Revue de presque – volume 1

Voici une nouvelle série de chronique. La revue de presque…

La mauvaise idée de la semaine

Ben c’est celle que j’ai eue pour mon millième article…j’ai pris un vent monumental. Merci aux 4 personnes qui m’ont envoyé leurs photos, comme on dit dans le Sud à la pétanque, au moins je ne suis pas « Fanny « ! Du coup,il n’y aura pas de millième article. Enfin si, mais ce sera un article ordinaire.

Le livre de la semaine : Le Consentement de Vanessa Springora.

On en a beaucoup entendu parler à sa sortie, gros succès et gros retentissement : l’histoire de cette adolescente de 14 ans  (l’auteur ) pris dans les filets de l’écrivain Gabriel Matzneff , pédophile notoire. J’ai attendu pour le lire et je ne le regrette pas. Ce court texte est brillant, sobre, parfaitement maîtrisé, il explique sans pathos ni esprit de revanche, comment on peut devenir victime d’un pervers narcissique. On sent qu’il a fallu longtemps à l’auteur pour l’écrire, le réécrire, et le publier. Bref à lire vraiment. Je ne sais pas si Vanessa Springora (qui est éditrice) ressortira un livre, ira vers le roman, mais elle a bien fait de faire éditer son Consentement. Une petite citation tirée de son texte :

Les écrivains sont des gens qui ne gagnent pas toujours à être connus. On aurait tort de croire qu’ils sont comme tout le monde. Ils sont bien pires. Ce sont des vampires.

La réflexion intelligente de la semaine.

Elle vient de Etienne Klein (philosophe et physicien) qui, à propos du confinement, dit qu’il y a 2 façons de le voir, et que de la façon dont on le voit, découlera la suite. Soit on le vit comme une parenthèse, soit comme un avertissement. Et je peux vous dire qu’il n’est pas besoin de réfléchir des heures sur la question. On sait tous que c’est un avertissement mais qu’on va en faire une parenthèse…

C’est un avertissement ,  issu d’un « petit virus », d’une catastrophe encore gérable. Mais déjà une parenthèse, faut relancer la machine…

Le retour gagnant du mois.

C’est Indochine : le plus gros groupe de rock français annonce son retour en 2021, pour une série ce concerts afin de célébrer…les 40 ans du groupe. Hé oui, Bob Morane conte tout chacal aura 40 ans l’année prochaine. Aie, ça nous rajeunit pas même si c’est peut-être le seul exemple de groupe des années 80 qui est intemporel et a dans son public , des générations d’aujourd’hui. Bref, la Douce et moi seront parmi les spectateurs. En attendant, un titre inédit est sorti pour lancer la célébration de cet anniversaire…il s’appelle Nos célébrations et il est là !

La couleur du moment.

C’est le bleu, mais pas n’importe lequel, le bleu de cette fleur que l’on trouve au printemps sur les pelouses des Alpes (et des Pyrénées aussi d’ailleurs) :le bleu gentiane. J’adore cette couleur là que l’on ne trouve jamais sur les vêtements dans le commerce. Comme si c’était un bleu trop bleu pour être utilisé dans l’industrie de la mode. C’est vrai qu’il est particulier. Regardez plutôt.

Voilà, c’était le revue de presque de Mind The Gap . A suivre…

22 réflexions sur “Revue de presque – volume 1

  1. La revue de presque… le titre me plaît beaucoup ! et le contenu aussi, quant au bleu des gentianes c’est une merveille pour l’oeil… Contente que tu aies aimé le consentement ! Grosses bises à toi et bravo pour le millième article !

  2. Bon 1000e !
    J’ai vu un clip d’Indochine sur France2, c’est en animation NB et c’est dans un train, très beau 🙂
    Dans les critères que tu donnes, je pense qu’il y a aussi Depeche Mode 😉
    Bonne continuation !

  3. Hey ! mais t’avais pas donné de limite alors moi je me suis pas affolée… tu peux compter 5, puisque j’avais l’intention de le faire.
    En tout cas, sympa, ta revue !
    Le bleu gentiane est un bleu qui éclipserait celui qui le porte… ou peut-être n’est-il beau que dans son milieu naturel…

  4. Hello Mindounet
    Une revue de presse perso, en quelque sorte, je ne peux qu’approuver 😉
    Chouette, je fais partie des 4 😆
    Pour ton choix de lecture et de musique, je passe 😆
    Je me penche sur la réflexion philosophique de M. Etienne K. et je rumine !
    Quant au bleu gentiane, il est magnifique comme ces fleurettes montagnardes. Les as-tu rencontrées et photographiées ?
    @ bientôt pour ta prochaine Revue presque… perso
    Gros bisous

    1. Oh oui, pas plus tard que ce week-end. J’ai eu la flemme de mettre mes propres photos de gentiane, pour gagner du temps mais c’est exactement la même couleur ! J’adore !
      Pour les photos, j’en ai reçu 5 en tout !!
      Bonne semaine à Lyon (ou ailleurs…maintenant on peut aller au bout du monde. Heu non de la France 😀 )

      1. Mindounet, je suis bien chez moi et dans mes Parcs. J’en ai encore pas mal à retrouver :lol:mars
        Faire de la voiture par cette chaleur et les orages annoncés, non merci.
        Si, dimanche, je vais sortir de ma tanière et me faire le premier resto depuis le 3 mars 😆
        Gros bisous

  5. J’aime beaucoup ta revue du presque (le titre et son contenu sont top). Je te présente mes excuses parce que mon abstention à ton défi a contribué à son abandon collectif alors que je trouvais l’idée très bonne. Mais comme je te l’ai dit, je tiens à mon anonymat et ce depuis presque neuf ans. Une amie très chère a appelé sa fille Gentiane qui a elle même appelé sa fille Améthyste : tout cela est très beau, comme ce bleu roi vivace ! Je t’embrasse fort.

    1. Ha ha mais non, tu n’as pas à t’excuser ! Quand je parlais du vent c’est surtout parce que beaucoup ne m’ont même pas répondu, ni ici ni par mail ! Chacun réagit différemment face à son image !
      Dis-donc, gentiane comme prénom, je ne connaissais pas, Améthyste je l’avais déjà entendu. Et Gentiane a t-elle les yeux bleus du coup ??
      Bises et bonne semaine, j’espère que tout va pour le mieux de par chez toi !

      1. Je crois que Gentiane a les yeux bleus foncés mais pas aussi prononcés que la fleur, c’est sûr ! Merci pour Indo, un groupe que j’adore (en concert en particulier – vu trois fois et j’essaierai d’y retourner une quatrième fois avec des potes, mais le groupe ne devrait pas passer par chez moi-… quelle générosité et quelle vitalité ! Sirkis est un « grand » bonhomme et un bel humain). Tout roule ici, il fait beau (et même très -trop- chaud), je me déconfine uniquement en allongeant mon unique balade du jour vers mes sentiers préférés, et cela est un vrai et réel bonheur ! Plein de bises et merci de ta compréhension (sache que je maudis parfois ma « réserve naturelle »).

  6. C’est très sympa comme idée !
    DIs-donc, ce bleu gentiane, ça picote les yeux ! La Nature est décidément belle et bien faite !
    Comme le dit Antiblues, c’est une réussite ce billet.
    Bonne semaine !

  7. Dommage pour le trombinoscope du 1000eme !
    Mais, comme je te l’ai écrit, beaucoup de personnes ne veulent pas faire apparaître leur visage sur le net et si tu ajoutes celles qui n’aiment pas se voir en photo, tu obtiens ton résultat ! 😕
    La revue de « presque  » c’est une déclinaison originale d’une idée assez classique. Tout est dans la manière d’aborder les sujets.
    On retrouve bien ta patte dans les choix et les façons de les traiter. 👍
    A mon avis ce « pilote » est une réussite, j’attends la suite. Le premier de chaque mois ?🤔

Exprimez-vous ici, MTG vous remercie

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s