion quotidienne de leurs employés.

Ha ha, vous voulez rire : voici des exemples choisis…

  •  Les positions statutaires ( rien à voir avec le kama sutra) Une de mes premières questions, à l’époque je ne savais rien du statut était sur le problème d’un agent attaché qui était détaché. J’ai crû qu’on se fichait de moi. Aujourd’hui, je sais qu’un attaché peut être détaché sur un poste d’attaché…

 

  • Les congés de maladie. C’est un gros morceau et parfois on se marre…on fait expertiser des agents auprès de médecins agréés, qui doivent dire par exemple si un agent qui est rippeur (agents qui collectent les poubelles à l’arrière des camions) et qui a un bras qui ne fonctionne pas peut continuer son travail. Dernièrement, j’ai halluciné, on a envoyé un agent en expertise chez un médecin légiste. Purée, je me suis dit, ils vont quand même pas  l’autopsier vivant…je ne savais pas que la médecine légale travaillait sur autre chose que des cadavres. Souvent, faut que j’aide les mairies à calculer les droits des agents en terme de rémunérations quand ils sont malades et là on a un système fabuleux : il faut recalculer les droits des agents tous les jours de leurs arrêts. Oui oui, vous avez bien compris, on travaille sur ce qu’on appelle des périodes glissantes…tous les jours les droits peuvent changer !

 

  • Les primes des agents. Ha ha ha, là aussi, pour ceux qui en ont car dans la fonction publique territoriale, les primes sont facultatives, chaque employeur décide d’en donner ou pas, c’est la jungle. Nous avons des centaines de primes différentes et sexy. Bon , je choisis un peu en vous citant les suivantes. Par exemple, la prime pour utilisation d’une langue étrangère (l’ ariégeois ne compte pas) pour les agents d’accueil : 13.69€ bruts…par mois. Mais si c’est du portugais ou du suédois, ça tombe à 9.23€. On a aussi l’indemnité spéciale de risques aux agents des parcs zoologiques communaux chargés de nourrir les animaux sauvages : jusqu’à 1200€ par an quand même…j’imagine en fonction du potentiel de sauvagerie des animaux ! Heureusement, nous n’avons pas ça en Ariège. Et enfin, je citerai l’indemnité des agents municipaux d’inhumation. Les salauds, ils s’en mettent plein les poches sur le dos des morts…1.31€ brut pour un portage de bière et le scandale, c’est qu’ils peuvent cumuler avec l’indemnité  de mise en bière qui est de 0.67€ brut. Presque 2 € par cadavre…voilà comment on dépense l’argent public! Salauds de fonctionnaires !

Voilà, c’est mon job !

La question c’est de savoir jusqu’à quand je peux faire ça…à ce jour, je pourrais prendre ma retraite à 62 ans révolus soit encore 15 ans ! Mais comme j’ai fait beaucoup d’études, si je veux avoir une retraite « normale » c’est à dire sans minoration, je devrais bosser jusqu’à 67 ans…soit encore 20 ans !

Voilà, vous savez comment j’ai raté ma vie professionnelle…

Merci de me donner en commentaire vos idées (sérieuses hein…ou pas) de reconversions professionnelles.

Fin de la saga et rendez-vous bientôt pour une seconde sage de loser : je vous raconterai comment j’ai totalement foiré ma vie sociale !!

 

Publicités

43 réflexions sur “Comment j’ai raté ma vie professionnelle – Episode 6 (dernier épisode)

  1. Ho punaise, j’avais de la lecture en retard sur ton blog, du commentaire du moins… Tu m’as fait rire et pleurer avec ce billet, parce que franchement on a beau être un phare dans la nuit, il faut quand même un gyrophare pour éclairer ces « statuts » qui vous embrouillent ! Je ne savais pas non plus pour les médecins légistes qui légifèrent sur des vivants ! 😆 Ça doit faire drôle quand on te dit « RV chez le légiste à 11h » !!! 😆 Pour ta reconversion, si tu as le coeur bien accroché (tout dépend si tu veux te faire de la tune ou pas), je te conseille les Pompes Funèbres, purée c’est le jackpot et avec la population vieillissante y’a du taf !!! Bon OK je suis en plein dedans et je manque d’idées plus gaies mais à suivre… 😉 Bisous Poussin !

    1. Heu non merci pourles pompes funèbres !!
      Cela fait plaisir de te revoir ici 😀
      Mieux vaut rire souvent que de regarder le vide des choses…mais ce que j’ai dit dans l’article est vrai à 100% même si bien entendu c’est anecdotique !
      Gros bisous!

  2. Voui, nous notre prime de panier (pour manger à midi puisqu’on fait journée continue !) est passée de 1.5 à 2 euros ! chic alors !
    Mais en ce moment d’après ce que tu me dis, je dois leur donner du boulot dans les bureaux :))

  3. Je te serai pas d’une grande aide pour ta reconversion… parce que moi aussi je cherche, surtout depuis que je suis devenue prof multitaches bouche-trou voire préposée à la garderie et dompteuse !

      1. Attends, je suis en train de ranger le grappin grâce auquel un de mes élèves a pu quitter sa place en classe, après avoir escaladé sa table. Il arrive que mes 4e ou mes 3e aient des trous dans leur emploi du temps, j’ai alors l’agréable surprise de découvrir (et je ne suis pas la seule) qu’un de mes cours s’est déplacée dans ce « trou » sans qu’on me le demande, et sans que l’on prévienne les élèves. Garderie, c’est quand je n’ai que cinq élèves. Dompteuse, c’est une suggestion de mes élèves – sortir le fouet devrait les calmer, selon eux.

              1. Oui, mais il use un peu nos nerfs. Note (moins drôle) : nous avons « confisqué » beaucoup de couteaux la semaine dernière, du cran d’arrêt au couteau de cuisine. Les jours s’annoncent difficiles.

                    1. Mais le fond n’est pas important, c’est la façon de le raconter. Tous les grands livres sur la passion amoureuse par exemple racontent la même histoire, et de manière plus générale, les thèmes des romans se ressemblent beaucoup. Mais la façon de le raconter fais la différence…

  4. soene

    J’ai encore appris un tas de nouvelles choses, Mindounet, en ce qui concerne mon ancien employeur, Collectivité territoriale 😆
    Comme Valentyne, je te suggère de postuler pour aller donner à manger aux ours des Pyrénées, ça « gagne » bien 🙄
    Ou tuer les loups qui bouffent les brebis en alpage ?
    Ou jouer de la flûte à des cobras ?
    Encore 20 ans à bosser, mon pauv’ Coco. Mais dis-toi qu’on ne peut pas tout avoir : la jeunesse et la retraite 😆 😆
    Et faut bien travailler dans ce bord.. pour comprendre l’histoire d’un agent détaché à un poste d’attaché 😆
    Pour ma part, on n’a pas voulu me détacher, on m’a fait démissionner de la FP et du coup j’ai une carrière « privée » avec 30 ans au service d’un Conseil départemental comme on dit maintenant 🙄
    J’ai passé au moins 5/6ans avec des CDD d’un an et même j’ai eu pendant 6 mois 1 CDD ET 1 CDI…
    Bref, tu as raison, on pourrait en écrire tout un livre !
    Allez, courage, tu es en sécurité dans ta tour 😉
    Bon « pont » et gros bisous

    1. Hé oui Soène, je me souviens de ton parcours quand tu bossais, on en avait un peu parlé à l’époque. L’essentiel est que maintenant tu es à la retraite, tu es en forme (enfin je pense et je l’espère) et tu peux en profiter, et tu le fais.
      Merci pour tes suggestions qui me permettraient de touche la prime pour les animaux sauvages…Warf 😀
      Bon week-end à toi aussi !

  5. Oh là là, mon pauvre !!! Même avec tout ton humour, tu ne me fais pas rêver. Ceci dit, si tu pouvais m’expliquer pourquoi ma prime de chaussure (si, si) et celle d’insalubrité (je ne l’ai jamais comprise celle-là) avaient disparues sans préavis en février dernier alors que mes collègues l’ont toujours… Je suis d’ailleurs aussi gourmande en prime que les agents d’inhumation: 1euros et quelques pour les chaussures et la prime de nuit est passée à 1,50euros de l’heure en plus: you ouh!!!

    Bref, je peux rajouter que voir un médecin légiste même vivant n’est pas terrible car c’est lui que vous verrez si vous vous faites agresser… entre autre… pour fixer les ITT. Bref, MTG, je n’ai aucune idée de reconversion mais on va te trouver un truc ! Ce sera pour un nouvel épisode ?!

    1. J’ai des idées, mais de l’idée à la réalisation et puis les placards douillets ont des avantages!
      Ha ha ha, oui les primes pour travail de nuit…chez nous (toi tu es dans l’hospitalière je pense) , c’est pareil mais on peut majorer en cas de travail intensif de nuit…warf 😀 😀

  6. estellecalim

    Quand j’ai commencé mon boulot de prof, j’ai demandé à quel endroit je devais aller pour signer mon contrat… et puis j’ai demandé comment je faisais pour connaitre mes conditions de travail si je n’avais pas de contrat…
    VIve l’administration !! ça ne m’étonne pas qu’ils aient besoin d’un service destiné à expliquer comment faire fonctionner leur propre service 😬😏

    1. Et en plus, dans la territoriale, tu n’as pas un seul employeur, comme pour toi où ton employeur c’est l’état !
      Dans mon département, on gère 420 employeurs différents…tout n’est pas compliqué, mais certaines choses sont dingues, au début, venant du privé, j’hallucinais !!

        1. Hola si je fais toujours un peu la même chose, hélas, mais comme 90% des gens qui bossent.
          Toi par contre, j’ai l’impression que tu fais souvent de nouvelles choses et si tu as autant de travail parfois, c’est probablement parce que tu es très calée dans ton domaine même si tu ne la ramène pas.
          Encore que, les questions sont différentes, là hier on m’a demandé si le mari d’une femme enceinte avait aussi droit aux autorisations d’absences pour aller préparer l’accouchement… 😀 😀 parfois c’est drôle et simple comme métier mais le plus souvent c’est ennuyeux et décourageant. Heureusement, je suis assez détaché, j’ai du recul, donc je vois le côté comique de la chose…

          1. estellecalim

            Et alors ? Il avait le droit ? Ce serait bien qu’il l’ait mais je ne me fais pas trop d’illusion 😝
            Mais comme tu le dis, je crois que dans tous les boulots, on s’ennuie un peu au bout d’un moment.

            1. Ben non quand même, pas de doit pour le mari…c’est pas lui qui va accoucher. Et pour les échographies c’est pareil, c’est la future maman qui peut s’absenter de ce travail, le futur papa non, mais il peut poser une 1/2 journée 😀

  7. Donc tu es le conseil « pilotage et gestion des ressources humaines » du département! OMG!! Quel boulot passionnant! Punaise! En lisant ton billet, j’étais à « ça  » de pleurer! Mais c’était sans compter l’humour de MTG😉😄
    Et oui, l’Attaché n’est pas forcément SMS, hein!!! 😂
    Gros bisous

    1. Bah oui, c’est du conseil en gestion des RH, et de l’éclaircissement sur des sujets pas clairs à appliquer pour les employeurs locaux.
      Mais certaines choses sont drôles !
      Bisous !

  8. C’est toujours incroyable ce genre d’anecdotes quand on n’y travaille pas dedans. Un médecin légiste ? Je ne savais pas moi non plus qu’on pouvait y envoyer des vivants !

    1. Ha, voilà, tu me rassures, il n’y a pas que moi qui suit ignorant sur certaines choses.
      Des anecdotes, j’en ai assez pour faire un livre, comme Zoé Shépard à l’époque… 😀

Exprimez-vous ici, MTG vous remercie

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s