Clap de fin !

Bonjour à toutes et tous.

Les congés sont terminés , c’est la reprise et cette année, cette reprise s’accompagne de l’arrêt de ce blog, commencé en juillet 2011. Il faut une fin à tout, les blogs sont par nature éphémères (même  ceux sui sont littéraires, ne les confondons pas avec des livres) !

En fait, j’aurais dû arrêter ce blog  il y a un an quand les premiers signes qu’il était temps de le faire  se sont vraiment  faits sentir. Mais un blog personnel représente tellement de temps et de souvenirs que c’est difficile de décider de fermer la lumière, de tirer le rideau,  et de partir.

9 ans, c’est déjà pas mal, plus de 1000 articles en tout…quand j’ai commencé sans savoir ce qu’était un blog, ou disons sans rien connaître de cet univers et du fonctionnement de ce genre de site, je n’aurais pas imaginé alors que c’était pour des années, ni que je rencontrerai en vrai certaines d’entre vous.

Avec le temps (va tout s’en va…:D ) j’ai eu moins de temps (je suis maintenant devenu un fonctionnaire qui a plein de travail…j’ai encore une fois loupé un truc )  moins d’envies, la période n’est plus la même, la tribu qui bloguait à la  » belle époque  » n’est plus là, ou si elle est là, les blogs ne sont parfois  plus ce qu’ils étaient.

Je souhaite ici remercier tous ceux et toutes celles qui m’ont suivi, ont participé aux aventures bloguesques de Mind The Gap, ont commenté, ont échangé. Je ne vais citer personne pour ne pas risquer d’oublier quelqu’un qui aurait eu une place de choix ou aurait été parmi les lecteurs réguliers. C’est plus pratique et puis à mon âge, c’est plus sûr…je fais économiquement partie des séniors depuis décembre dernier…alors 😀

Deux choses encore avant de fermer le bar (qui ne ferme pas du tout à cause du Covid, que ce soit clair !) :

Ce blog ne reprendra pas…on n’est pas dans le showbiz où les tournées d’adieux n’en sont pas…

Il est par ailleurs tout à fait possible que je recrée un blog, d’ici quelques mois ou un an ou deux,  ,j’ai une ou deux idées, peut-être plus thématiques que jusqu’ici.

Je passerai probablement de temps en temps sur vos blogs pour  faire un coucou…

Voilà, c’est fini, et comme tout fini par des chansons ou  par des des mots, je vais reproduire ici quelques mots  du livre absolument génial de Julia KERNINON  » Liv Maria » qui vient de sortir et que je vous conseille plus que chaleureusement, où elle cite Yeats, le poète Irlandais (très connu en Irlande encore aujourd’hui, je ne savais rien de lui avant d’y aller) :

Que je me lève et je parte,

Que je parte pour Inisfree,

Que je me bâtisse là une hutte faite d’argile et de joncs,

J’aurai neuf rangs de haricots, j’aurai une ruche,

Et dans ma clairière je vivrai seul, devenu le bruit des abeilles.

Portez-vous bien, bisous à vous et merci encore de votre présence ici depuis si longtemps pour certain(e)s qui se reconnaîtront !

Sponsored Post Learn from the experts: Create a successful blog with our brand new courseThe WordPress.com Blog

WordPress.com is excited to announce our newest offering: a course just for beginning bloggers where you’ll learn everything you need to know about blogging from the most trusted experts in the industry. We have helped millions of blogs get up and running, we know what works, and we want you to to know everything we know. This course provides all the fundamental skills and inspiration you need to get your blog started, an interactive community forum, and content updated annually.

Fermeture estivale

Hé bien nous voici le 20 juillet, il est temps de mettre le blog en pause vacances.

Pour nous elles seront  à compter du 20 août et si tout va bien, nous irons voir la côte fleurie et le pays d’Auge dans le Calvados. Et boire du cidre et du pommeau, parce que sinon c’est pas vraiment des vacances ! Pour le Calva, je crois que ça n’ira pas, c’est trop fort !!

Et si ça tourne mal et qu’on doivent rester ici, ben on aura de quoi faire sur place…où les touristes semblent bien être là comme les autres étés, peut-être un peu moins mais jusqu’ici tout est a peu près normal, enfin il me semble ! Et du coup, à partir du 20 août, la Haute Savoie est libérée du flux touristique estival donc si jamais on va pas voir la Normandie, ou ira voie les lacs et les montagnes d’ici !

Du coup on se retrouve après la rentrée des classes, là aussi si tout va bien et que je n’ai pas à confiner le blog strictement 😀

Bonnes vacances à ceux et celles qui auront la chance de pouvoir en prendre et d’aller voir du pays, et bonne continuation à tous les autres!

9 !

Mais que peut bien représenter le chiffre 9 ?

C’est le nombre d’articles publiés ici en 2 mois et demi.

C’est l’envers du 6.

C’est le QI de Donald Trump et de la majorité des américains qui l’ont mis au pouvoir (et vont peut-être le réélire…)

C’est le nombre de semaines avant la rentrée des classes.

C’est le boeuf qui à la N (ok, il fait chaud hein… :D)

C’est le nombre de visiteurs de ce blog certains jours de la semaine.

C’est le nombre de livres que j’ai en attente de lecture dont la plupart me plaisent vraiment (cette année, je pourrais bien dépasser sérieusement les 40 livres lus…)

C’est le nombre de significations du chiffre que je vais mentionner dans cet article…et comme j’en suis à la huitième, il en reste donc une (Monsieur de LAPALISSE, sortez de mon corps s’il vous plait… :D)

Et donc…9…c’est le nombre d’années d’existence de blog de Mind The Gap…et c’est aujourd’hui, 5 juillet 2020 !

Je revois exactement le moment où il a été créé, un jour de forte chaleur, en Ariège, à la fin de la journée. Le temps a passé, dans un peu plus de 3 mois, cela fera déjà 2 ans que je suis en Haute Savoie…et je m’y sens encore bien souvent comme si j’y étais en vacances, tellement c’est beau et il a de choses à découvrir dans les montagnes et dans les plaines.

Bon, c’est pas tout ça, mais demain je bosse, j’ai encore au moins 9 ans à travailler dans la Fonction Publique Territoriale avant de partir me réfugier en Bretagne (oui dans 9 ans, ici il fera tellement chaud et on sera tellement envahi de nouveaux habitants qu’il faudra aller voir ailleurs… :D).

Du  coup je vous laisse, j’ai au moins encore 9 choses à faire avant d’aller me coucher !

 

Revue de presque – volume 2

 

L’album de la semaine.

Benjamin Biolay est de retour avec un nouvel album, intitulé « Grand Prix », en référence à la Formule 1. J’avais beaucoup aimé le premier extrait  » Comment est ta peine ? », du coup j’ai écouté la totalité et vous savez quoi ? J’aime beaucoup en totalité . C’était pas gagné, je l’ai souvent trouvé énervant , intello, parigo, franco culturo…mais franchement, son album est frais, ses textes sont pétillants et sa musique électro pop vraiment bien. Et j’ai entendu que les critiques sont excellentes, y compris  celles des médias très culturels. Bref, je vous le conseille, vous pouvez l’écouter sur Spotify en globalité , ou sur Youtube, titre par titre le chanteur ayant mis tous les morceaux à disposition sur ce média.

Les chiffres de la semaine

8 , 2 et 0.

En Lozère, côté Coronavirus, il y aurait  eu 8 cas confirmés, 2 personnes traitées en réanimation (aujourd’hui rétablies), et donc 0 décès ! C’est le seul département qui à ce jour, n’a eu aucune mort liée au virus. Même la Covid a eu peur d’aller vivre là-bas, y compris temporairement :D. Normal, c’est loin de tout, il n’y a pas d’avions, pas de trains ou très peu, même pas d’ Ikéa, et seulement 80000 habitants sur tout le département. Du coup, cet été, va y avoir du touriste plus que d’habitude…brebis des causses  tremblez, les citadins vont débarquer  !

Le bide de la semaine.

Ben sans contestation possible, les élections municipales (second tour). Tout le monde s’en tamponne, le taux d’abstention va être colossal. Même à Paris, j’ai l’impression qu’il n’y a pas eu de campagne ou très peu. Alors bien entendu, on va nous ressortir que voter est un devoir, que la démocratie…etc. Mais n’oublions pas que récemment, Trump, Bolsonaro, Orban  sont sortis des urnes…comme Hitler, Mussolini dans une autre catégorie et à une autre époque. Du coup, pas de solution au problème soulevé, reste qu’être un maire élu par 30% de ses administrés, ça fait réfléchir.

Les livres de la semaine.

J’ai reçu 2 occasions commandés chez Gibert Joseph,  un livre de Véronique Ovaldé et un autre de Jean-Paul Dubois et on m’a offert le dernier roman de Joël Dicker, qui est en tête des ventes, devant le nouveau Elena Ferranté (qu’hélas personne ne m’a offert…), le nouveau Musso et toutes les autres nouveautés littéraires. Il est fort ce bougre de Suisse et j’ai hâte de découvrir son mystère de la chambre 622 (qui en fait est une énigme), et qui se passe…en Suisse ! Et du coup, comme la frontière est ré ouverte, on est autorisés à lire les auteurs suisses (en mangeant du gruyère).

Le teasing de la semaine

Une première bande annonce de la saison 4 de la Servante écarlate vient d’être dévoilée. Il faudra attendre 2021, aucune date n’a été précisée pour le moment, pour voir la suite des péripéties de June. Il y aura 10 épisodes. Et voici donc cette bande annonce qui donne envie de d’y replonger, même sans masque.

La réflexion du jour.

Vous avez remarqué comme plus le temps passe et plus les murs sont remplis de photographies de personnes qui sont décédées ? Je veux dire par là, que dans les familles où on trouve des photos sur les murs, le nombre de photos des vivants peut devenir  à un moment donné  moins important que celui des morts. Avec le temps…comme disait l’autre avec raison. C’est flippant non ? Mais puisqu’il faut positiver, tant qu’on arrive encore à reconnaître les personnes sur les photos, c’est qu’il y a de l’espoir.

 

Je n’ai pas le temps de vivre…

Ce titre d’article est la première phrase du refrain  d’une chanson de Mylène Farmer, sur ce qui reste pour moi son meilleur album, Innamoramento, sorti je crois, en 2000.

Mais je ne vais pas vous parler de la chanteuse. Je vais vous parler de Jean-Paul DUBOIS, dont j’ai lu 3 romans récemment et que j’aime vraiment en tant qu’auteur.

J’ai du coup écouté plusieurs interviews de lui sur You Tube :  ce type est rassurant , zen, très agréable à écouter.  Et à chaque fois il insiste sur une chose : il écrit parce que c’est ce qui lui permet d’avoir du temps pour vivre comme il l’entend. Vivre pour lui c’est être maître de son temps, la seule chose dont on est propriétaire.

Du coup, tous les 3 ou 4  ans, il écrit un livre…en 30 jours, du 01 mars au 30 mars, à raison de 8 pages par jour obligatoires. Il ne fait que ça, ne vit pas, dors très peu mais le 30 mars son livre est fini. Et ensuite, comme il a du succès public, il est tranquille pour 3 ans !! Génial non ?? Et comme il était journaliste avant d’écrire des romans, il dit que ça ne lui pose aucun souci pour écrire, qu’une fois que c’est fait, il est débarrassé!  Que c’est par paresse qu’il  a fait ce métier, par élimination des autres possibilités en quelque sorte.

Et ça m’a un peu rappelé Modiano qui par certains côtés , dit  la même chose en partie, sauf que lui écrit 2 heures tous les matins le plus souvent, et considère qu’il a des difficultés pour y parvenir.  La ressemblance s’arrête là, même si les deux vivent aussi entourés de leurs souvenirs, ou de leurs morts.

Alors c’est clair que tout le monde ne peut pas être écrivain , ni artiste, mais quand on y réfléchit, il reste quoi quand on enlève le temps contraint lié au travail ? Ben beaucoup plus qu’il y a un ou 2 siècles ou que dans certains pays, c’est évident, mais pas tant que ça quand même. Lorsqu’on est salarié, il reste pas grand chose sur une journée lambda. Et lorsqu’on est à son compte, il reste souvent encore moins.

Il reste que l’on peut s’épanouir au travail, se dépasser ou se réaliser en travaillant. C’est peut être le cas pour quelqu’un qui a toujours voulu être vétérinaire ou notaire et qui le devient. Mais pour les autres, on va pas se mentir, on travaille parce qu’on a besoin de revenus pour vivre  et d’avoir une destination pour ses journées, ce qui évite de devenir fou (comme disait Pascal) ou de tourner en boucle sur la vacuité de l’existence ou le temps qui passe.

Et plus le temps passe , moins  on a le temps de vivre…et s’enfuie notre équilibre (deuxième phrase du refrain de la chanson de Mylène Farmer).

Alors, où est la solution ?

 

C’est grave docteur ?

Bon, nous sommes le 11 juin, cela fait 10 jours que je n’ai rien publié sur ce blog.

Pourtant, j’ai en tête de quoi faire une revue de presque volume 2, j’ai lu un super roman , il y a de quoi commenter sur le retour à la normale  (mais si c’est fini voyons…on revient vers la vie d’avant qui sera temporairement celle d’après ).

Et je n’y arrive pas. Ce blog s’est un peu auto confiné et le Covid n’y est pour rien !

Je n’arrive pas à  faire des articles je veux dire. Bon ok, là je suis en train d’en écrire un, mais c’est à la volée, ce n’est pas vraiment un article. C’est juste du bavardage.

Manque de temps, c’est certain, avouez qu’on le regrette déjà un peu le confinement non ? Une petite semaine confinée de temps en temps , ça ferait du bien, individuellement et collectivement…on devrait faire ça, 3 semaines plein pot et une semaine confinée, comme dans ce roman de Margaret Atwood où les personnes passent une semaine au travail et l’autre en prison, en alternance  (ou chaque mois, je ne me souviens plus trop).

Manque de motivation probablement, ou simplement  ce blog à peut-être  fait son temps, l’époque n’est plus vraiment la même depuis 9 ans finalement.

Je parie que si je regardais la courbe de fréquentation , de publication d’articles , ou d’intérêt de ce blog (bon les courbes d’intérêt n’existent pas vraiment, sauf chez les banquiers …) , elle serait en forme de cloche. Et comme le dit Didier Raoult depuis des semaines, c’est une courbe en cloche, point, ça veut dire que l’épidémie se termine, et puis voilà !

Mais comme il ne me reste plus qu’un article pour arriver à 1000 et quelques jours pour arriver à 9 ans d’existence, je vais encore attendre avant le déposer le bilan. Je sais bien que c’est la crise économique, mais vous savez que déposer le bilan veut dire qu’on est en situation de faillite plus ou moins grave, et qu’on peut soit continuer l’exploitation moyennant des restructurations importantes, voire un repreneur , soit liquider l’affaire.

Bref, la vérité est dans la cloche, faut la laisser sonner !

Revue de presque – volume 1

Voici une nouvelle série de chronique. La revue de presque…

La mauvaise idée de la semaine

Ben c’est celle que j’ai eue pour mon millième article…j’ai pris un vent monumental. Merci aux 4 personnes qui m’ont envoyé leurs photos, comme on dit dans le Sud à la pétanque, au moins je ne suis pas « Fanny « ! Du coup,il n’y aura pas de millième article. Enfin si, mais ce sera un article ordinaire.

Le livre de la semaine : Le Consentement de Vanessa Springora.

On en a beaucoup entendu parler à sa sortie, gros succès et gros retentissement : l’histoire de cette adolescente de 14 ans  (l’auteur ) pris dans les filets de l’écrivain Gabriel Matzneff , pédophile notoire. J’ai attendu pour le lire et je ne le regrette pas. Ce court texte est brillant, sobre, parfaitement maîtrisé, il explique sans pathos ni esprit de revanche, comment on peut devenir victime d’un pervers narcissique. On sent qu’il a fallu longtemps à l’auteur pour l’écrire, le réécrire, et le publier. Bref à lire vraiment. Je ne sais pas si Vanessa Springora (qui est éditrice) ressortira un livre, ira vers le roman, mais elle a bien fait de faire éditer son Consentement. Une petite citation tirée de son texte :

Les écrivains sont des gens qui ne gagnent pas toujours à être connus. On aurait tort de croire qu’ils sont comme tout le monde. Ils sont bien pires. Ce sont des vampires.

La réflexion intelligente de la semaine.

Elle vient de Etienne Klein (philosophe et physicien) qui, à propos du confinement, dit qu’il y a 2 façons de le voir, et que de la façon dont on le voit, découlera la suite. Soit on le vit comme une parenthèse, soit comme un avertissement. Et je peux vous dire qu’il n’est pas besoin de réfléchir des heures sur la question. On sait tous que c’est un avertissement mais qu’on va en faire une parenthèse…

C’est un avertissement ,  issu d’un « petit virus », d’une catastrophe encore gérable. Mais déjà une parenthèse, faut relancer la machine…

Le retour gagnant du mois.

C’est Indochine : le plus gros groupe de rock français annonce son retour en 2021, pour une série ce concerts afin de célébrer…les 40 ans du groupe. Hé oui, Bob Morane conte tout chacal aura 40 ans l’année prochaine. Aie, ça nous rajeunit pas même si c’est peut-être le seul exemple de groupe des années 80 qui est intemporel et a dans son public , des générations d’aujourd’hui. Bref, la Douce et moi seront parmi les spectateurs. En attendant, un titre inédit est sorti pour lancer la célébration de cet anniversaire…il s’appelle Nos célébrations et il est là !

La couleur du moment.

C’est le bleu, mais pas n’importe lequel, le bleu de cette fleur que l’on trouve au printemps sur les pelouses des Alpes (et des Pyrénées aussi d’ailleurs) :le bleu gentiane. J’adore cette couleur là que l’on ne trouve jamais sur les vêtements dans le commerce. Comme si c’était un bleu trop bleu pour être utilisé dans l’industrie de la mode. C’est vrai qu’il est particulier. Regardez plutôt.

Voilà, c’était le revue de presque de Mind The Gap . A suivre…

Le millième article suite – (A -3)

Voici donc le 997 ième article de ce blog, donc on est A-3 avant le millième.

Fin du petit suspense annonçant ce fameux millième article. ( Hein quoi 1000 articles ??? What ?? )

Pour marquer le coup, je n’ai pas trouvé d’idée géniale et de plus, le temps est limité, mais je vous propose néanmoins de participer  si possible de manière ludique.

Depuis longtemps j’ai envie d’essayer de faire un montage à partir de photos, il y a des tas de petits logiciels qui permettent de le faire. Je suis nul en technique mais en gros, ça consiste à importer les photos, les enchaîner en utilisant la durée de visionnage, des petits effets, de la musique…je devrais bien arriver à faire quelque chose !  Reste à savoir aussi comment l’intégrer sur le blog, mais au pire, un montage photo peut être une vidéo Youtube, et ça on peut l’intégrer !

Il y en a eu des photos publiées sur ce blog, déjà au moins  1000 puisque j’en mets une par article au minimum , mais bien plus en réalité, pour illustrer les articles. Mais pour que ça soit une vraie célébration de blog , il me faut aussi les photos des personnes qui me suivent depuis des années,  et qui commentent régulièrement ici. Sans cela, le blog n’a pas de sens, c’est un journal…

Certaines personnes bloguent toujours et d’autres ont arrêté, mais depuis presque 9 ans, il y a eu des affinités de blogs , de personnes, des rencontres …

Alors c’est simple, si vous souhaitez faire partie de ce millième article, je vais vous demander de m’envoyer par mail uniquement (mind.the.gap@orange.fr) non pas une mais deux photos de vous, au format habituel JPG ou JPEG (format habituel de base des fichiers photo) . Sur la première photo vous devez apparaître masqué(e), règles de barrière sanitaire oblige (on se souviendra de ce printemps 2020 non ??  ), sur la deuxième photo, vous devrez avoir « tombé le masque » et l’on devra  donc voir votre visage, pas forcément en gros plan bien entendu, mais on doit vous reconnaître, même de loin !

Pour le choix  des masques , il y a de quoi faire…masques chirurgicaux, en tissu, de plongée,   de beauté,  de carnaval,  de théâtre,  de combat…et de quoi faire une photo sympa !

Je ne donne pas de délai, on n’ est pas au travail…d’autant qu’après il me faudra un certain temps pour faire le montage photo et que je vais aussi contacter des blogueuses qui ont disparu des blogs mais qui étaient très présentes ici à une époque.

Allez zou, y’ a plus qu’à  !! A bientôt pour la suite !!

 

Blog de plus en plus bancal !

Hello les ami(e)s.

Je me rends compte que mon précédent article date du 06 mai, donc il y a 9 jours ! Pourtant, en tant que confiné  puis un tout petit peu dé confiné, j’ai en théorie  plus de temps. Il y aurait de quoi en faire des articles. J’ai pas mal lu dernièrement, un peu plus qu’à la normale, je pourrais en parler. Et puis, de manière plus sérieuse ou plus pesante , il y aurait de quoi dire que cette période, ce virus, la vie d’avant, la vie d’après…on a quand même pas mal réfléchi , chacun à notre place, pas mal écouté de choses et puis on a tous vécu cette épidémie de manière différente. Donc je pourrais largement faire des articles là-dessus, mais on retomberait sur de la tristesse.

Je pourrais aussi faire une mini gazette du blog avec le top des commentatrices et commentateurs…parler des vacances puisqu’on pourra partir en juillet et août , en France, en adaptant nos façons de vacancer , enfin pour certains. Mais je sais même pas encore où aller…triste de vieillir moi je vous le dit !

Ou alors ,vous raconter aussi que cette semaine j’ai fais des trucs de dingue, comme prendre un tramway, aller chez le kiné, aller à la FNAC (oui alors que je ne vais jamais à la FNAC en temps normal , je n’aime pas cette enseigne…), mettre un masque à l’envers aussi…

Mais non, rien ne me fait envie dans tout ça et pour faire un article sur son blog, il faut bien avoir envie de parler de quelque chose !

Et  comme j’allais  me positionner sur la page pour écrire un article,  j’ai vu un nombre me sauter aux yeux : 497 . C’est le nombre d’articles publiés depuis que le blog a migré sur WordPress, donc vous lisez en ce moment  le 498 ième. Et c’est exactement le nombre d’articles publiés sur Overblog, au début de ce site (à l’époque où j’écrivais des choses intéressantes, enfin je me comprends).

Du coup, ça veut dire que dans 4 articles, on va arriver à la millième chronique postée  sur le blog de Mind the gap. Et il faut célébrer ce nombre tout rond et symbolique : 1000 articles publiés ! C’est bien mieux qu’un anniversaire !

Et figurez-vous que je viens d’avoir une idée (c’est de plus en plus rare avec le temps qui passe…) un peu compliquée techniquement (surtout pour moi, mais je peux me faire aider…) et qui vous ferait participer ,  si vous le souhaitez, avec également un petit défi technique…mais qui serait vraiment bien. Et qui pourrait aussi intégrer des personnes qui ne bloquent plus aujourd’hui mais qui font également partie de l’histoire de ce blog!

Il faut que je creuse la question pour voir si c’est vraiment une bonne idée et si c’est faisable, sachant que du coup ça laisse un peu de temps pour la faire! Et sinon, trouver un plan B !

Donc oui, ce blog est de plus en plus bancal mais bientôt ici le millième article sera publié !! A suivre…

Tagué par La Douce…alors musique !

J’ai été tagué par La Douce sur Facebook pour poster pendant 10 jours de suite, une pochette d’album sur mon mur, comme ça sans explications. Ces tags tournent en ce moment, avec les livres, les films, les photos…il faut choisir des choses qui nous ont marquées en quelque sorte.

Je la fais donc ici mais en revisitant les règles , comme à mon habitude. Je vais bien présenter 10 albums, mais avec quelques commentaires, chronologiquement, et plutôt que les pochettes, je vais mettre un lien vers un morceau de musique de l’album ! Ce qui m’a valu une réflexion du style, tu te braques dès qu’il s’agit de suivre des règles imposées… 😀 😀

C’est parti !

1) Joe Dassin : Le costume blanc (1975). Allez savoir pourquoi, mais tout gamin, je chantais les chansons de Joe Dassin, je connaissais certaines par coeur, (c’est vrai aussi pour Michel Sardou d’ailleurs) et je chantais notamment celle-ci, que j’ai totalement oubliée , contrairement à d’autres plus connues…

 

2) Jean-Michel Jarre : Equinoxe (1978). J’ai été bercé par les compositions de Jarre, à partir de cet album là et jusqu’à la fin des années 80 voire plus. j’écoutais en boucle ses albums, sur cassettes ou vinyles. J’ai toujours été fasciné par sa musique et le personnage , qui a été le principal déclencheur  de la musique électronique , venue bien plus tard…

3) Madonna : True Blue (1986). Quel album, et que de tubes…la pop des années 80 dans toute sa splendeur. Quand je pense qu’elle a commencé à faire de la daube 10 ans plus tard pour être carrément ridicule aujourd’hui, je me dis que c’est compliqué de durer en étant au top. Difficile de choisir un titre parmi toutes ces pépites mais en voici un.

4) Mylène Farmer : Innamoramento (1999). Mylène à son apogée, avec la complicité de Laurent Boutonnat et ses shows fantastiques. Là aussi difficile d’extraire un titre de cet album mythique, alors j’ai choisi un titre rythmé au texte travaillé (comme toujours chez Mylène Farmer…)

5) Chicane : Behind the sun (2000) . C’est probablement l’album qui m’a définitivement ancré à la musique électronique. Ce DJ anglais est un musicien de génie, qui allie les mélodies douces et énergiques, mais toujours parfaites et travaillées. Ce morceau là (Saltwater) , je l’ai écouté des dizaines de fois…peut-être vous le connaissez, c’est mythique de ce style de musique, encore aujourd’hui !

6) Laurent Voulzy : Avril (2001). J’ai toujours aimé cet artiste particulier, avant tout grand musicien et qui accompagne toujours le temps qui passe. Cet album est magnifique, là aussi, choisir un titre était difficile, mais celui-là me rappelle une époque particulière de ma vie…

7) Indochine : Paradise (2002). Cet album est pour moi le meilleur du groupe, et un des rares album rock qui me plaise autant. C’est l’album  de  » J’ai demandé à la lune », (chanson écrite par Mickey 3D) qui a permis au groupe de faire son grand retour et de renouer avec un méga succès qui est toujours d’actualité aujourd’hui. Mais l’album est vraiment rock, comme le groupe,  les autres titres n’ont rien à voir avec la lune…la preuve !

8)Armin Van Buuren : Intense (2013). C’est un DJ néerlandais qui est l’artiste Trance le plus connu dans le monde, aussi bien musicien, producteur, DJ  et  business man de génie  qui produit et gère la plus grosse maison  d’édition Trance  music au monde (ARMADA Music)  Il a fait des morceaux fantastiques, comme celui-ci  même si depuis quelques années ce n’est hélas plus le cas…mais la relève est bien là !

9) Agnès Obel : Aventine (2013). Cette musicienne et chanteuse danoise représente pour moi ce qui fait de mieux en matière de piano-voix. C’est un univers poétique et mystérieux, hyper planant, avec du piano utilisé pour autre chose que du classique, ça fait trop du bien !

10) Et pour finir, pas un album, même si le morceau est bien extrait d’un album, mais peut-être LE morceau qui me correspond le plus. Il s’agit de l’éternel Fade To Grey, par le groupe anglais Visage, sorti en 1980.