Ecrire un peu…

J’ai lu ce texte ce Cécile Coulon, publié sur son mur FaceBook. Elle en publie beaucoup, j’en lis quelques-uns seulement et parfois je tombe sur une pépite…comme celui ci , que je reproduis ici avec son autorisation

Pour ceux qui apprécient l’auteur ou voudraient la découvrir, vous retrouverez Cécile Coulon en librairie le 18 mars 2018 avec  » Eloge du running », dans le genre essai.

Je veux écrire un peu, pas longtemps. Ma tête est fatiguée.
Je veux écrire un peu pour dire qu’il n’y a pas de chagrin injuste.
Parfois la terre tremble à l’autre bout du monde, mais souvent
c’est à l’autre bout de soi-même que quelque chose a bougé.
Ce peut être une coquille qui craque avec son souvenir à l’intérieur,
ce peut être un sexe dans une main timide et peu sûre d’elle,
ce peut être le corps qui remorque ses mille années de mensonges
et de contournements.
Je veux écrire un peu, pas longtemps. Mes yeux sont fatigués.
Je veux écrire un peu, pour dire qu’il faut conserver ses ombres
et rester en contact avec l’image de ceux qui les incarnaient, autrefois.
Il y eut des moments où seuls les incendies furent supportables ;
ceux qui vivent dans les flammes n’ont plus peur, quand elles s’éteignent,
d’être brûlés. Ils serrent des gens qu’ils aiment sans leur faire mal
et ne parlent jamais de cet amour qui ne signifie rien pour ceux
qui ne l’ont pas connu.
Je veux écrire un peu, pas longtemps. Ma langue est fatiguée.
Je veux écrire un peu pour dire que c’est un miracle de trouver
dans la brume quotidienne cet éclat rare et délicat des roseaux penchés,
dont la couleur change selon l’heure de la journée et la colère du ciel.
Que puis-je t’écrire que tu ne saches déjà ? Est-ce qu’il reste
une part de mystère et d’inconnu dans chaque pas que nous faisons ?
Il m’arrive parfois d’imaginer la forme que prendrait ma peur, un beau matin,
si elle sortait par magie ou par nécessité, de ma mémoire. J’imagine
que je m’éveillerais tôt : là, sur la table, il y aurait quelques fleurs nouées
entre elle par une corde brune, et ces fleurs seraient trempées. Ma peur
ressemblerait à cela : un trousseau de fleurs ravagées par la pluie
que la chaleur aurait du mal à sécher.
Je veux écrire un peu, pas longtemps. Je suis plus fatiguée qu’hier,
et moins que demain. Je ne peux rien faire sinon laisser les choses
continuer. Et tenter de les dire.

Copyright : Cécile Coulon

Publicités

19 réflexions sur “Ecrire un peu…

            1. Ha, ok, mais je pense vraiment être hermétique à la poésie classique et disons vraiment codifiée etc…je blague pas.
              Après, on peut mettre de la poésie dans un texte ou faire de la poésie dans forcément faire des rimes etc…mais vraiment je ne sais pas argumenter sur ce thème là, je n’ai jamais pu lire le moindre recueil de poésie à ce jour !

  1. Manoudanslaforet

    Je l’ai découverte cet été je pense grâce à toi ! J’aime beaucoup ! Je ne le savais pas poétesse ! C’ est beau ! Merci de ce partage !

  2. soene

    Coucou Mindounet
    Tu dors encore ? 😉
    Tu dors encore, sûrement, puisque tu es en vacances 😆
    Alors, comme je ne connaissais pas Cécile Coulon, je me suis précipitée sur mon moteur de recherches préféré.
    Et là, surprise 🙄
    Je pensais avoir affaire à une vieille dame libérée 🙄 mais CC n’a en fait que 27 ans 🙄
    Alors, elle a dû se mettre dans la peau de sa grand-mère et penser à sa place 😈
    Je la trouve un peu morose…
    Je reviendrai donc lire les commentaires des autres aminautes 😆
    Bonne semaine et gros bisous

    1. Non, c’est une vraie sale gamine, mais elle est juste hyper lucide et sait dire la vérité au lecteur sans lui faire peur ou mal…elle a publié 6 ou 7 romans. J’ai eu un coup de coeur pour Le coeur du Pélican, sorti en 2015 je crois. Mais, toi, je suis certain que son dernier, 3 saisons d’orages te plairait beaucoup…Bises et bonne semaine.

Exprimez-vous ici, MTG vous remercie

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s