Comment j’ai raté ma vie professionnelle – 4

loser

Premier épisode : Ici

Second épisode :

Troisième épisode : Ici

Donc, début janvier 1997 j’étais viré de mon CDI cinématographique  (clap de fin) mais dès fin février 1997, j’étais de nouveau en CDI…dans un centre de formation. Ben oui, il fallait remplacer quelqu’un au pied levé pour donner des cours d’initiation à la comptabilité à des personnes sans emploi alors j’ai dit oui !  J’ai vu une annonce, j’ai candidaté et voilà. Le poste est à 20h, mais dans la formation 20h de présentiel,c’est déjà du plein temps.

Début un peu laborieux, pas mal de choses à mettre en place car avoir le niveau ne suffit pas à former et surtout, la personne que je remplace était vraiment pas top ! Mais petit à petit j’y ai pris goût. Pas mal de dimension sociale à vrai dire dans ses ateliers d’initiation. La compta c’est simple…ce qui rentre c’est du débit, ce qui sort c’est du crédit…youpi !

Ensuite, j’ai diversifié les formations et me suis tourné vers des cours de BTS en alternance. Je me souviens que je bossais parfois  les samedis, seul au centre de formation situé au centre ville de Toulouse, bien commode, juste en face de la FNAC pour les pauses.  Je bossais régulièrement  aussi le dimanche, chez moi. Des cours à préparer, des exercices à prévoir, des oraux, des examens blancs…et je dois dire que j’ai beaucoup donné et me suis bien éclaté, enfin au début.

J’ai varié les formations, les matières enseignées (comptabilité, finances, marketing, ressources humaines, management…), les employeurs aussi, tout en gardant mon employeur principal, et puis la lassitude à gagné malgré le coté multi cartes.

Déjà, petit à petit on voit les limites du système de formation, les dérives, c’est répétitif, pour les formations diplômantes c’est un travail de prof, avec 2 fois moins d’heures de cours,  mais en plus précaire, avec moins de vacances et payé 1/3 de moins, au minimum. La formation c’est vite du travail à la chaîne, car le formateur est payé à la tâche , à l’heure, et donc pas de congés payés: 3 ou 4 mois de vacances cumulées sur l’année = 3 ou 4 mois sans salaire.  Travailleurs travailleuses, on vous ment, on vous spolie (Arlette sort de ce corps stp) Ceci dit, on peut gérer son temps et alterner des périodes crevantes et des périodes tranquilles.

Et puis, l’ambiance de travail  s’est dégradé petit à petit. Au final, après 6 ans, j’ai commencé  à en avoir marre, mais bon on se fait une raison.  A partir de la 8 ième année, là j’en pouvais plus, je m’en désintéressais même si cela ne s’est pas vu dans mes cours !

Oui mais voilà, que faire maintenant ? La Formation est une voie de garage puisqu’on apprend, on transmets des savoir, mais on n’est pas les mains dans le cambouis (malgré la voie de garage ha ha ha ), on ne pratique pas les domaines qu’on enseigne lorsqu’on est formateur professionnel. Ce coup-ci, la carrière de jeune cadre dynamique dans le business est finie, enterrée pour toujours.  Pas simple de valoriser un travail de formateur pour changer de voie et partir sur une autre carrière.  Un placard, même pas trop doré au final, voilà ce qu’est  la formation. Quant à rentrer dans l’Education Nationale, pas question, j’ai côtoyé des vrais profs et vu brièvement la grande machine, et comme je ne suis ni suicidaire ni fou, je n’ai jamais tenté de passer le concours et d’y rentrer. Bref plantage complet !

Au final je vais rester formateur pendant 12 ans. Mais à compter de la dixième année donc en 2007, je sais ce que je vais faire pour me reconvertir, et ça va  pas être simple. Je continue mon job  de formateur sur Toulouse et j’oeuvre pour mon avenir. Mais vous vous en doutez, une fois de plus, ce ne sera pas le choix du coeur, pas  même un vrai choix, juste un projet de changement. Et là, ça va être radicalement autre chose…

Cette autre chose se concrétisera seulement  en août 2009. Mais ça, c’est une autre histoire…presque une histoire d’ Alien !

A suivre. Je tease un max, comme Yann Barthès dans Quotidien…WARF !

 

Publicités

38 réflexions sur “Comment j’ai raté ma vie professionnelle – 4

  1. estellecalim

    Je n’avais pas eu le temps de lire ton billet, mais je comprends mieux maintenant tes remarques sur le métier de prof 😉
    Mais c’est clair que si on n’a pas un poste fixe, c’est difficile. En plus, maintenant, on demande aux enseignants free lance d’être auto-entrepreneurs. Du coup, c’est encore plus dur et il y a de la paperasse à faire !

    1. Le free lance est séduisant , mais ça suppose d’avoir déjà une expérience, une notoriété, un réseau. Et après oui, auto entrepreneur c’est un peu chez d’entreprise, certes en plus simple…

  2. J’ai fait de la formation professionnelle durant des années et je relève une phrase terrible dans ton billet:  » on ne pratique pas les domaines qu’on enseigne lorsqu’on est formateur professionnel ». Pour moi, ça ôte toute légitimité à celui qui enseigne ! La formation pour adulte se décline en 3 aspects: savoir, savoir-faire, savoir-être et pour ça il faut avoir pratiquer avant d’enseigner ! Tu as du souvent galèrer pour monter tes cours … 😉

    1. Non, une partie de la formation consiste juste à faire passer des savoir théoriques, pour passer un diplôme théorique lui aussi, donc ça ne m’a pas posé de soucis. Par contre, oui, s’il s’agit de former des professionnels, des salariés, des chefs d’entreprise, tu as raison, on n’a plus de légitimité, et sur certaines formations, je m’en suis rendu compte.
      Tu formais dans la communication il me semble non ??

      1. Français-Histoire mais on m’a demandé au fur et à mesure d’enseigner également l’informatique, la géopolitique et la PSE (Prévention, santé, environnement).

  3. J’aime l’évocation des suicidaires et des fous de l’Education nationale…Je le prends évidemment comme une spéciale dédicace pour moi ! 😉
    Quant au passage furtif d’Arlette, il m’a fait trop rire.
    Mais où est-elle maintenant cette chère Arlette ?
    ¸¸.•*¨*• ☆

    1. Hi hi oui, et aussi pour les profs, il y e en a une armée sur les blogs…
      Respect pour Arlette et je suis sincère : même si ses idées ont toujours été délirantes en grande partie, elle a consacré sa vie à son combat et toute transparence…

  4. Étrangement, on dirait que tu n’as pas vraiment choisi…Comme si tu étais allé là où le vent te soufflait!😉😆
    Bon, Il me tarde de connaître la suite…Un enlèvement à la X Files?😆😆😆
    Ah et à quand « Comment j’ai réussi ma vie amoureuse? »

    1. C’est tout à fait ça, je n’ai pas choisi, enfin pas dans le sens d’un cgoix du coeur, d’une volonté, d’un projet, d’une envie. Le non choix est aussi une forme de choix !
      Un enlèvement à la X files?? Nan,tu verras, la vérité est ailleurs 😀
      Houla, pour le vie amoureuse, je te laisse commencer, si tu t’en sors je le ferai peut être…hi hi hi !!!!
      Bisous jumelle astrale.

  5. Je crois que je connais la suite mais en te lisant, je m’aperçois que tous les travails sont répétitifs, les travails de bureau s’entend … Finalement, si tu avais eu la même paie qu’un prof d’univ’ et les vacances PAYÉES, je dis que tu serais resté !!! 😆 Mais c’est une belle expérience que tu as eu là, tu n’as pas à regretter ! Vivement la suite même si on la connaît, ta façon de raconter fait la différence, arf ! 😆 Et j’adore tes images d’illustration bien choisies !
    Gros bisous Ô Conseiller Salutaire ! 😀 😀

    1. Ha mais prof d’université c’est pas pareil…c’est pas l’éducation nationale ! Mais bon, j’avais peut être pas le niveau de Galéa ou d’Estelle pour le devenir.
      La suite tu la connais, mais je vais parler de l’avant…des concours , de la recherche d’emplois…peut-être tu découvriras des choses…tu verras que moi aussi je suis un Poulidor…warf 😀

  6. J’adore ce suspens !! Moi qui fait en partie de la formation à présent, je sais que le faire à plein temps serait trop répétitif pour moi… pas simple les choix professionnels…

  7. soene

    Tu teases beaucoup, Poussinet, je suis curieuse de savoir la suite, même si j’en sais un petit peu, au moins sur le lieu où est ta tour 😉
    J’ai pris des cours par correspondance, au CNED, et j’aimais bien mes Profs inconnus !
    La formation continue peut être un excellent tremplin pour changer de vie.
    C’est quand le dernier épisode ?
    Et la 2e énigme ?
    Je veille 😆
    Gros bisous

    1. Ha ha, je pense qu’il y aura encore 2 épisodes mais ils ne sont pas écrits pour le moment !
      La seconde énigme est programmée, je n’ai plus la date en tête mais avant la fin du mois !
      Bisous et bon week-end !

Exprimez-vous ici, MTG vous remercie

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s