Aux origines…

Pour ceux qui me suivent fidèlement, vous vous rappelez peut-être qu’en mai dernier, j’étais à Haworth, dans la maison des Brontë. Une artiste anglaise, proposait aux visiteurs du Presbytère d’écrire chacun une ligne du texte original des Hauts de Hurlevent, afin de re créer une sorte de manuscrit original (dans tous les sens du terme). En effet, Emily Brontë l’a probablement détruit avant sa mort.

Bon, maintenant vous avez 2 choix possibles !

Soit vous dire, encore les Brontë, il me gonfle avec ces auteurs-là…

Sauf que mon petit doigt me dit que si le blog dure encore , vous avez pas fini d’en entendre parler !

Soit vous dire que c’est une super idée, et que peut être vous aimeriez avoir une réplique d’un manuscrit original d’un auteur culte !

Hé bien figurez-vous que sur FB, j’ai vu un post indiquant qu’un éditeur sortait la reproduction du manuscrit original de Jane Eyre, écrit de la main de Charlotte Brontë , puisque le sien a survécu. Ce n’est peut-être pas le premier, car elle écrivait façon pattes de mouches, mais probablement celui qu’elle a fourni juste avant la fabrication du livre !

Et en allant voir sur le site, j’ai trouvé d’autres auteurs qui ne m’intéressent pas…mais peut être qu’ils vous tenteront.

Evidemment, c’est des beaux objets, en tirage limité, qui sont destinés aux collectionneurs ou bibliophiles, mais pas seulement.

Le manuscrit de Jane Eyre, l’original en 3 volumes, représente 800 pages manuscrites. Il y a 1000 exemplaires numérotés. Le prix est de 249 €.

249 euros, c’est cher…surtout que lire Jane Eyre en anglais et écrit à la main, c’est pas aisé pour moi…mais c’est quand même tentant.

Mais les auteurs français sont moins chers…en moyenne c’est 150€ .

Si ça vous intéresse, c’est ici : LES SAINTS PERES

Publicités

23 réflexions sur “Aux origines…

  1. valmleslivres

    Je viens d’aller voir le site, c’est quand-même une très belle idée cadeau à faire, merci pour l’idée. J’ai déjà offert un bouquet de fleurs pour le prix de Mme Bovary, alors pourquoi pas offrir ça à un(e) amoureux(-se); au moins, ça ne fane pas.

    1. Carrément pour l’idée cadeau, c’est pour cela que j’ai mis le lien, je ne le fais jamais mais là, pour les amoureux d’un auteur ou d’un titre en particulier, c’est vraiment une belle idée !
      Pour les fleurs, je suis anti bouquet de fleurs…on offre des cadavres de fleurs en fait…les fleurs c’est pour être dans la terre, les jardins, la nature…mais ceci dit, ce devait être un top bouquet, j’espère que tu as pu faire une photo pour la garder en souvenir !

  2. soene

    Aïe 😆 devoir commenter après Lydia est un exercice difficile 😉
    Loin de tout ça, je ne dépenserais pas une telle somme pour une « reproduction » mais je sais bien que quand on aime on ne compte pas !
    Bon weekend et gros bisous

  3. Je ne mettrai clairement pas ce prix là dans un livre même si c’est très tentant… J’ai par contre acheté le catalogue d’une expo qui a eu lieu à la BNF sur les brouillons d’écrivain il y a une quinzaine d’année (c’est peut-être celle dont Marilyne parle) : c’est un sujet passionnant !

    1. Hi hi Syl, pour l’original, s’il a vraiment été .
      conservé, c’est pas une cagnotte qu’il faut…c’est gagner au Loto !
      Les premières éditions des romans des Brontë, sous leur premier nom de plume  » Bell » , se vendent déjà au plus bas à 1000€ l’exemplaire…et certaines lettres originales de Charlotte à plusieurs dizaines de milliers d’euros !

  4. C’est certain que les collectionneurs vont être intéressés ! C’est toujours émouvant de pouvoir regarder les manuscrits. Je me souviens d’une expo à ce sujet, les pages avec les ratures, les notes un peu partout, et puis même, des bouts de papiers collés avec des phrases réécrites. Et puis lire en VO, quel luxe.

    1. Justement, ce luxe j’ai bien peur qu’il m’échappe, vu mon anglais, mais je vais tenter de lire Emma en VO, un fragment de texte de Charlotte, publié bien après sa mort…
      Mais sinon, une belle collection…

  5. La collection des Saints Pères est fabuleuse. Je me suis fait offrir Madame Bovary, Les Fleurs du Mal et Voyage au bout de la nuit. C’est impressionnant de pouvoir entrer ainsi dans le manuscrit et c’est également riche d’enseignement car rien n’est caché, les ratures, les petits dessins dans les marges pour certains…

    1. Ha ha, tu es connaisseuse de ce genre de livres ! Cela ne m’étonne pas ! Si je savais pouvoir lire l’anglais comme le français, je crois queje l’achèterais.Mais juste pour l’amour de l’objet, ça fait réfléchir !

        1. Ce n’est pas vraiment une question de flemme quand même 😀 En anglais je peux peut-être m’en sortir mais si je prends de l’allemand ou de l’espagnol, c’est foutu 😀
          Ne me dis pas que tu lis le chinois ou le suedois quand même ? 😀

Exprimez-vous ici, MTG vous remercie

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s