Maritima de Sigolène VINSON

Le nouveau roman de Sigolène Vinson est de ceux qui laissent des souvenirs, des traces une fois terminé. déjà parce qu’il y a une vraie histoire, un vrai récit de 300 pages mais aussi et surtout parce qu’on y retrouve Sigolène.

Dans Maritima, l’auteur du Caillou (qui est pour moi LE livre parmi les livres), nous raconte l’histoire d’un petit groupe d’habitants de l’étang de Berre, près de Marseille, enserré par la mer et les usines polluantes de la pétrochimie. Le lieu est d’ailleurs le personnage principal de Maritima, comme la Corse ou l’Afrique l’étaient dans les précédents. L’étang de Berre qui fascine et constitue la vie des personnages du livre, même s’il les détruit…paradoxe des humains que d’aimer comme en Lorraine, les usines qui les tuent à plus ou moins long terme.

Il y a Jessica, jeune maman sans travail  qui n’arrive pas à aimer vraiment  son fils de 5 ans , Sébastien, lequel passe ses journées entre le téléphone portable de sa maman et le cabanon de son grand père , Joseph, qui pratique la pèche traditionnelle des muges, ces poissons qui servent à fabriquer la Poutargue.  Joseph pèche avec Emile, son ami de toujours, qui s’occupe de ses deux petits fils orphelins, Dylan et Antoine, que l’on peut qualifier d’enfant précoce. Toute cette petite communauté a une vie qui semble bien dérisoire, une vie de losers auxquels on s’attache très vite et que l’on aime au fil des pages.

Sigolène Vinson arrive une fois de plus à toucher par sensibilité , son humanité, sa singularité et son regard humaniste sur le monde et sur les personnages de Maritima, lesquels existent forcément dans son quotidien d’être humain, puisqu’elle connaît très bien l’étang de Berre. L’intrigue fonctionne, l’univers est noir, comme toujours, mais son écriture est lumineuse, avec parfois des mots un peu technique de l’univers maritime, mais ça passe sans problème.

Bref, j’ai dévoré cette lecture qui est pour moi un livre bien différent des précédents, comme si Sigolène Vinson démarrait un nouveau cycle dans son travail d’écrivain.

Et puis pour finir, Sigolène Vinson est la seule qui arrive à réunir à 5 pages d’écart, les auteurs et philosophes classiques grecs et….Maitre GIMS ! Et rien que pour ça, il faut lire Maritima car je ne vois que deux sauveurs possibles à notre monde en train de s’effondrer : Les grands auteurs classiques grecs et Maître GIMS.

20 réflexions sur “Maritima de Sigolène VINSON

  1. Je ne connais pas! Enfin, je me souviens de ton article sur Le Caillou, mais je ne l’ai jamais lue.
    En ce moment, la lecture… Mambo 3 a « enchainé » la gastro. Entre ça, les journées pédagogiques et les grèves…J’en peux plus 😉 😀
    Bisous

    1. Les grèves j’ai bien peur que ce soit loin d’être fini dans les années à venir ! Pourquoi la gastro se partage t-elle toujours ?
      En attendant, tu devrais lire le caillou ou alors danser avec les ombres…mais le caillou est une pierre précieuse, une vraie !
      Bisous.

      1. Ah pardon! C’est un titre…
        Ça me fait penser à une chanson de Sting
        « They dance Alone »
        Perso c’est avec la serpillère et la bassine que je danse en ce moment!
        OMG!!! Je suis une héroïne de Disney 😂

      2. Bon je précise à toutes fins utiles que si j’avais été l’instit de ma fille ou si j’avais un poste dans la FP, j’aurais fait grève aussi…
        Et ta publication sur le caillou m’avait plu (je m’en souviens encore), je commencerai par celui-là!
        Bisous

    1. Ha mais carrément ! J’ai envie de vraies histoires avec des mots qui touchent et avec elle je suis servi ! En plus, il change vraiment des précédents Maritima et c’est une réussite !
      Quand à Maître GIMS, que veux-tu , notre monde s’écroule…son dernier titre est une reprise (musicalement) d’un tube des années 80…il y a encore 5 ans, le mec faisait du Rap lourd avec Sexion dassaut…alors oui tout part en vrille…et nous avec 😀 😀 Bisous ô grande prêtresse !

Exprimez-vous ici, MTG vous remercie

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s