Arrête avec tes mensonges de Philippe BESSON – 2017 – 10/18 (poche)

 

Il y a environ 30 ans, le narrateur, Philippe Besson tombe follement amoureux d’un élève du lycée de province où il est scolarisé : Thomas Andrieu. Les deux tourtereaux sont en terminale, dans des classes différentes et vont vivre une passion cachée et brûlante. Une fois le Bac en poche, Thomas reste chez ses parents pour s’occuper de la ferme familiale alors que Philippe part faire des études à Bordeaux. Leur relation s’arrête…

On s’habitue à tout, y compris à la défection de ceux à qui on se croyait lié pour toujours.

Cela faisait un moment que je voulais découvrir Philippe Besson, mais son côté très médiatique me freinait un peu. J’avais tort, Arrête avec tes mensonges est un court livre dense, sincère, beau, poignant , émouvant et probablement indispensable pour l’auteur, il semble qu’une grande partie de son oeuvre, constituée uniquement de fictions, soit irrémédiablement liée à ce premier amour.

Et Besson, par des mots simples , réalise avec tact et sensibilité à tout dire sans trop en dire, comme s’il disséquait les sentiments, l’amour, et la perte de cet amour.

Nous ne retrouverons pas ce qui nous a poussés l’un vers l’autre, un jour. Cette urgence très pure. Ce moment unique….tout s’est distendu, tout est reparti dans des directions différentes, tout a éclaté, à la manière d’un feu d’artifice dont les fusées explosent au ciel nocturne dans tous les sens et dont les éclats retombent en pluie, et meurent à mesure qu’ils chutent et disparaissent avant de pouvoir toucher le sol, pour que ça ne brûle personne, pour que ça ne blesse personne, et le moment est terminé , mort, il ne reviendra pas ; c’est cela qui nous est arrivé.

C’est une histoire impudique racontée avec beaucoup de pudeur, enfin c’est ce que moi j’ai ressenti. Pas de complaisance ni de pathos, pas de revendications politiques, juste les sentiments, le premier vrai amour et son impact sur toute une vie d’homme.

La première partie du livre, qui raconte l’amour entre les deux jeunes hommes  dans le contexte des années 80 n’est pas éblouissante. Mais j’ai beaucoup aimé la description des deux amants. D’un côté il y a Thomas, qui est pétri par la peur, les peurs et qui n’assume pas son statut d’homosexuel et de l’autre il y a Philippe, qui lui n’a pas vraiment de peurs, question d’éducation et de parents qui ont bien fait leur job.

Je me demande si la froideur des pères fait l’extrême sensibilité des fils.

Les secondes et troisièmes parties plus courtes, se passent 10 ans après et 30 ans après et réservent beaucoup d’émotion pour le lecteur.

Voilà, test concluant en ce qui me concerne,  j’ai beaucoup aimé Arrête avec tes mensonges je vais me procurer d’autres titres de Philippe  Besson, des romans cette fois ci, mais qui tournent autour de l’emprise de Thomas Andrieu.

Et je termine avec cet extrait…que je dédie à Emilie qui m’a offert ce beau livre.

Le sentiment amoureux, il me transporte, il me rend heureux. Mais il me brûle aussi, il m’est douloureux, comme sont douloureuses toutes les amours impossibles. Car de cette impossibilité j’ai une conscience aiguë. La difficulté, on peut s’en accommoder ; on déploie des efforts, des ruses, on tente de séduire, on se fait beau, dans l’espoir de la vaincre. Mais l’impossibilité, par essence, porte en soi notre défaite.

 

 

Publicités

18 réflexions sur “Arrête avec tes mensonges de Philippe BESSON – 2017 – 10/18 (poche)

  1. Ton avis et les citations donnent vraiment envie de lire ce livre.
    Cela m’a évoqué « les amitiés particulières' » de Roger Peyrefitte.
    Et là métaphore du feu d’artifice est très belle …

      1. Le temps me manque et j’ai une pile impressionnante de livres à lire. Mon énergie décline… avant, je pouvais passer la nuit à lire et maintenant, je m’endors comme un bébé à 22h.

  2. Jamais lu cet auteur que l’on voit pourtant partout….
    Et en relisant la citation sur la froideur des pères et la sensibilité des fils, cela marche aussi avec les mères et les filles ….

Exprimez-vous ici, MTG vous remercie

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s