La solitude…

Ha, je suis en train de lire un roman top, je vous en reparlerai sûrement plus tard, à la fois drôle et disons assez désespéré…

Comme c’est le plein été , que je suis à court d’articles et d’idées, je vais broder sur la solitude…cet article sera un peu sans queue ni tête, tant pis !

Et je trouve ce passage sur les solitudes vraiment bien…

Il y a plein de niveaux de solitude , la solitude tout seul, accessible à tous, en libre-service, ouverte 24 heures sur 24, mais il y a aussi la solitude à deux, qu’on appelle la vie de couple. Et puis bien sûr, celle que je connais le mieux, la solitude entres trois et 10 personnes en moyenne, qui s’appelle la vie de famille, une des plus coriaces, parce que pour le couple, il y a des recours juridiques comme le divorce, mais en ce qui concerne la vie de famille, même devant la Cour de justice européenne, ils peuvent rien pour vous. Ce qui nous amène à la solitude avec plusieurs millions de personnes autour de vous, c’est la vie en société, tout le monde sait de quoi je parle.

Pas mal vu non ?

Je vous laisse imaginer la solitude de l’auteur en train d’écrire ces pensées…la solitude du lecteur qui les reçoit…et celle du blogueur qui écrit un article sur la solitude, seul devant son clavier d’ordinateur.

La solitude inspire toujours les artistes car c’est un sentiment universel et du coup elle nous concerne tous.

En chansons, la solitude a donné beaucoup de trucs nases…je ne cite aucun titre pour ne pas blesser les fans de Garou par exemple (warf) mais aussi quelques jolies choses comme l’ Ultra moderne solitude de Souchon ou le Je marche seul de Goldman.

En livres, je pense aux romans de Delphine de Vigan qui finalement, ont la solitude comme fil rouge si l’on regarde bien, mis à part peut-être Inspiré d’une histoire vraie et encore…

Je m’écarte un peu du sujet…mais en y réfléchissant bien, on peut dire que seule la solitude peut permettre d’écrire ça…drôle et désespéré je vous dis ce livre-là !

Pour ceux qui ont souffert de solitude toute leur vie, c’est peut-être une solution intéressante, la fosse commune, avoir de la compagnie pour l’éternité, ça se refuse pas.

 

Publicités

18 réflexions sur “La solitude…

  1. estellecalim

    C’est marrant parce que justement, en lisant De Vigan dans ton billet, j’ai tout de suite pensé au roman que tu cites 😉 Si elle avait été moins seule, cela ne lui serait pas arrivé finalement.
    Et je trouve que ce billet te va si bien !

    1. Mais c’est vrai finalement, je ne l’avais pas imaginé comme ça, mais c’est tout à fait ça, la solitude après la déferlante du roman…et donc la porte d’entrée pour le reste de l’histoire !!
      La solitude me parle…

  2. Hello Mindounet
    Moi j’aime bien quand tu penses tout haut ce que nous pensons tout bas 😉
    Et ton billet sur la solitude me plaît énormément
    Bizarre que Antiblues n’ait pas évoqué la « solitude choisie » que nous pratiquons à grosse dose 😆
    Tu as bien raison, en parlant de la famille, que de grands moments de solitude se passent même lorsque les gens sont réunis, pour les naissances, communions, mariages, funérailles… On n’a rien à se dire, à partager… c’est terrible… Et ça arrive avec les amis, parfois.
    Quant à la solitude dans un couple… on pourrait en écrire toute une saga 😆
    Souvent, je me dis que je suis tombée d’une autre planète… Le PP ne me quitte jamais 😉
    Gros bisous et bon dimanche

    1. N’oublie pas que ce n’est pas moi qui dit ça, c’est un auteur dont je chroniquerai le livre avant de partir en congés !
      La solitude choisie n’est pas de la vraie solitude, c’est du confort de vie , enfin à mon avis.
      Heu, c’est quoi le PP ?? Je ne suis pas…
      Bisous du dimanche !

  3. ANTIBLUES

    L’esprit de ton billet rejoint l’expression de JP Dubois « la vie est un sport individuel « .
    C’est très pertinent à mon avis! Il faut juste mâtiner sa solitude d’un peu de partage (tout est dans la dose !) pour éviter de se racornir … C’est une forme de sagesse et donc de bonheur …

  4. « Solitude standing » de Suzanne Vega…

    Je ne me sens jamais seule quand je suis toute seule, mais je me sens régulièrement seule entourée de monde. La solitude se réduit chez moi à un sentiment d’étrangeté face à mes « semblables ». Du coup ta première citation me parle particulièrement ! 🙂
    Cela dit, je tiens trop à ma solitude pour envisager la fosse commune 😆

  5. Excellentes citations !
    Je viens de finir deux romans de la Rentrée littéraire, dont le point commun est le thème de la solitude, et qui sont fort différents l’un de l’autre… (mes avis sont à venir)

  6. Excellente la dernier cotation sur la fausse commune (la première aussi)

    Comme cela, si je pense solitude ce qui me vient à l’esprit

    – Delphine de Vigan : les heures souterraines
    – mon fils m’a fait decouvrir une chouette Bd il y a peu de temps « seuls »
    – Le mur invisible – – Marlen Haushofer
    – Bien sur seul au monde avec Tom Hanks

    Et seule Venise dont tu as parlé aussi 🙂

    Bises (non Jef, t’es pas tout seul) mince musicalement je ne pense qu’à des chanteurs morts 🙂

    1. aie…les chanteurs morts, comme Asphodèle 😀
      Tu es inspirée par le thème…oui les heures souterraines…joli livre. Et c’est vrai que c’est un thème qui peut perler à tout le monde !
      Bises Valentyne.

Exprimez-vous ici, MTG vous remercie

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s