Changer l’eau des fleurs – Valérie PERRIN – 2018

Une fois n’est plus coutume, mais voici un coup de coeur pour le second roman de Valérie PERRIN, Changer l’eau des fleurs, sachant que son premier roman , Les oubliés du dimanche, était déjà un coup de coeur pour moi !

Alors de quoi ça parle ?

C’est l’histoire d’une femme, Violette Toussaint, qui autrefois garde-barrière est devenue gardienne de cimetière dans une petite ville de Bourgogne près de Macon. Sa vie est rythmée par les enterrements et les rencontres avec les familles mais aussi par la vie avec les 3 fossoyeurs de la commune, le curé et les propriétaires du magasin de pompes funèbres local.

Et dès le début du livre, c’est beau…

Ma grand-mère m’a appris très tôt comment cueillir les étoiles : la nuit il suffit de poser une bassine d’eau au milieu de la cour pour les avoir à ses pieds.

Le début de l’histoire s’attache à décrire cette vie particulière  à l’intérieur d’un cimetière de province, et c’est un bonheur absolu qui alterne entre humour, tendresse et pensées qui font mouche.

Et vous ? Vous ne buvez pas ?
Je me sers une larme et trinque avec lui.
– C’est tout ce que vous buvez ?
– Je suis gardienne de cimetière, je ne bois que des larmes.

Et puis, Valérie Perrin, commence à raconter l’histoire car elle sait faire ce que beaucoup d’écrivains français actuels ne savent pas faire : raconter une histoire, une vraie, construite, dense, qui va tenir le lecteur en haleine jusqu’aux toutes dernières pages. Et elle sait y faire  !  L’histoire est double : celle de Violette qui peu à peu se découvre comme une femme meurtrie par son passé (on s’en doutait un peu vu sa philosophie de vie, son travail et son humour) mais aussi celle d’un homme, Julien Seul, qui débarque un jour au cimetière et dans l’existence de Violette…

Changer l’eau des fleurs est dans le prolongement exact des Oubliés du dimanche, un mélange de noirceur sur le fond, de tendresse, de sentiments, de choses tristes et dures et de moments de bonheur. Parfois on aurait envie de Kleenex et souvent on sourit. On oscille entre vie et mort, c’est le métier de Violette qui veut ça…

J’adore rire de la mort, me moquer d’elle. C’est ma façon de l’écraser. Comme ça, elle fait moins son importante. En me jouant d’elle, je laisse la vie prendre le dessus, prendre le pouvoir.

Le style est fluide et la façon de raconter est très cinématographique, ce qui est logique car Valérie Perrin est aussi scénariste. On devine bien parfois ce qui va se passer mais sur le passé de Violette et ce qui l’a meurtrie, le suspens est là jusqu’à la fin.

Et quel beau portrait de femme !

Je parle toute seule. Je parle aux morts, aux chats, aux lézards, aux fleurs, à Dieu ( pas toujours gentiment). Je me parle. Je m’interroge. Je m’interpelle. Je me donne du courage. (…)
A Brancion-en-Chalon, il y a des gens qui ne m’aiment pas, se méfient ou qui ont peur de moi. Peut-être parce que je semble porter le deuil en permanence. S’ils savaient qu’en dessous il y a l’été, ils me feraient peut-être brûler sur un bûcher. Tous les métiers qui touchent à la mort ont l’air suspects

Bref, après Joël Dicker, dans un registre totalement différent, Changer l’eau des fleurs est exactement ce que j’ai envie de lire au quotidien ! Vivement le troisième !

 

Publicités

14 réflexions sur “Changer l’eau des fleurs – Valérie PERRIN – 2018

  1. C’est bien d’avoir des auteurs « familiers », contemporains et pas trop exigeants à portée de table de nuit ! Je fais plein de découvertes en ce moment et comme toi, j’en suis ravie ! Je t’en parlerai, bises poussin tout blanc !!! 😀 ♥

  2. manoudanslaforet

    J’ai, grâce à toi, ajouter cette auteur dans ma liste à lire ! J’ai hâte ! Je viens de finir , enfin dispo à la médiathèque (!!!), la disparition de Stéphanie Mailer de Dicker, un pur plaisir !!!

    1. Les 2 sont top ! Je ne sais pas lequel je préfère en fait…
      Sinon ça va, beaucoup plus de travail qu’avant, les journées passent très vite, le coin est beau, depuis hier il fait grand beau mais le plus dur c’est le manque de soleil par rapport au Sud !

Exprimez-vous ici, MTG vous remercie

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s