c’est en septembre…

Je vais vous faire une confidence, quand tout va bien ici, j’ai entre 2 et 3 semaines d’articles de programmés, il m’est arrivé d’aller au delà ! Mais là, c’est un peu la panne , alors je vais faire comme beaucoup de blogueuses amies , un petit retour sur septembre, qui a été comme un mois de septembre mais en pire…

C’est donc en septembre…

Que j’ai mangé des succulents muffins aux myrtilles chez Asphodèle, avant que le ciel (ou l’innommable pour reprendre les mots de Galéa)  ne lui tombe sur la tête

Que l’album d’ Indochine « 13 » est sorti, et que  j’ai vu un mini concert du groupe sur la page FB de Quotidien et je me suis dit, vivement le live en mars à Toulouse.

Que j’ai eu une  panne de lecture de plus de 15 jours, ce qui ne m’arrive jamais.

Que j’ai malgré tout réussi à lire  » Femme à la mobylette  » de Jean-Luc Seigle, roman d’un tristesse absolue, tellement que je déconseille de passer Au Vieux Campeur acheter une corde d’escalade en sortant de la librairie…

Que j’ai rencontré à Metz, une blogueuse qui part plus souvent en vacances que moi, ce qui me désole et n’est pas normal !

Que je me suis fait  indirectement traiter de pipelette par une autre blogueuse avec qui  j’ai conversé pour la première fois par téléphone…je reste sans voix du coup !

Que la même semaine, je me suis trouvé successivement à Montpellier, Toulouse, Nice, Metz et Lyon…l’année prochaine, je tenterai la même chose mais sur un seul jour.

Que j’ai appris que Sigolène Vinson, qui est pour moi LA rencontre littéraire de ces dernières années, avait sorti un nouveau roman en août, sans que je le sache !

Que j’étais invité  à un repas célébrant des noces d’or…ce qui me paraît juste incroyable !

Que je me suis rendu compte que cette année n’était pas une année à noix,  (mais peut-être plus  à la noix.)

Que je me dis qu’il est grand temps de concrétiser des projets,  de  reprendre un chien  (puisqu’ après un an, le deuil n’est toujours pas fait et que je comprends qu’il ne se fera pas totalement),  de faire une cagnotte permettant d’aller voir les aurores boréales (au risque de finir congelé en statue de givre boréal)

Que je me dis qu’octobre aura sa revanche…

 

42 réflexions sur “c’est en septembre…

  1. soene

    Hello Mindounet, en effet, drôle de septembre, tellement tristounet qu’il nous a coupé toutes nos envies. Figés dans la peine, la douleur, l’incompréhensible, cette chienne de vie qui s’acharne à faire du mal autour de nous.
    Coûte que coûte, le temps passe et va trop vite ou trop doucement, selon de quel côté on est, je n’ai pas vu passer septembre et octobre en prend le même chemin. Mais, jours après jour, je mesure la chance que j’ai…
    Je remarque que tu es venu à Lyon… entre deux trains ou deux avions, et pas de temps -ou l’envie- pour un petit signe… On fait comme on peut et comme on veut, hein 😉
    L’idée de prendre un autre toutou est excellente, mais ça n’engage que moi…
    Bon weekend et gros bisous

    1. Ma pauvre, quand je suis à Lyon, c’est juste pour changer d’avion…quand tout va bien on reste 1h à tout casser !
      Le chien c’est de toute façon prévu, ce n’est qu’une question de mois.
      Bon week-end à toi aussi ! Bisous.

  2. saxaoul

    J’ai moi aussi des articles d’avance, ça aide pour les semaines comme celle en cours où mon cerveau n’est pas assez disponible pour avancer comme je le voudrais dans ma lecture.
    Joli moi d’octobre !

    1. Oui, c’est pour ça que je « stocke » quand la période est faste et que je puise dedans quand je n’ai pas le temps ou le cerveau disponible pour le faire, je crois qu’on fait tous un peu ça …

  3. Je crois que je ne vais pas lire, pour l’instant du moins, « Femme à la mobylette ».
    Je comprends tellement pour ton chien…
    Quant au reste, espérons qu’octobre sera mieux en effet.

  4. Septembre t’a vu à Metz et ça, c’était chouette !
    Quant à Montpellier, Toulouse, Nice, Metz et Lyon dans la même semaine: chapeau bas.
    Et pour finir, j’ai lu les Jouisseurs. Il faudrait que je raconte tout ça. Mais comme je n’ai jamais une ligne d’un article d’avance contrairement à toi, je m’y collerai dimanche 🙂

    1. Oui, septembre à Metz est une belle journée et un bon souvenir du mois !
      Je l’ai reçu hier le livre de Sigolène, dès que je finis ma lecture en cours, je l’attaque. On aura sûrement l’occasion d’en reparler du coup !
      Bises à toi !

      1. Je voulais en parler ce soir et puis je me suis lancée dans du tri divers et le temps a passé et il n’y aura pas d’article demain. Mais j’essaie dans la semaine 🙂 Je suis passée à la librairie pour prendre « Le caillou » et j’attends « J’ai déserté le pays de mon enfance » que j’ai commandé.

  5. Philisine Cave

    Très joli texte : doux, fragile, puissant. J’aime beaucoup et il m’a touchée. J’ai ADORE Femme à la mobylette. Des bises pour ta grande générosité. Je n’ai pas réagi suffisamment pour ce que tu sais, accaparée par le travail. Et je suis honteuse.

  6. sous les galets

    Mon terme exact était « l’inacceptable » mais innommable va très bien aussi. Effectivement on a connu des mois de septembre plus joyeux, et celui-ci nous laisse un gout qui pique plus que de raison. Je ne ferai aucun commentaire au sujet des vacances car je trouve que tu pars déjà beaucoup (comme d’ailleurs tu le dis à demi mots sur tous tes trajets en avion qui polluent notre planète pour ton confort personnel – ah ah ah)
    Octobre a du boulot pour rattraper les cochonneries de septembre effectivement, je ne sais pas s’il sera à la hauteur de la tâche.

    1. Tssss, la mauvaise langue que voici…
      Les déplacements cités n’étaient pas pour des vacances… et l’un d’entre eux était avec le train. Et je n’ai plus aucune vacances en prévision,rien, nada…j’espère que tu compatis un minimum 😀 😀 hormis un pauvre week-end pour le 31 décembre qui va encore niquer la planète, mais de toute manière, on ne la sauvera pas alors autant se faire plaisir…mais je culpabilise avec l’avion, j’essaye de compenser avec d’autres petites choses…
      Je ne sais pas si je referai cette sorte de bilan en octobre…

  7. valmleslivres

    Je suis sûre qu’Octobre aura sa revanche, pour toi, pour moi et pour d’autres, je le sens.
    Je ne lirai pas le Seigle car je n’ai pas aimé les deux précédent (et deux chances pour un auteur, c’est déjà beaucoup). Tu parcours la France à une vitesse éclair!

  8. Billet tout en douceur et humour et mélancolie… j’aime bien 🙂 Je t’encourage à prendre un nouveau compagnon à 4 pattes ! On a un chaton depuis 15 jours et c’est fou ce qu’il apporte comme joie dans la maison !! et ton projet d’aurores boréales… whaouah !

  9. Drôle de tenue pour faire de la mobylette…
    Année à noix, année à la noix… tu fais du Devos !
    Croisons les doigts pour notre miss
    Quant à Cabrel : excellente référence ! je valide

    Bisous Mindounet
    ¸¸.•*¨*• ☆

  10. Je suis épatée par les semaines d’avance d’articles ! Et je te remercie d’avoir lu pour moi La femme à la mobylette, il a failli me tenter…
    Octobre sera beau, déjà il y a cette belle idée d’une cagnotte pour aller voir une aurore boréale ( pourquoi pas prendre des risques 😉 et puis un nouveau compagnon peut-être.

    1. Ha mais « Femme à la mobylette » est un beau livre, bien écrit, poignant. J’avais beaucoup aimé  » En vieillissant les hommes pleurent ». Il m’a un peu fait penser à Bord de mer de Véronique Olmi, qui est pour moi un des meilleurs romans, absolument triste et terrifiant. Mais c’était peut-être pas le bon moment…
      Les aurores et le nouveau Dog sont bien dans les cartons pour 2018… 😀

      1. Je comprends pour  » Femme à la mobylette « , j’ai assisté à une rencontre en librairie avec une libraire emballée 🙂 Et bien, du grand carton pour 2018. Tu me donnes envie de penser aux miens ( que je viens de déballer :-p )

  11. Marie

    C’est en septembre…
    Que je suis partie en vacances, une semaine seulement, ayant finalement dû laisser ma mère en maison de retraite. Même si je passe tous les jours la voir et que j’ai l’impression qu’elle s’y habitue, moi j’ai toujours la boule au ventre.
    Que j’ai eu aussi une panne de lecture
    Que j’ai ramassé des kilos de glands dans le jardin, car c’est une année à glands!
    Que nous avons fini par enterrer les cendres de notre épagneul après 16 mois.
    Que j’ai pris une année de plus…
    Que j’ai décidé de faire un grand voyage en janvier mais la destination n’est pas encore fixée

    Octobre est là, souvent le premier feu de cheminée, un plaisir d’automne.

    1. Je confirme pour les glands, par contre on a ramassé pas plus de 40 noix pour le moment.
      Nous, les cendres de notre épagneul sont toujours dans la maison et comme nous ne sommes pas propriétaires, pas d’enterrement dans le jardin…d’autant que j’espère bouger un jour de là où je suis.
      Ce grand voyage, pas même une idée de destination ??
      Bonne journée, merci de ta fidélité ici.

Exprimez-vous ici, MTG vous remercie

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s